S’inspirer des généraux pour manager : 7 stratégies passées au crible

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     05/01/17    
S inspirer des generaux pour manager  7 strategies passees au crible

Les entreprises peuvent se conformer aux systèmes établis par les grands généraux de l’histoire pour concevoir leurs stratégies de management. Les caractéristiques du personnel de l’entreprise manifestent une similitude à ceux d’une troupe au service d’une même cause. Certes, ils n’ont pas le même combat, mais ils ont un point commun : des objectifs à atteindre.

« Le moral est au physique dans le rapport d’un à trois » (Napoléon Bonaparte)

L’Empereur aux vastes conquêtes apprenait à ses troupes l’esprit de combat. Cet esprit qui consiste à agir avec courage et persévérance leur a permis de régner sur l’Europe. Dans la vie d’entreprise, le dirigeant doit motiver ses collaborateurs et leur apprendre à mettre tous leurs efforts dans le travail pour atteindre l’objectif. 

Se battre pour une même cause

Les entreprises peuvent considérer la stratégie de combat adoptée par Olivier Cromwell pendant la révolution anglaise du XVIIe siècle comme intéressante. Se battre pour une même cause, viser un objectif commun qui assurera la survie de toute l’équipe, cette technique assure incontestablement le succès d’un projet d’entreprise. Cette stratégie a permis à Cromwell, colonel et membre du parlement anglais, et sa troupe de gagner la bataille contre les forces royales en 1645.

Rester en activité

Le manque d’activité ou l’inactivité entraine la réticence de l’équipe et la démotive. Napoléon en était conscient pendant le temps où il commandait les troupes françaises dans leur bataille contre l’Autriche en 1796. L’entrepreneur doit occuper ses collaborateurs en attente des prochaines tâches pour garder éveillé leur performance et leur esprit d’initiative. 

Être un leader et non un dirigeant

La meilleure manière de manager une équipe est de les emmener en première ligne. Le Manager doit montrer à ses collaborateurs qu’il est à leur côté, prêt à se battre pour leur cause. Parfois, le découragement et la fatigue peuvent provoquer une certaine réticence de la part des employés. Il appartient au Manager de les remotiver en montrant le bon exemple. C’est ce qui a permis au maréchal allemand Erwin Rommel d’amener ses troupes à la victoire.

La reconnaissance 

Se concentrer uniquement sur les intérêts de l’entreprise peut nuire à la relation de confiance existant entre le Manager et ses collaborateurs. Le dirigeant doit manifester son intérêt pour ses employés. Il ne doit pas hésiter à essayer de les connaître personnellement. C’est ce qui a permis à Napoléon de rehausser le moral de ses troupes. Il se montrait soucieux de ce qui leur arrivait. Cela leur a permis de tenir le coup malgré les difficultés et les sacrifices par lesquels ils devaient passer.

Optimiser la cohésion de l’équipe

Que ce soit une victoire précédente ou future, il y a des faits qui favorisent la cohésion d’une équipe. Au sein de l’entreprise, le Manager doit essayer de leur rappeler des circonstances symbolisant leur combat, comme fit le général Georges Washington en Pennsylvanie entre 1777 et 1778. À cette période, sa troupe avait perdu 2500 soldats, mais la cohésion et le positivisme des survivants leur ont permis de gagner le combat malgré les difficultés auxquelles ils devaient faire face : la maladie, le froid et la privation. 

Responsabiliser l’équipe

La responsabilisation de l’équipe demeure un élément incontournable pour assurer le développement de l’entreprise. Chacun doit reconnaître l’importance de son rôle et les effets d’une éventuelle négligence sur le plan collectif et individuel. Être sévère tout restant bon et agréable est tout à fait possible. Le général chinois Sima Rangju n’hésitait pas à bien déterminer le rôle de chacun, et à garantir le bien-être de ses soldats les plus respectueux.

Donnez une note à cet article