L'éco-conception : une démarche transversale

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/04/10    
Tout produit ou service est source d'impact sur notre environnement. Adopter l'éco-conception va diminuer ces impacts négatifs. Ni contrainte, ni lourdeur, mais une belle place à l'innovation et à la créativité !

L'éco-conception, qu'est-ce que c'est ?

Cela consiste à intégrer le facteur environnement dès la phase de conception des produits, qu'il s'agisse de biens ou de services. Elle se caractérise par une vison globale : approche multicritères (eau, air, sols, bruit, matières premières, énergie etc…) et une approche multi-étapes, car elle prend en compte toutes les étapes du cycle de vie des produits : depuis l'extraction des matières premières jusqu'au traitement des produits en fin de vie.

Pour quels types de produits ?

Toutes les entreprises qui peuvent agir directement ou indirectement sur la conception ou l'amélioration d'un produit sont concernées. Pour des produits existants, il s'agira de prendre en compte toute l'analyse du cycle de vie (ACV, voir ci-contre le schéma) et de travailler sur les étapes qui ont le plus d'impact. Mais toute modification ayant des répercussions sur l'ensemble de la chaîne, un contrôle doit être fait pour vérifier qu'il n'y a pas transfert de pollution !
« Pour un nouveau produit, la démarche est très différente, déclare Catherine Ronge, DG de O2 France et spécialiste de l'éco-conception. Il faut totalement repenser l'usage, et à un degré tel que le modèle économique peut lui aussi fortement évoluer. » En effet, pour un même produit, le louer ou le vendre n'a pas le même impact sur notre environnement !

Quels sont les responsables dans l'entreprise ?

Toutes les étapes de la vie du produit étant concernées, la démarche est totalement transversale. L'éco-conception représente un formidable objectif qui fédère les collaborateurs et particulièrement les ingénieurs : sélection et approvisionnement des matières premières, fabrication, marketing, logistique, client etc… « La démarche d'éco-conception génère un effet d'entraînement vers plus de créativité », confirme Catherine Ronge.

Quels sont les bénéfices de l'éco-conception ?

Incontestablement des bénéfices pour l'environnement : moins de matière première, moins de ressources consommées, moins de déchets à traiter etc… Donc, en conséquence des réductions dans les coûts pour l'entreprise mais aussi des augmentations de marge, sont générées des gains en compétitivité, en image interne et externe. De plus, l'entreprise réalise une différenciation sur le marché occupé. Compte-tenu de la pression ambiante, et de la prise de conscience générale, un donneur d'ordre ou un consommateur favorisera, voire bientôt exigera, un produit éco-conçu.

Aux entreprises de le faire et de le faire-savoir !