L’entrepreneur qui voulait être heureux

Stéphane Kaminsky     10/01/13    0
heureux entrepreneur
Le sujet de cette chronique est un peu le fruit du hasard. Je profitais de la trêve des confiseurs, où même si on n’a pas prévu de vacances on y a tous été peu ou prou contraints compte tenu de la léthargie économique ambiante. J’ai alors découvert le succès de librairie de Laurent Gounelle « L’homme qui voulait être heureux » aux éditions Pocket devenu un classique.

Un apprentissage tiré du livre

Dans son ouvrage, l’auteur nous décrit, à l’occasion de vacances estivales à Bali du personnage principal et narrateur, son initiation par un vieux maître asiatique qui va lui permettre de découvrir le fabuleux pouvoir des croyances (tiens encore les vacances, elles doivent donc avoir du bon, même pour un entrepreneur qui généralement ne les affectionne pas vraiment).

Et oui les croyances, ces fameuses idées, pensées, représentations du monde que nous portons tous et qui se mettent en place en fonction de notre enfance, de notre histoire personnelle, de nos expériences et du sens que nous y donnons. Comme le rappelle le sous-titre du livre : « Ce que l’on croit peut devenir réalité ». Cet aspect est fondamental en particulier pour les entrepreneurs que nous sommes.

Analyser ses croyances

De nos croyances et paradigmes (ensemble de croyances) vont dépendre nos blocages ou au contraire nos forces. Identifier ce qui nous limite est la première étape pour s’affranchir de la peur et de l’échec. Découvrir nos croyances énergisantes et favorisent notre confiance en nous et dans notre succès est bien évidemment la deuxième.

De nos pensées et de nos émotions découlent nos actions, de nos actions dépendent nos résultats, de nos résultats dépend notre réussite, de notre réussite provient enfin notre bonheur.

Se connaître pour agir et ne plus être agi malgré nous par des peurs et des limitations qui nous freinent, expérimenter en conscience son pouvoir créateur et sa capacité à créer des résultats conforme à sa vision et à ses objectifs, telle est la voie de l’entrepreneur qui voudra être heureux en 2013.
J’en profite pour vous souhaiter tout l’épanouissement et le succès que vous méritez pour cette nouvelle année.

Vidéo
25 août 2014 6
À propos de l'auteur
Stephane Kaminsky
Stéphane Kaminsky
Coach en développement personnel & business développement, conférencier
Articles similaires