L'entrepreneuriat solidaire

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/02/10    
Interview de Benoit Granger, spécialiste du microfinancement et professeur d'entrepreneuriat dans le programme de master d'Advancia

Qu'est-ce qu'une entreprise solidaire ?

En France, les entreprises sont généralement considérées comme solidaires, davantage en référence à des critères sociaux que de développement durable. On désigne ainsi les entreprises d'insertion ou qui, en termes de management, sont organisées de façon solidaire.

Est-ce que la création d'une entreprise solidaire ressemble à une création traditionnelle ?

Créer une entreprise solidaire se différencie d'une création classique par deux aspects. D'abord, une entreprise qui a des objectifs solidaires reste souvent moins rentable sur le plan économique qu'une entreprise traditionnelle, car ses activités apportent moins de profit commercial. Ensuite, sa création est complexe par nature car l'entrepreneur poursuit deux objectifs : équilibrer les comptes et réaliser sa vocation solidaire. Réussir à atteindre ces deux objectifs n'est pas toujours simple…

De quel type de subvention ce genre d'entreprise peu bénéficier ?

En France, il existe des subventions dont peuvent bénéficier les Structures d'Insertion par l'Activité Economique (SIAE). Ces aides correspondent à des contrats passés entre l'entrepreneur et l'état. En d'autres termes, si l'entrepreneur fait travailler des personnes peu qualifiées et qui demandent un encadrement important, donc coûteuses, l'état s'engage à prendre en charge une partie de ces surcoûts. Les entrepreneurs solidaires bénéficient parfois également de mécénat de la part de grandes entreprises pour couvrir ces charges.

Pourquoi les entrepreneurs solidaires s'engagent-ils dans ce secteur ?

Amon avis, les entrepreneurs solidaires savent qu'à long terme ils gagneront moins d'argent que les entrepreneurs classiques. Mais l'entrepreneuriat solidaire apporte autre chose au créateur : il en retire une grande satisfaction personnelle et un fort sentiment d'accomplissement de soi et de ses valeurs.

Quels conseils pouvez-vous donner à des créateurs qui souhaiteraient se lancer dans ce secteur ?

Il s'agit d'activités complexes et je leur conseillerai donc de se former sur le terrain. Ceux-ci peuvent par exemple intégrer l'encadrement d'une structure existante et y passer le temps nécessaire pour comprendre la réalité, les problématiques propres et les enjeux de ce type d'entreprise. Aller sur le terrain est indispensable pour démarrer un projet de ce genre.