Les indices pour mieux recruter : bien lire la lettre de motivation

Myriam Vandenbroucque     10/09/19    
importance coeur demarche marketing authentique

Recruter, sélectionner la personne est une tache redoutable et redoutée car le mauvais ou le bon choix ne se révèle parfois dans les jours qui suivent, souvent après la période d’essai achevée. La lettre de motivation est un document classique préalable au recrutement. Associée au CV, elle est incontournable et est exigée par les chefs d'entreprise à tout candidat à l'emploi. Alors quels sont les critères qui font une lettre de motivation pertinente ? Quelle importance doit-on lui porter ? Est-elle garante d'un recrutement réussi ?

La "bonne" lettre de motivation, c’est quoi ?

Pour ne pas être écartée dès le premier coup d’œil, une lettre de motivation est tenue de respecter certains critères qui, s'ils ne sont pas satisfaits, vous inciteront peut-être à passer au candidat suivant. Souvent la lettre de motivation a été préparée par le candidat et il a été aidé dans sa rédaction par son entourage entre autres et elle se révèle donc sans faute et écrit dans un excellent style. Ce qui permet parfois de déceler des failles est souvent le message qui l’accompagne. S’il est dans un style défaillant et empli d’orthographe alors que sa lettre de motivation est un chef d’œuvre, vous serez conduit non pas à éliminer le candidat mais à lui demander de plus amples renseignements à travers par exemple un échange d’e-mails.

- l'orthographe : les fautes d'orthographe sont synonymes de faiblesses de la part du candidat, elles décrédibilisent fortement l'auteur de la lettre. L'orthographe devrait être parfait car vos salariés représentent votre entreprise et s'ils commettent des fautes d'orthographe, ils desservent son image. 

- le respect de la présentation : nom, adresse, mise en page, signature… veillez à ce que la lettre de motivation soit correctement agencée.

- manuscrite ou dactylographiée ? La lettre de motivation a longtemps été exclusivement manuscrite mais depuis le développement d'Internet et l'expansion de l'outil informatique, elle est envoyée souvent par mail et ne nécessite plus d’être manuscrite. 

- la formulation : les phrases répétitives, les expressions banales comme : "sérieux et motivé" et les mauvaises tournures de phrase sont autant éléments qui sont en défaveur du candidat au poste. A contrario, le candidat qui a fait l'effort de se renseigner sur votre entreprise (mention du chiffre d'affaires, nombre de salariés, filiales, objectifs de développement…), et d'écrire une lettre originale qui sort du lot devrait retenir votre attention car elle peut indiquer un candidat motivé et impliqué.

Cependant tout dépend du poste que vous proposez. Certaines fonctions ne nécessitent pas d’avoir une orthographe parfaite et donc se fonder sur ce critère serait une erreur d’appréciation. Si votre poste demande d’avoir des relatons écrites avec la clientèle, il apparait évident que l’orthographe sera un critère à prendre en compte.

Les limites de la lettre de motivation

Même si la lettre de motivation est utile car elle permet d'effectuer un "tri" des postulants, elle n'est pas déterminante car elle présente de nombreuses limites :

- le plagiat : grâce à Internet et aux sites consacrés à l'écriture de la lettre de motivation, on peut désormais se procurer des lettres de motivation entières qu'il suffit de recopier tel quel. La lettre perd alors son intérêt…

- une lettre de motivation satisfaisante ne signifie pas forcément que le candidat est adéquat pour le poste proposé, c'est pour cela que l'entretien s'avère indispensable.

Les autres outils pour bien recruter

Si la lettre de motivation peut vous aider à avoir un premier avis sur le candidat qui postule au sein de votre entreprise, elle n'est pourtant pas suffisante pour déterminer l'embauche. En effet, il est nécessaire de compléter votre recrutement avec l'utilisation d'autres supports comme le CV et l'entretien bien sûr, mais également les tests psychotechniques ou les tests de mise en situation... Pour cela, n’hésitez pas à vous faire aider par des spécialistes comme les cabinets de recrutement. Enfin, n'oubliez pas que la période d'essai reste le meilleur moyen d'évaluer un candidat. De manière générale, faites confiance à votre instinct, car il est souvent de bon conseil et peut vous éviter de commettre des erreurs préjudiciables pour le business...

Donnez une note à cet article