L'exemple de la poste

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     14/05/11    

Les enjeux

La démarche vise à générer une différenciation d’offre et de services créatrice de valeur et de croissance rentable, améliorer et satisfaire l’environnement actuel et à venir, et à contribuer à la réussite de la stratégie 2015 Réinventons le Courrier (marqueur Innovation).

La méthode 

Le dispositif a été annoncé par Nicolas Routier, Directeur Général du Courrier, en janvier 2010, en amont du Stratégie Tour du Courrier (qui a pour but d’échanger sur la stratégie et de diffuser plus largement le goût pour l’innovation).
Il s’agit d’une démarche ouverte et collaborative, par/pour l’ensemble des acteurs du Courrier. Une démarche spontanée a été privilégiée.
Un module « BIP » a été mis en place sur l’intranet de la Direction de la Qualité et de l’Innovation (DQI) et à partir de l’Intranet de l’entité Courrier de La Poste, permettant d’émettre des idées.
Toutes les idées émises sont recensées (archivage informatique et horodatage), qualifiées par la DQI (contrôle de documentation), classées chaque mois (autour de 3 thèmes : développement, performance et vie au travail), examinées (en fonction de l’impact sur le client, l’entreprise La Poste et le personnel, facilité de mise en œuvre, gain ou économie qu’elle apporte, caractère innovant de l’idée) et cotées à 3 niveaux : l’établissement (local), la direction régionale et le siège.
Les idées peuvent être consultées par mots-clés, commentées et évaluées par l’ensemble des collaborateurs.
Les résultats sont communiqués aux postiers sur le site intranet, à travers la démultiplication des challenges et par la contribution à la mise en œuvre.
Les pratiques ou idées éprouvées localement sont étudiées en vue de leur généralisation.

L’encadrement

La DQI assure la continuité de la démarche, l’étroite association des 3 niveaux de cotation et l’alimentation des 17 programmes de la stratégie du Courrier « 2015 Réinventons le Courrier ». Elle est responsable, par son coté transverse, de l’interface entre les innovateurs et les métiers.

La reconnaissance

Les modes de reconnaissance utilisés dans la démarche « BIP » sont :
• Financiers (ex. : gratification, chèque cadeau, etc.)
• Honorifiques (ex. : trophée, diplôme, etc.)
• Non pécuniaires (ex. : repas avec un « Patron du Siège », visite technique (Interne/Externe), etc.)
• Professionnels (ex. : liés à la carrière, etc.)
Chaque niveau d’experts est libre de définir le niveau de récompense pour chaque idée.

La communication

Une communication mensuelle est diffusée auprès du personnel sur la remontée des bonnes idées et les résultats obtenwww.reconnaissanceautravail.coms. Cette communication est faite également lors des moments-clé du Groupe (réunion des dirigeants, rencontres lors de déplacements dirigeants sur le terrain…). Une communication interne est aussi privilégiée et des innovateurs sont mis en avant dans les organes internes (au niveau local, régional, national), par exemple dans le journal « Facteurs ! » édité à 93 000 exemplaires.

Les résultats

• Nombre de BIP : 4 779 en 15 mois.
• Nombre de mises en œuvre : 2 299, soit 48 %.
• Nombre de BIP distinguées par les experts du siège au total : 634.
• Nombre de BIP récompensées au total : 178.
• Nombre de votes sur l’intranet : 40 224.
• Nombre de commentaires sur l’intranet : 3 889.
• Nombre de visiteurs sur le site : 154 891 depuis son lancement, 340 personnes en moyenne par jour.