Le jour où arriva le community management…

Jean-Christophe Menz     31/10/13    
communi

Le community management est depuis quelques années un terme à la mode, et pour cause, les réseaux sociaux sont partout, tout le monde en parle et se doit d’y être. Que se soit les personnalités, les entreprises, ou les particuliers, il semble incontournable aujourd’hui d’avoir une présence sur les réseaux sociaux, pour interagir avec ses amis/fans/followers. 

Un bon support de communication pour les jeunes entreprises…

Facebook compte 25 millions d’abonnés en France, Twitter plus de 5 millions. Pour une jeune entreprise innovante, la communication sur les réseaux sociaux propose de nombreux avantages. Tout d’abord, cela montre l’image d’une entreprise jeune, actuelle, à jour des nouveaux modes de communication. Vos clients, s’ils ont reçu une bonne qualité de service, viendront sur votre page partager avec plaisir leur expérience avec d’autres utilisateurs du réseau.

Si votre cible est jeunes urbains intéressés par la nouveauté, généralement très présents sur les réseaux sociaux. Ils viennent chez nous vivre une expérience, un moment d’échange autour de la cuisine, qu’ils poursuivent chez eux lors de la dégustation avec leurs proches. Ils ont souvent plaisir à partager leur expérience sur notre page, en racontant leurs ateliers et en postant des photos de ceux-ci.

Ensuite, le coût de départ est faible : créer une page Facebook ou un compte Twitter est gratuit, quel moyen de communication peut potentiellement vous permettre de toucher 25 millions de personnes, sans dépenser d’argent (du moins dans un premier temps) ? 

…Pas si facile à manier…

Mais tout n’est pas si rose dans le monde du Community Management. Il ne suffit pas de créer sa page ou son compte, et d’y poster quelques infos pour attirer des fans/followers et créer de la viralité. C’est un travail de longue haleine, il est important de bien réfléchir aux objectifs que l’on souhaite atteindre, et donc à la stratégie à adopter pour cela, avant de se lancer. Il vous faudra tester beaucoup de choses avant de voir ce qui fonctionne et ce qu’il vaut mieux éviter ! De plus, les risques d’une mauvaise stratégie de communication sur Facebook sont bien réels : les infos pouvant être relayées à la vitesse de l’éclair, un bad buzz nuisible à l’image de l’entreprise peut vite arriver ! Même si je n’ai jamais été confronté à cela, il faut rester vigilant, la frontière entre image fun et de mauvais goût peut-être mince. 

…mais en perpétuelle évolution. 

Le monde des réseaux sociaux évolue constamment : de nouveau sont créés régulièrement, et de nouvelles fonctionnalités sont souvent ajoutées aux réseaux existants (notamment sur Facebook et Twitter). Il est donc important d’être toujours à l’affut de ces évolutions, afin de ne pas avoir un train de retard par rapport à ses concurrents !