Ces grands chefs d'entreprise qui donnent un coup de pouce aux projets prometteurs

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     17/08/15    
grands chefs entreprise donnent coup pouce projets prometteurs

Si les chefs d’entreprise ont en premier lieu la responsabilité d’assurer le rendement de leur société, il arrive que les plus grands d’entre eux cherchent à encourager la création de nouveaux projets. Des initiatives sont ainsi prises chaque année par de grands dirigeants afin de favoriser de jeunes entreprises aux possibilités prometteuses. Quels sont ces entrepreneurs célèbres qui viennent en aide aux projets les plus innovants ?

Marc Simoncini, Jacques-Antoine Granjon et Xavier Niel : l’initiative 101 projets

Depuis 2013, trois des plus grands patrons français se sont associés pour mettre en place une initiative originale de soutien aux jeunes entrepreneurs. Marc Simoncini, fondateur de Meetic, Jacques-Antoine Granjon, créateur de VentePrivée.com, et Xavier Niel, PDG de Free, ont conçu la bourse aux idées 101 projets qui offre une aide de 25000 euros aux créateurs des start-up les plus originales. Cette initiative ambitieuse vise à redonner le goût d’entreprendre aux jeunes souhaitant proposer des idées inédites sur le marché français.

Arnaud Lagardère : la fondation Jean-Luc Lagardère

En 1990, le grand patron Jean-Luc Lagardère a mis en place via sa fondation de multiples bourses pour soutenir les projets originaux de professionnels de moins de 35 ans. C’est maintenant son fils Arnaud, PDG du groupe, qui développe les activités de la fondation. Chaque année, dix bourses d’un montant total de 255000 euros sont attribuées à de jeunes créateurs français faisant preuve d’innovation dans le domaine de la production, de la musique, de l’écriture, de l’animation, de la photographie ou encore du journalisme. La fondation Jean-Luc Lagardère demeure à ce jour le principal mécène de la jeune création française.

Jacques Glénat : les bourses Glénat

Depuis 2014, Jacques Glénat, le PDG des éditions éponymes spécialisées dans la bande dessinée, récompense les jeunes créateurs de 18 à 30 ans via sa fondation d’entreprise. Un appel à projets ouvert à tous permet de décerner quatre bourses d’un montant compris entre 2000 et 15000 euros, dans les domaines du numérique, de la bande dessinée ou du manga, de la photographie et de la littérature. Le souhait de la maison est d’offrir à de jeunes talents français la chance d’éditer leurs premières créations.

Bernard Arnault : le prix LVMH

Lancé également en 2014, le prix LVMH est une initiative conçue par Bernard Arnault, le PDG du célèbre groupe du même nom, leader mondial de l’industrie du luxe. Cette récompense a pour but d’encourager les projets des jeunes créateurs de mode, et de leur offrir une reconnaissance immédiate et de réels moyens de développement. Pour un montant total de 300000 euros, un grand prix, des prix spéciaux et un accompagnement personnalisé d’un an pour le vainqueur sont décernés chaque année par l’entreprise.

Stéphane Richard : la bourse Orange

La direction du géant des télécommunications Orange propose chaque année depuis 2009 des bourses à l’innovation récompensant les jeunes entrepreneurs. Stéphane Richard, l’actuel PDG du groupe, met ainsi à l’honneur la création française en décernant des aides de 7000 euros et des accompagnements de longue durée pour les start-up primées. En cinq ans, 42 projets ont déjà fait l’objet de bourses et une dizaine ont bénéficié d’une aide au développement pour lancer leur activité, un moyen idéal de bien débuter dans le métier.

Donnez une note à cet article