La gestuelle dans une entreprise

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     11/10/17    
gestuelle dans entreprise

Sans que vous n’ayez prononcé  aucun mot, votre corps lui parle pour vous que vous en soyez conscient ou non. Votre gestuelle peut communiquer vos pensées bien plus que vous ne  le souhaitez. Apprendre les significations des gestes et les attitudes à adopter vous permet d’acquérir  une plus grande maîtrise de votre  discours ou de votre comportement. Mais quelles sont les significations de vos gestes ? 

Le langage corporel représente 55% de la communication et livre des pensées ainsi que des émotions. La synergologie a mis au point un lexique corporel de 1 700 items pour décoder ces signes verbaux sachant qu’il faut une convergence de 5 à 8 de ces signes pour valider une observation. (Source l’express).  

Les gestes qui peuvent vous aider

Pour convaincre, la gestuelle est encore plus importante que votre discours. Si vos gestes n’accompagnent pas votre parole, le résultat sera négatif. L’impact d’un message résulte à 55% de la gestuelle utilisée, à 38% de l’intonation de la voix et à 7% du contenu du discours (source Capital). Peu importe l’objectif souhaité, il faut allier ces deux facteurs pour atteindre votre but. Quelques règles sont à appliquer pour avoir une attitude corporelle adéquate.

Adopter une bonne distance physique. La distance à respecter entre deux individus n’est pas toujours la même selon les situations. Elle s’adapte selon le message que l’on veut faire passer et la personne qui se situe en face de vous. Prenons l’exemple de la négociation. Il est courant d’être placé en face de la personne avec une table qui vous sépare. Cependant, vous pouvez diminuer cet espace si vous souhaitez créer un lien plus fort ou tout simplement si vous sentez un bon feeling entre vous. Il faut toutefois prendre en compte, si vous travaillez à l’international de l’espace  culturel. Suivant l’origine de la personne, la proximité tolérée est fort différente et vous pouvez commettre l’incorrection d’empiéter sur son espace vitale et vous mettre en difficultés lors d’une négociation. Pour un Italien, la distance se situera entre le coude et le corps, pour un Français, entre le poignet et le corps et pour un Anglais, du bout des doigts jusqu’au corps. Le pays d’origine devra jouer un rôle sur votre positionnement par rapport à la personne. Se placer dans l’espace « intime » d’une personne peut se révéler  utile que si vous souhaitez créer une complicité avec elle mais attention à ses habitudes culturelles.

Le toucher appuie fortement votre demande. Accompagner une requête d’un contact physique permet de créer un lien de complicité et la demande est rarement refusée. "Pour sceller une discussion agréable ou pour remotiver un de mes commerciaux en difficulté, il m’arrive de joindre à mon discours une légère pression sur le bras ou l’épaule.», raconte Paul Chemama, directeur des ventes d’Imperial Tobacco France à Capital. Attention toutefois, cette initiative revient uniquement à vous en tant que chef. C’est l’expression d’une relation hiérarchique dominant-dominé.

Vous pouvez adopter votre langage corporel  à celui de la personne en face de vous : certaines attitudes permettent  de favoriser le dialogue, de développer l’empathie nécessaire avec un client. Apprenez à découvrir la gestuelle du client !

Prendre conscience de votre gestuelle peut vous apporter une valeur ajoutée. Vous pourrez parfois éviter de changer le contenu du message que vous souhaitez faire passer grâce à vos gestes. Croiser les bras, mettre les mains dans ses poches, se gratter le nez, se toucher les cheveux, tourner sa bague… Autant de gestes à éviter. Faites attention d’avoir l’attitude corporelle adaptée à la situation. A vous de passer à l’action maintenant !

Les gestes dans l’entreprise au quotidien

Dans le quotidien de l’entreprise, différentes gestuelles peuvent vous offrir des informations intéressantes sur vos salariés et collaborateurs. Nous allons voir quelques exemples.

Des gestes courants peuvent permettre de repérer des soucis non verbalisés. Vous pouvez comprendre qu’un de vos collaborateurs a des difficultés à la réalisation d’une tâche. Son corps aura tendance à se rigidifier ou se recroqueviller. Les bras peuvent être croisés haut et serrés sur le buste ou les mains peuvent être sous les aisselles ou entre les jambes. Tous ces signes vous montrent la difficulté qu’a une personne face à une tâche. 

Un salarié peut ne pas comprendre une consigne, un objectif ou encore un trajet que vous lui transmettez. Vous ressentirez son stress par son regard qui aura perdu son éclat. Différents gestes montrent l’incompréhension d’une consigne. On retrouve parmi ces derniers la tête qui pivote d’un côté ou de l’autre, une main placée  sous la narine droite, ou tout simplement le fait de se pincer le nez ou de croiser les doigts de sa main.

Votre collaborateur n’est pas d’accord avec un ordre ou une de vos opinions, il va accomplir des gestes emplis de signification. Les gestes s’effectuent alors en dissociation, par exemple, la tête va partir d’un côté et les bras de l’autre, signifiant qu’il pense que vous lui cachez quelque chose et qu’il n’arrive pas à savoir quoi. Le corps peut partir en arrière de manière à se rapprocher du dossier de la chaise, ou encore l’index sous le nez qui remonte violemment en formant une virgule. Ces gestes évoquent des signes de rejet. 

Un malaise peut se faire sentir dans certaines situations. Si votre collaborateur est gêné par un comportement ou une idée, ses émotions sont traduites par des gestes spécifiques. Cette personne aura plus tendance à déglutiner, se gratter au niveau du coup ou de la glotte…. Sa gestuelle montrera son malaise de façon explicite. 

Votre salarié peut faire preuve de mauvaise foi en cherchant à vous convaincre alors qu’il sait qu’il a tort. Le corps et les regards sont alors tendus. Les paupières clignent beaucoup, l’œil s’ouvre plus grand, les sourcils sont très actifs ou encore les lèvres sont pincées…. Autant de gestes qui dénoncent la mauvaise foi de la personne en face de vous. 

La gestuelle joue donc un rôle très important et peut être révélateur. Savoir ce qu’elle signifie et contrôlez la vôtre vous donnera une valeur ajoutée. C’est à vous de l’étudier à présent pour mieux vous comprendre et comprendre les autres !

Donnez une note à cet article