L'alternance, des avantages pour l'étudiant et l'entreprise

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/05/09    
Marie-Christine Soroko, déléguée générale de la Fédération de la Formation professionnelle

Votre Fédération en quelques mots ?

Notre fédération est un Syndicat professionnel qui regroupe plus de 400 organismes privés de formation. Ces organismes délivrent des formations aussi bien auprès des salariés, des particuliers, des demandeurs d'emploi et des jeunes. Plusieurs organismes proposent ainsi des contrats de professionnalisation mais également des contrats d'apprentissage.

Quels sont les avantages pour l'entreprise ?

L'avantage clair et évident pour l'entreprise est qu'elle bénéficie d'un alternant pendant 2 ans qu'elle pourra tester. Il s'agit d'une sorte de pré-embauche.

Elle paye un jeune en pourcentage du SMIC. Celui-ci est variable en fonction du niveau et de l'âge du jeune. Ce jeune partagera son temps entre la formation et l'entreprise. L'entreprise pourra, au fur et à mesure du déroulement des deux ans, observer et vérifier l'évolution de ses compétences. Cela permet d'avoir un regard approfondi sur le travail d'une personne.

Y a-t-il des devoirs particuliers ?

Oui, et le premier devoir de l'entreprise est d'encadrer très sérieusement le jeune. Elle doit notamment lui proposer un tuteur. Cet encadrement est primordial, l'entreprise doit être à l'écoute du jeune pour identifier les difficultés qu'il peut rencontrer pour s'insérer dans son poste. Il ne faut pas oublier que ce poste est peut-être celui qu'il est destiné à intégrer par la suite.

Peut-ON rompre ces contrats ?

Oui, on peut les rompre. Tout contrat peut être par nature rompu. Cependant, il existe des règles précises à respecter.

Est-ce avantageux pour les étudiants ?

Les avantages pour un étudiant demeurent nombreux ! Pour lui, l'alternance lui permet pratiquement d'avoir la garantie de trouver un emploi à long terme puisqu'il acquiert des compétences professionnelles différentes voire complémentaires de celles qu'il apprend au sein d'un école de commerce. Ces compétences développées en situation de travail possèdent l'avantage de correspondre au besoin des entreprises. Elles constituent une garantie pour le chef d'entreprise d'embaucher un salarié déjà formé à la culture de l'entreprise et possédant des compétences immédiatement opérationnelles !

Les entreprises sont-elles favorables à l'alternance ?

Je pense que les nombreuses campagnes de communication sur les atouts de l'alternance mises en oeuvre ont permis aux entreprises d'être sensibilisées et de reconnaître aujourd'hui les bénéfices à utiliser ce mode de formation. Pour l'entreprise, comme je l'ai dit, cette formule à l'avantage de permettre de tester, de challenger sur le temps son futur salarié. Or, c'est souvent à travers le temps que l'on peut apprécier les qualités personnelles, relationnelles et de travail d'une personne !

L'alternance est-elle adaptée aux petites structures ?

Quelle soit petite ou grande, les deux structures sont adaptées. Je dirais tout de même que dans une petite structure le jeune est plus à même de percevoir le poste qu'il occupe dans son intégralité car il est souvent plus polyvalent. Autrement dit, dans l'une il participe plus activement à toutes les tâches de l'entreprise alors que dans l'autre, il travaille en général de manière plus spécialisée et peut ne pas appréhender toutes les facettes d'une entreprise.