Ces idées devenues incontournables

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     02/05/18    
idees devenues incontournables

Développer un produit passe parfois par de longues années de réflexion, des essais, des réussites et des échecs. Les recherches ne donnent pas toujours le résultat escompté ou l’invention peut sembler très inutile sur le coup mais devenir indispensable dans le temps. Trouvées par hasard ou jugées un peu trop vite, ces inventions s’avèrent désormais incontournables.

Post-it

Ayant toujours appartenu à l’entreprise 3M, le Post-it ne se destinait pas à être un morceau de papier autocollant. Le créateur Spencer Argent avait pour mission à l’origine de créer un adhésif très puissant. Se retrouvant avec un adhésif ne collant pas très bien et qui se détachait facilement d’une surface, le Post-it était né. Vu comme inutile, l’invention fut reprise par Art Fry qui utilisait les fameux morceaux de papier pour annoter ses livres. Ne laissant pas de résidus de colle, l’idée fut conservée et 3M déposa un brevet. L’idée et le nom appartenant à l’entreprise, le mot Post-it ne peut être utilisé par d’autres marques.

Kleenex

Au début du XXème siècle, les mouchoirs en papier n’existaient pas. Ceux en tissu restaient des incontournables jusqu’à la création de Monsieur Bleton. Le premier prototype du mouchoir en papier fut présenté en 1901 lors de la première édition du concours Lépine. Vu comme une grande innovation, sa commercialisation débuta en 1924 grâce à l’entreprise Kimberly-Clark, qui lui donna le nom de « Kleenex ». Le succès fut au rendez-vous et la marque désormais connue de tous a su démocratiser ce bout de papier.

La perche à selfie

La perche à selfie est devenue un incontournable pour de nombreuses personnes particulièrement lors de voyages. Si elle paraît extrêmement récente, sa création remonte tout de même jusqu'en 1980. Inventée par Hiroshi Ueda à l’époque, elle consistait déjà à fixer un appareil sur une perche pour se prendre en photo seul. L’idée ne provoqua pas de succès particulier mais il déposa tout de même un brevet qui expira en 2003. Quelques années plus tard, l’avènement des smartphones engendre la naissance du selfie, créant l’occasion de relancer l’idée du « selfie stick ». Le brevet n’étant plus d’actualité, un Canadien, Wayne Fromm a tenté l’expérience devenant alors millionnaire. La création d’invention peut parfois être synonyme de malchance comme pour Hiroshi Ueda.

Stylo à bille

Souvent connu sous le nom de Bic, le stylo à bille vu le jour par l’invention de différentes personnes. L’idée venant d’un Américain appelé John J.Loud, elle fut reprise par Monsieur Pasquis qui gagna le concours Lépine en 1919. Ayant remporté un prix, le stylo à bille fit face à une amélioration de la part d’un journaliste hongrois, László Bíró. Inventé pour que l’encre sèche rapidement sur la feuille, le Baron Bich négocie avec les frères Bíró pour concevoir son modèle de stylo à billes. Développant une encre plus adaptée et un bon diamètre de bille par rapport au tube, il lance en 1950, son « Bic Cristal ». Depuis sa création, le Bic ne cesse de se décliner sous différentes formes et avec plusieurs couleurs. Devenu un incontournable pour tous les écoliers et les travailleurs, le stylo reste une idée révolutionnaire. Elle se présentait pourtant à l’époque seulement comme une idée alternative au stylo plume.

La pâte à modeler Play Doh

Tous les enfants connaissent la pâte à modeler Play Doh. Vu comme la première marque de pâte à modeler, elle reste leader sur le marché. Présente dans tous les rayons de jouets pour enfants, son créateur voulait en réalité créer un décapant à papier peint. Cette pâte conçue pour nettoyer les murs ne donna pas le résultat escompté, une bien grande déception pour ses créateurs, Noah et Joseph McVicker. Une fois son utilisation détournée par les enfants et les enseignants, elle devint très populaire. Après s’être rendu compte de l'engouement pour leur pâte, les deux frères McVicker décidèrent de déposer un brevet et de la commercialiser en tant que jouet pour enfants. La marque rencontre toujours un véritable succès auprès des jeunes enfants et l’entreprise a vendu des millions de boîtes partout dans le monde.

Kellogg’s

La marque de céréales américaine vu le jour totalement par hasard. Les deux créateurs de la marque, les frères Kellogg comptaient développer de la nourriture végétarienne insipide. À l’origine diététiciens, ils souhaitaient instaurer un mode de vie sain chez leur patient. Pour garantir un bon régime alimentaire selon eux, il fallait se focaliser sur les céréales. La découverte initiale des corn-flakes repose tout de même sur un total hasard de la part d’un des deux frères. Ils firent bouillir des céréales pour ensuite les laisser reposer à l’air libre, une fois revenus ils découvrirent des céréales rassies. Les deux frères trouvèrent que l’idée était intéressante et démocratisèrent les corn-flakes dans l’établissement où ils travaillaient. Les patients mangeant les fameuses céréales avec du lait ont contribué au développement de la marque. Si l’idée pouvait sembler totalement inutile, ils lancèrent leur entreprise qui depuis reste un incontournable en matière de céréales au petit-déjeuner.

Parmi toutes les inventions, certaines sortent du lot sans le vouloir. Il arrive qu’elles soient considérées comme inutiles mais rencontrent un véritable succès encore aujourd’hui. Ces inventions et ces marques sont devenues de vrais incontournables dans la vie de tous les jours alors que personne ne les prédestinait à un tel engouement. En tant qu’entrepreneur, vous pourriez faire face à des critiques acharnées sur votre concept ou bien votre produit, vous êtes peut-être le créateur d’un futur objet incontournable…

Donnez une note à cet article