Gestion des contributeurs : la reconnaisance et la communication

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     14/05/11    

La reconnaissance par les RH

Les marques de témoignages de reconnaissance envers les contributeurs de la démarche d’Innovation Participative doivent être prises en charge par les responsables des ressources humaines de l’entreprise. La politique RH de la société doit montrer de cette façon sa cohérence avec la volonté de promouvoir l’Innovation Participative au sein de l’entreprise.
Ainsi :
• L’Innovation Participative doit être prise en compte dans la définition de toutes les fonctions, et en particulier dans celles du management de proximité.
• Les managers doivent être sensibilisés et/ou formés à leur rôle en matière d’Innovation Participative.
• L’encadrement doit prendre en charge sa fonction de manager des idées de son équipe.
• L’évaluation de tous les collaborateurs, selon leur capacité à innover et/ou à promouvoir l’innovation, doit figurer dans l’entretien avec la hiérarchie.
• L’engagement dans la démarche d’Innovation Participative doit s’appliquer à la reconnaissance professionnelle des salariés (ex. : promotion…).
• Des moyens d’apprentissage doivent permettre de développer la démarche d’Innovation Participative.
Il est recommandé que :
• le processus d’Innovation Participative soit présenté en détail aux nouveaux embauchés ;
• la diversité des recrutements soit encouragée pour favoriser la créativité/innovation ;
• des enquêtes de satisfaction du personnel (opérationnel et encadrement) vis-à-vis de la démarche Innovation Participative soient réalisées régulièrement ;
• l’Innovation Participative soit abordée avec les partenaires sociaux ;
• des opportunités de développement culturel, et d’informations économiques et techniques soient données aux membres du personnel ;
• les membres du personnel soient encouragés à s’ouvrir sur l’extérieur afin de mieux connaître l’environnement de leur entreprise.

Reconnaissance par la communication interne

Le ou les documents de présentation de l’organisation doivent intégrer l’Innovation Participative (Rapport annuel, plaquette de présentation…). Ainsi, il est également recommandé que des rubriques spécifiques existent dans les supports de communication de l’entreprise pour valoriser la démarche d’Innovation Participative et ses résultats (intranet, journaux internes…). Pour que la communication sur les innovations soit efficace, il est recommandé de mettre en place un site intranet d’informations dédié à l’innovation au sein de l’entreprise. Dans les démarches les plus avancées, l’entreprise peut mettre en place un benchmark interne permettant aux services d’évaluer l’état de leur démarche.
Un système de récompense est généralement utilisé pour féliciter les meilleures idées et les meilleurs contributeurs lors d’un événement créé à cette occasion. Ainsi, les responsables de l’Innovation peuvent être reconnus chaque année dans le cadre du trophée qui peut récompenser le plus actif dans l’année. Les auteurs d’une idée d’innovation peuvent également être récompensés lors de trophées, forum… Cette reconnaissance peut se prolonger dans l’intranet de l’entreprise.
Les innovations réalisées et engendrées par la démarche peuvent être réutilisées au profit de la communication sur l’Innovation ou d’autres types de communication.

La reconnaissance de l’auteur

Pour que l’auteur d’une idée se sente valorisé, il est nécessaire qu’il soit pris en considération tout au long du processus de l’innovation (cohérence des moyens, écoute, respect des délais, qualité de la réponse…), et ce jusqu’à la fin de la mise en place de son innovation : l’auteur est informé des succès ultérieurs de son innovation.
Les principaux modes de reconnaissance des contributeurs sont honorifique (ex. : magazine interne, cérémonie et remise de trophées, « diplômes » intervention en réunion, valorisation devant leurs pairs, leur famille…), non pécuniaire (ex. : repas, visites techniques ou voyages d’étude) et financière (ex. : prime et gratification, intéressement, chèques cadeaux).

La reconnaissance par la communication externe

Pour que l’Innovation Participative fonctionne, il est nécessaire qu’une forte communication soit mise en place autour d’elle. Cette communication sera un plus, tant pour l’image de marque en externe, que pour la mise en commun des innovations en interne.
Pour communiquer en externe, l’entreprise doit participer à des événements orientés vers l’innovation et prévoir des actions pour valoriser la démarche d’Innovation Participative au sein de l’entreprise (ex. : journée de l’innovation ou forum programmé au moins une fois par an, témoignages d’innovations, de meilleures pratiques et succès stories sont faits périodiquement…). Dans les démarches les plus avancées, l’Innovation Participative peut être valorisée dans les supports de communication externe de l’entreprise (communiqués de presse, site Internet institutionnel, journaux à destination des clients…). Cela sera d’autant plus profitable à l’entreprise pour les idées citoyennes issues de l’Innovation Participative (sécurité, développement durable) qui peuvent être communiquées à l’extérieur.

Christophe Laval, Président Fondateur de VPHR (Vision Performance Humain Reconnaissance), auteur de « Plaidoyer pour la reconnaissance au travail ».

Innovation Participative et reconnaissance

L’Innovation Participative est une pratique peu répandue dans les organisations. Elle constitue pourtant une opportunité fantastique de créer du sens au sein de la collectivité de travail en permettant aux salariés de se sentir impliqués et utiles.
L’Innovation participative constitue l’une des formes les plus concrètes de reconnaissance, mais malheureusement peu d’entreprises ont un programme structuré dont l’efficacité résiste à l’usure du temps.
Pour y arriver, il est fondamental d’associer le management de proximité et de lui faire jouer son rôle d’animateur. Il faut également reconnaître les idées exceptionnelles, impliquer ceux qui les ont eues dans leur mise en place opérationnelle et chiffrer leur impact. Enfin, je constate que la reconnaissance non monétaire de l’Innovation a souvent été un gage de pérennité et d’efficacité, bien plus qu’une incitation financière.