Karine Zaouche, Charlotte Lajoux & Aymeric Du Mesnil, porteurs du projet MerciDocteur

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     22/11/17    
karine zaouche charlotte lajoux aymeric mesnil porteurs projet mercidocteur

Nous sommes d’anciens consultants en santé et cumulons, à nous trois, une trentaine d’années d’expérience mais aussi d’établissements situés dans toute la France. Nous nous sommes rendu compte de l’existence d’une fracture sociale impliquant la difficulté d’attirer des médecins au sein de certains territoires qu’on appelle des déserts médicaux. 

En modélisant le phénomène, nous nous sommes aperçus que ces déserts médicaux sont situés près de zones qui , affichent, elles, une proportion normale de médecins. Nous avons également perçu que la seule chose qui les sépare se matérialise par 45 minutes à une heure de transport pour s’y rendre. L’impulsion de MerciDocteur, qui vise à réduire le nombre de déserts médicaux, réside ainsi dans l’enjeu de la mobilité. Pour résoudre cette problématique, nous avons décidé, au-delà de la mise en relation, d’organiser des consultations en médecine générale en allant chercher les médecins qui résident dans les grandes et moyennes villes, pour les faire venir, un jour par semaine, dans les villes où il en manque. Ces médecins peuvent consulter de façon habituelle. La seule différence reste qu’ils le font dans une mairie. Nous les déchargeons, ainsi que pour les mairies, de toutes problématiques administratives, logistiques et réglementaires. L’idée demeure de faire évoluer cet écosystème dans le temps en remédicalisant les territoires assimilés à des déserts médicaux en leur réinjectant du temps médical. Le concours Aviva, grâce auquel nous allons pouvoir mettre en place notre premier partenariat avec une mairie des Côtes-d’Armor, demeure une grande chance pour tout l’écosystème des start-up. Les 8 000 euros issus du prix vont nous permettre de financer les premiers investissements nécessaires à l’installation du cabinet médical ainsi que la venue d’un médecin une fois par semaine pendant les six prochains mois. Ce premier partenariat se révèle très important pour nous car il va nous permettre de nous constituer une vitrine ayant pour but d’atteindre les autres mairies. 

Donnez une note à cet article