Les français toujours addicts aux vacances ! et en France

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     24/06/19    
francais toujours addicts vacances france

Les Français sont attachés aux vacances et ils n’hésitent guère à consacrer une partie de leur budget aux vacances estivales. D’ailleurs, la France et le Brésil sont les seuls pays à prendre deux semaines ou plus de vacances d'été. Le baromètre IPSOS pour Europ Assistance étudie les projets de vacances estivales à travers le monde et s’est penché entre autres sur l’évolution des habitudes des Français en 2019. Il apparaît que la France reste la destination estivale favorite des Français. Focus sur les vacances.

En 2019, forte hausse du budget alloué aux vacances d’été par les Français.

La France arrive toujours dans le trio de tête, 69 % des Français envisagent de partir cet été pour environ 2 semaines (vs 1,8 semaine en Europe). Les Français sont les premiers de la classe en Europe. Ils sont cependant devancés par les Brésiliens qui comptent partir 2,2 semaines.

Le budget ?

En Europe, c’est la France qui, avec un budget de 2 201 € en 2019, enregistre la plus forte augmentation (+10 % par rapport à l’année passée). Cependant c’est l'Allemagne qui enregistre un budget plus élevé 2 467 € et qui se révèle être en forte augmentation + 4 %. L’Espagne, avec un budget moyen de 1 798 € et une augmentation de + 8 % se trouve en troisième position.

Les Français plébiscitent la France, des vacances au vert et déconnectées !

56 % des Français (-1 pt vs 2018) choisissent la France comme destination favorite.
Puis

  • l'Espagne (16 %)
  • l'Italie (10 %,)  
  • le Portugal (7 %).

Mais où préfèrent-ils aller ?

  • 62 % à la mer,
  • 24 % à la campagne 
  • 23 % à la montagne.

Et ils veulent se déconnecter !

En France, plus des deux tiers des vacanciers, soit 71 % comptent se déconnecter cet été, ce qui les positionne en 2ème position juste derrière le Royaume-Uni en tête des pays qui se déconnectent le plus (76 %).

Et le vert a le vent en poupe

Enfin, la prise en compte de l'empreinte écologique du voyage a un impact sur le choix de la destination En France, plus d’un Français sur dix (15 %) a déjà fait du tourisme écologique, axé sur la découverte et le respect de la nature et se dispensent même des activités touristiques qui génèrent des nuisances pour l’environnement (notamment le transport).

L’hébergement, quel choix font-ils ?

La location saisonnière est le mode d’hébergement privilégié des Français 44 % d’entre eux ont l’intention de louer un appartement ou une maison pour leurs vacances. La moyenne européenne est bien moins élevée puisqu’elle se situe autour 34 %. L’hôtel reste la solution d’hébergement la plus envisagée par les Européens, Américains et Brésiliens.

Mais la France pour les européens

Lorsqu’il s'agit de voyager en dehors de leur propre pays, les Européens continuent à privilégier : la France, l’Espagne et l’Italie. L’Hexagone est également la troisième destination rêvée des Brésiliens.
La Tour Eiffel 12%, l’incontournable dame de fer, occupe la première place dans sept des dix pays européens étudiés ainsi qu'au Brésil, séduit les touristes du monde entier. Elle est également classée en deuxième position des monuments à visiter pour les Américains.

Et les millennials ? des casseurs de codes

Les jeunes Français de moins de 35 ans anticipent moins leurs vacances (26 % réservent moins d’un mois à l’avance) mais établissent leur choix de destination sur les activités sur place (27 %).

L’étude démontre que les millennials français préparent leurs vacances à partir de leur manière de vivre :
- sur les avis des autres voyageurs (13 %)
- aux photos présentes sur Internet (11 %)
- la confiance accordée à l’hôte (8 %).

Les millennials français cassent les codes du voyage traditionnel et font le choix de modes d’hébergement conformes aux nouvelles habitudes de vivre :
- la location saisonnière entre particuliers (72 % des millennials),
- l’échange gratuit de logements entre particuliers (29 % des millennials)
- la location d’une chambre chez l’habitant (38 % des millennials).

Les Français plus prévoyants que leurs voisins européens

En Europe, les Français se montrent plus prévoyants que leurs voisins européens : 94% des Français déclarent être couverts par au moins une garantie d’assurance lorsqu’ils partent en vacances contre 85 % des Européens. Ils s’assurent pour
- le transport médical d’urgence (63 %),
- l’annulation de voyage (59 %),
- la couverture médicale (56 %).

Pour la faible proportion de Français ayant l’intention de partir en vacances sans assurance (6 %), 46 % jugent le coût trop important et 34 % concèdent ne pas avoir le réflexe de souscription. L’étude met en lumière une autre spécificité : 19 % des Français non-assurés estiment ne pas prendre de risques durant leurs vacances et par conséquent, ne pas avoir besoin d'une assurance voyage !

Méthodologie :

Cette étude a été réalisée par Ipsos à la demande d'Europ Assistance sur un échantillon de 12 000 personnes en Europe (France, Allemagne, Italie, Espagne, Belgique, Autriche, Royaume-Uni, Suisse, Pologne et Portugal) et en Amérique (États-Unis et Brésil) entre le 18 mars et le 10 avril 2019. Elle a été menée auprès d’un échantillon représentatif de la population de chaque pays (répondants âgés de 18 ans et plus, et de 16 ans et plus au Brésil) constitué à l’aide de la méthode des quotas (sexe, âge, profession) après stratification par région et par catégorie d’agglomération.

Donnez une note à cet article