La iWatch peut-elle relancer Apple ?

Xavier Paulik    12/07/13    1
iWatch

Les rumeurs se sont accélérées ces derniers jours sur la commercialisation d’une montre connectée par Apple, alimentées par le dépôt non démenti de la marque « iWatch ». Quel est l’enjeu pour Apple, et au-delà quelle est la possible place de ce nouvel entrant dans notre univers numérique ?

Les montres connectées, le nouvel eldorado ?

Si les dernières semaines avaient été trustées en termes de buzz par les lunettes de Google, un nouveau gadget fait parler de lui : la montre connectée !

Tous les constructeurs s’y sont mis, rappelant l’engouement des premières tablettes après l’arrivée de l’ipad.

Samsung, Sony, Google, et maintenant Apple ont tous exhibé de manière plus ou moins officielle leur version de montre connectée, embrayant rapidement le pas à Pebble ou I’m Watch qui avaient lancé le mouvement.

Pebble notamment, qui reste à ce jour le record inégalé de crowdfunding sur kickstarter, avec plus de 10 millions de dollars levés… pour une montre.

Au fait, c’est quoi et ça sert à quoi une montre connectée ?

Une montre connectée, c’est un peu comme si vous mettiez votre ipod touch sur un bracelet de montre. La qualité des écrans tactiles ayant considérablement progressé, vous pouvez transformer votre vieille montre en un objet qui change de look en fonction de vos humeurs : rétro , fashion, chrono, etc… et bien sûr vous y retrouverez les fonctions de base de votre Smartphone : écouter de la musique, téléphoner, écrire quelques messages peut-être, ou utiliser quelques applications simples (météo, rythme cardiaque, GPS).

Le côté « connecté » on l’obtient en y intégrant à minima une connexion bluetooth qui permet de se brancher sur un Smartphone qui reste dans votre poche pour récupérer la connexion 3G, et/ou une carte sim pour téléphoner de manière autonome.

Pourquoi ils s’y mettent tous ?

La montre connectée dispose d’atouts particulièrement intéressants qui expliquent peut-être l’engouement actuel des constructeurs.

- Une montre on peut l’avoir tout le temps sur soi, on n’a pas besoin de la tenir, on a les mains libres, on ne l’oublie pas chez soi ou dans sa poche, c’est la promesse d’une mobilité totale !

- c’est plus discret qu’un smartphone et idéal pour une interaction rapide à distance.

- si la montre est capable de communiquer avec “le monde” extérieur, et pas seulement un smartphone, alors c'est peut être une très bonne ouverture vers “l’internet des objets et un pas vers le Cloud avec une certaine capacité de stockage.

- Ce sont donc de tous nouveaux usages qui peuvent émerger de l’utilisation de la montre comme “organe de commande” avec un feedback immédiat sur l’écran, ce qui veut dire nouvelles applications, nouveaux brevets, nouvelles marges…

Apple peut-il reprendre le lead avec une iWatch ?

Depuis la fin de l’ère Jobs, on attend toujours le “next big thing” qui démontrera la capacité d’innovation renouvelée d’Apple. Avec la suprématie d’Android, puis la sortie des Glass par Google, et le revamping annoncé de l’iphone qui rappelle les écrans Android, Apple est aujourd’hui attaqué sur son propre terrain, celui de l’innovation sur les usages. Avec la montre , c’est même sa suprématie dans le design qui pourrait être contestée, notamment par un Sony.

Il est donc stratégique pour Apple de ne pas se laisser distancer sur ce terrain, lui qui a lancé depuis longtemps l’ipod puis l’ipod touch clipsable sur un bracelet comme une montre et dispose d’une avance confortable en termes d’offre d’applications avec l’app store dont on fête les 5 ans... Apple semble donc idéalement placé pour s’imposer sur ce nouveau marché.

Et si la combinaison gagnante c’était la iWatch Apple.. avec les lunettes Google ?

Mais on peut se demander si la montre est un marché suffisamment intéressant à lui seul ?

En effet, la possibilité réelle d’interaction sur un écran si petit est franchement limitée, et dès que les montres ont des tailles imposantes, elles perdent leur élégance et sont à juste titre critiquées … tout comme le sont les Google Glass avec un pilotage à la voix ou par reconnaissance de gestes très approximatif.

Dès lors, on peut se demander si paradoxalement ce n’est pas l’association de ces deux innovations qui constitue une réelle avancée plus que chacune d’elle : la montre comme interface discrète mais puissante de commande, les glass comme écran permanent dans le champ de vision ?

Au moment même où se déroule à San Francisco la messe annuelle du futur de la mobilité (Mobile Beat 2013), la iWatch et les lunettes ne préfigurent-elles pas en réalité de nouvelles formes d’interaction dans un monde tout connecté…qui à terme se passera et de la montre (par le wearable computing, en utilisant directement ses vêtements).. et des lunettes (par la projection sur une surface miroir, un pare brise ou n’importe quel écran à proximité ?

Vidéo
19 novembre 2015 6
À propos de l'auteur
Xavier Paulik
Xavier Paulik
Fondateur de Tiki’Labs
Articles similaires
1 commentaire(s)
pat

Actuellement sur indiegogo il y a un projet surper interressant!

http://igg.me/p/435159/twtr/414389

Il ne reste que 9 jours, les livraisons seront en decembre!!

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié