L’influence de la Silicon Valley

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    09/02/17    0
influence silicon valley

La Silicon Valley possède une influence sur les start-up d’aujourd’hui. Parmi ces influences deux phénomènes restent particulièrement à noter : celle de la cool attitude dans les entreprises et celle du lean start-up. Zoom sur ces deux tendances venues d’ailleurs. 

Le cool management

Les nouvelles méthodes de management font rage dans les entreprises mais s’il y en a bien une qui connaît un essor, c’est bien le management à la cool. Avec une ambiance plus détendue fort est à parier que vos salariés viendront avec plaisir au travail et feront tout pour rester dans votre entreprise où ils se sentent bien. Grâce à celle-ci, au-delà même du gain en termes de productivité souvent annoncé, avoir une entreprise qui est réputée pour être la place où il fait bon travailler est gratifiant. Au vu du nombre d’heures où vous risquez d’être présent dans votre entreprise, cela pourrait même vous plaire. Pour commencer, faites du tutoiement la règle, retirer votre costume cravate et mettez-vous à l’aise. Un peu d’humour ne faisant jamais de mal, vous pouvez même vous y essayer pour détendre l’atmosphère. N’hésitez surtout pas à mettre de la bonne humeur car vous transmettez la culture d’entreprise. 

Pensez confort et cadre. 

Votre entreprise peut se mettre en mode start-up et vous pouvez facilement mettre l’ambiance dans vos locaux qu’il vous plaît. Ne copiez donc pas les grands groupes car le cadre est souvent plus austère que dans les start-up. N’étant pas forcément un spécialiste de l’art-déco, vous pouvez à l’image de très nombreuses pousses, donner un budget à chaque salarié afin qu’ils puissent y mettre sa touche personnelle. Quelques espaces verts peuvent être appréciés et les espaces de détentes avec babyfoot, billard, flipper, table de ping-pong voire une console de jeux vidéo sont souvent appréciés. Pour que la détente se fasse, vous devrez montrer l’exemple et inviter vos collaborateurs à essayer avec vous ses activités qui pourraient bien par la suite devenir synonymes du bon vivre dans votre entreprise. Pour compléter ces éléments de décors, pensez au confort de vos salariés et enlevez-leur des préoccupations. Certaines entreprises n’hésitent pas à créer un pressing interne, à obtenir des places en crèche privée ou encore à créer une salle de sport pour garantir un maximum de liberté. Chacun y gagne du temps. Pour compléter votre ambiance de rêve, vous pouvez aussi organiser quelques fêtes qui vous permettront de fédérer vos équipes. Chaque évènement de l’entreprise peut être une belle occasion de casser la frontière : signature d’un nouveau contrat, arrivée d’un nouveau salarié, anniversaire… 

Le lean start-up

Autre tendance venue d’ailleurs, celle du lean start-up. Si comme nous l’avons vu au début de ce dossier, la réactivité est devenue la reine, il faut se l’avouer : vous allez jouer une véritable course contre la montre. Créée par Éric Ries en 2008, l’objectif de la méthode consiste à diminuer les coûts, liés à la création d’entreprise, en diminuant le temps avant la mise sur le marché. Cette méthode induit de faire tester le produit à vos clients potentiels le plus rapidement possible avant qu’il ne soit diffusé à la totalité de votre cible. Grâce à cette confrontation au marché, vous pouvez avoir de nombreux retours rapides qui vous permettront de déterminer les qualités et lacunes de votre produit ou service et de corriger le plus rapidement possible ses défauts à l’aide du feed-back provenant de vos clients. Le gain de temps et d’argent peut s’avérer énorme s’il ne rencontre par le succès attendu. Cette approche reste possible dans les start-up où la réactivité est un incontournable.

Les avantages de la méthode. 

Vous l’aurez compris, cette méthode reste simple mais surtout elle est efficace et peu coûteuse. Elle implique cependant le risque que votre produit ou service ne conviennent pas à vos clients. Elle vous évite les travers de vouloir proposer un produit parfait, sachant qu’on peut toujours améliorer son produit. Autre avantage ? Elle évite de partir sur des a priori et d’adapter au mieux votre produit aux désirs de vos clients. Cette technique qui a aujourd’hui prouvé son efficacité, avec de grandes entreprises comme CRITEO qui l’ont mis en place, vous permet de limiter l’incertitude sur votre projet et de vérifier rapidement vos hypothèses. Si vous souhaitez aller au-delà, sachez que certaines start-up américaines comme Facebook n’hésitent à aller plus loin. Elles prônent le « fail harder » (échouer plus fort) qui consiste à encourager les équipes qui échouent. Vous pouvez ainsi aider vos équipes à dépasser leurs peurs, à faire preuve de plus de créativité et à prendre les risques nécessaires pour innover toujours plus.

Si vous souhaitez la mettre à place. 

Définissez rigoureusement les testeurs de votre produit car ils doivent être représentatifs de vos futurs clients. Faites ensuite rapidement tester votre produit ou service à vos cibles afin de déceler le plus rapidement possible les points faibles. Recueillez un maximum de retour et analysez avec soin le retour et les critiques. Non seulement ce sont eux qui seront les premiers à vous recommander mais vous pourrez identifier les points à améliorer et les axes prioritaires de travail. Deux possibilités s’offrent vous. Soit une majorité de vos clients a apprécié et vous pouvez le lancer sans attendre, soit il ne convient pas en l’état. Vous devrez analyser de manière approfondie leurs critiques afin de déterminer l’ordre de priorité de vos actions. N’hésitez pas à les associer car ils seront vos early adopters, ceux qui vous permettront de commencer. 

Donnez une note à cet article
d Vidéo
25 août 2014 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
0 commentaire

Pas de commentaire encore !

Vous pouvez être le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié