Inspirez-vous des sélectionneurs de foot pour vos recrutements

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     07/11/14    
inspirez vous des selectionneurs de foot pour vos recrutements

La clé du succès est de créer une équipe solide, tout bon entrepreneur le sait. Facile à dire… mais concrètement, on fait comment ? Plutôt que de vous plonger dans d’austères bibles des ressources humaines, allumez votre télé et regardez un bon vieux match de foot ! En observant bien les différents joueurs, vous apprendrez quels types de salariés recruter pour créer une équipe gagnante.

Le gardien de but

C’est l’employé discret, qui ne passe pas son temps à parader à la machine à café pour étaler ses exploits, mais qui, mine de rien, sauve la boîte dès qu’elle est en situation de faiblesse ! De tempérament tranquille, il est toujours disposé à aider ses collègues, même s’il doit pour cela sacrifier quelques soirées pour son travail. Il est excellent pour rattraper les erreurs des autres. C’est d’ailleurs toujours lui qu’on appelle quand il y a un souci et que l’entreprise est en danger face à ses concurrents. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est d’un caractère dévoué et qu’il est toujours prêt à se jeter dans l’action pour protéger sa boîte. Avoir un bon employé-gardien de but au sein de votre équipe ne vous rapportera pas directement du chiffre d’affaires. Mais cela vous évitera bien souvent d’en perdre face à vos concurrents.

Le défenseur

C’est l’employé prudent, réaliste, qui préfère avancer pas à pas plutôt que de s’emballer pour des projets ou des objectifs totalement fous. Le salarié-défenseur ne se lance jamais sur une nouvelle idée sans avoir au préalable consciencieusement analysé ses tableaux de bords et tous les métrics capables de lui indiquer la stratégie à suivre. Avoir un tel type de salarié dans son entreprise est crucial car cela permet de tempérer les élans un peu irréalistes ou trop risqués de ses collègues. La sagesse et la prudence de son point de vue équilibrent les tempéraments plus fougueux. Il est souvent le seul à voir arriver de loin une difficulté qui risquera de mettre en mauvaise posture l’entreprise. Il sait donc suffisamment anticiper pour que ces futures grosses difficultés soient gérées à temps.

Le milieu de terrain

C’est l’employé couteau-suisse, qui sait tout faire et peut se rendre utile partout. Sa grande force ? Il arrive à fluidifier les échanges entre les différents pôles de l’entreprise. C’est un vrai pilier de l’équipe sans qui les différents salariés auraient bien du mal à travailler ensemble. Rapide et discret, il sait sortir l’entreprise des impasses pour en faire des succès futurs ! Il sait par exemple très bien effectuer une veille efficace sur la concurrence afin de sauter sur tous leurs futurs projets et leur griller la politesse pour récupérer les idées ! Lorsqu’un entrepreneur tombe sur un bon salarié-milieu de terrain, il a tout intérêt à mettre le paquet pour le garder. La concurrence pourrait en effet essayer de le débaucher, quitte à mettre des sommes astronomiques sur le terrain pour gagner le transfert de ce talent.

L'attaquant

Prenez garde à ne pas négliger cet employé, car c’est lui qui va réussir à vous drainer le gros de votre chiffre d’affaires. Le salarié-attaquant n’a pas de limites à son ambition. Il est déterminé à vendre votre produit. Hyper motivé et engagé, il pourra facilement transmettre aux autres salariés son enthousiasme. Plutôt fonceur que réfléchi, il a tendance à agir rapidement, parfois même trop. Il rate parfois sa cible, vise à côté, mais a tout de même le mérite d’essayer. C’est un décomplexé de l’échec qui n’hésite pas à lancer rapidement des projets afin de détecter comment développer au mieux l’entreprise. Le salarié-attaquant ne réussit pas à tous les coups. Mais sa ténacité et sa détermination lui permettent tout de même de marquer des points sur le marché et de décrocher le gros lot ! 

Le capitaine

Cet employé bénéficie d’une bonne capacité à leader ses collègues, à les encourager et à prendre la responsabilité des projets. Bon communiquant, il a le talent de faire partager aux autres sa vision du projet et son ambition, même s’il n’a pas lui-même la casquette de chef d’entreprise. Très énergique, il sait motiver ses collègues quand l’entreprise va dans le mur. C’est un peu le grand frère des employés qui le prennent comme le repère à suivre. C’est aussi celui qui n’aura pas peur d’assumer et d’expliquer les erreurs de toute l’équipe vis-à-vis des clients. Le point fort du salarié-capitaine ? Il a le don pour créer la cohésion dans l’équipe et trouver les bons mots qui sauront convaincre de collaborer harmonieusement. Il fait en général également le lien entre la direction et les différents niveaux de collaborateurs. 

Le Zlatan

C’est l’employé qui défonce tout ! Les concurrents le connaissent bien et savent que, s’il entre sur un appel d’offre, ils auront peu de chance de le remporter. Doté d’un joli palmarès de réussites dans sa carrière, le salarié-Zlatan est connu, reconnu et même craint sur le marché. Même si pour cela vous devez mettre la main au portefeuille, n’hésitez pas à débaucher un tel employé : il vous garantira bien des succès pour votre entreprise ! Pas toujours faciles à manager, ces employés sont parfois un peu trop conscients de leur talent. Ils pourraient donc faire de l’ombre à vos autres salariés, plus discrets ou ayant moins d’expérience. Attention donc à ne pas focaliser votre attention sur cet employé star et à continuer à valoriser les autres collaborateurs, qui sont tout aussi importants pour l’entreprise.

Donnez une note à cet article