Jardins et terrasses d’entreprises, l'écologie du bien être ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     06/10/17    
Jardins d entreprises, une nouvelle mode ?

« Nous vivons trop dans les livres et pas assez dans la nature. ». Ces paroles d’Anatole France ont créé comme un déclic au sein des entreprises françaises. Depuis quelque temps déjà, les espaces verts sont mis en valeur. Aménagement écolo, potagers et murs floraux viennent maintenant décorer les bons vieux locaux traditionnels. Afin de rendre hommage à Mère Nature et à tout ce qu’elle nous apporte, de magnifiques jardins et terrasses d’entreprises sont installés dans les quatre coins de la France. Un concept tout à fait innovateur ou plutôt ‘innova-vert’, tout droit sorti des États-Unis !

C’est quoi un jardin d’entreprise ?

Extrêmement populaires aux USA, les « corporate gardens » que nous appelons les jardins d’entreprises sont réputés pour apporter bien-être et efficacité au travail. Selon une étude menée par l’Université de l’Oregon en 2011, il se trouve qu’un environnement vert a le pouvoir d’améliorer les performances professionnelles. Ce concept vise à créer une atmosphère de sérénité autour des locaux, en y installant des toitures végétaliennes, des murs végétaux ou encore des espaces de détente zen. En réalité, les idées sont multiples et cette initiative peut être modelée selon les envies.

Intégrer le « corporate garden » à votre entreprise

D’ores et déjà conquis par cette nouvelle mode, les employeurs ne tardent pas à la mettre en pratique. Pendant que certains contactent les sociétés spécialisées dans l’aménagement de jardins et terrasses, d’autres mettent la main à la pâte et le résultat est plus qu’impressionnant. Ouste les vieux petits pots solitaires au bureau et place aux somptueux jardins et potagers. L’arrangement de l’espace vert peut être relevé par de belles fleurs de saison, des systèmes d’éclairages optimisés pour les plantes et meubles en bois pour harmoniser le tout.
Le but de ce concept est de valoriser la nature et de la marier au quotidien professionnel. Par exemple, l’arrangement d’un mini-potager sur le toit de la structure pourra initier les employés au jardinage. Ce sera l’occasion pour les plus enthousiastes de produire leurs propres légumes/fruits/fleurs et de promouvoir la culture bio. Pour ceux qui préfèrent profiter de l’air pur tout simplement, ils trouveront leur bonheur dans les petits jardins regorgeant de plantes, de sympathiques cours d’eau (à faire soi-même) et d’herbe fraîche.
En parallèle, il serait intéressant d’organiser des ateliers sur l’écologie et l’impact d’un espace vert. Soulevez la curiosité de vos employés en installant une ruche d’abeilles dans un coin sécurisé du jardin d’entreprise. Ils s’interrogeront sur la question et finiront par tomber d’accord sur son importance. Invitez des professionnels du jardinage pour éclairer vos salariés sur l’utilisation des pesticides. Enfin, faites pousser des fruits et des légumes que vous pourrez déguster lors du déjeuner. Rien ne vaut une bonne cueillette ou mettre la main dans la terre pour se détendre et se relaxer !

Ils l’ont déjà fait en France

Tomates, aubergines et groseilles, c’est ce qu’on peut trouver sur le toit du Paillet de Chaillot. Et oui, une douzaine d’employés de la Cité de l’Architecture et du patrimoine à Paris a eu la brillante idée de transformer les heures de pause en des moments de pure détente. Lors du déjeuner, les membres se rejoignent sur le toit, contemplent la vue sur le Tour Eiffel et repartent avec des paniers bios. Ce partage permet de renforcer l’esprit d’équipe et de conscientiser les gens sur le nouveau savoir-vivre écolo.
Direction Toulouse pour découvrir un concept très bien réfléchi. Une clinique dans le centre-ville a décidé de se mettre au green aussi. Pour ce faire, les responsables ont décidé d’aménager 500 mètres carrés de potager sur le toit du bâtiment. Tous les légumes cultivés sont gérés par des travailleurs handicapés et sont destinés à servir dans le restaurant d’entreprise de la clinique. Voilà un excellent moyen de créer de l’emploi et de produire sa propre nourriture.
Les jardins et terrasses d’entreprise, un retour sur investissement
De tous les points de vue, le jardin d’entreprise reste un concept innovateur à intégrer dans toutes les sociétés. En faisant entrer la nature au bureau, les retours sur investissements ne font qu'augmenter, que ce soit humain, financier et environnemental. En gros, toutes les raisons sont bonnes pour aller vers un espace vert et en faire profiter à vos employés. C’est un choix judicieux qui fera certes du bien à tout le monde

Quelques exemples de cet engouement jardins et terrasses ?

- La RIVP

Depuis fin mars, les deux terrasses du siège de la régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP), située porte d'Italie (13e), accueillent des carrés potagers sur un espace de la taille d'un terrain de tennis. C'est le premier toit jardiné issu de l'appel à projets Les Parisculteurs, organisé par la mairie de Paris. Sur 33 sites proposés par la Ville à des agriculteurs urbains, quatre jardins (sans compter celui de la RIVP) sont déjà en train d'éclore : sur un toit d'immeuble de bureaux près de la Bourse, au-dessus du gymnase Jean-Dame (2e), sur un poste-transformateur d'électricité (11e), sur le centre médical de la RATP (12e).

- Le grand magasin le BHV Marais 

Le BHV Marais vient d'inaugurer un vaste jardin perché sur ses 7e et 8e étages, rue de Rivoli, pour l'instant le plus grand toit jardiné de la capitale). Sur le Bazar de l'Hôtel de Ville, ce sont plus de 1.500 m² – la taille d'une piscine olympique – qui ont été réservés à des cultures maraîchères. Et 18.000 jeunes plants ont été glissés dans des poches grimpant sur des murs tendus de toile spéciale : menthe ananas ou poivrée, framboisiers, fraises, œillets comestibles, houblon, pieds de tomates, thym citron, romarin… 

- Les toits des Galeries Lafayettes

Les toitures des Galeries Lafayettes se sont transformées depuis deux ans en immense potager à l'initiative de la start-up Paris sous les fraises , spécialisée dans l'agriculture urbaine et la permaculture. Les 1 000 m² de terrasses du grand magasin situé boulevard Haussmann accueillent fraises, framboises et plantes aromatiques.

Donnez une note à cet article