Focus sur le secteur économique du sport

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    23/02/17    0
focus secteur economique sport

Particulièrement dynamique avec des chiffres record ces dernières années, le secteur du sport bénéficie de l’attrait du grand public. Marché du sportswear, popularité des sportifs professionnels, avènement de l’e-commerce et attrait pour la mode participent largement au chiffre d’affaires en hausse des plus grandes enseignes du secteur. Quels sont alors les chiffres clés de ce marché du sport et quelles en sont les particularités ? 

Des chiffres record. 

Avec 9,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires réalisés en 2013 sur le marché français, le commerce sportif réalise des performances optimales. Alors que 7,7 milliards d’euros sont réalisés par les quelques 4 000 enseignes d’articles de sport et de loisirs réparties sur tout l’Hexagone, 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires sont réalisés par les entreprises non spécialisées dont les grandes surfaces, détaillants et autres magasins non sportifs. 2014 constitue même une année record pour le secteur du sport avec 10,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires selon l’étude de marché réalisée par le groupe NPD. Cela en fait l’année la plus performante du marché sportif depuis 2009 grâce à une hausse de 3 % par rapport à l’année précédente. Alors que la conjoncture économique française paraît plutôt morose, le sportswear affiche une belle croissance avec une hausse de 8 % des ventes de chaussures et une hausse de 1 % du marché du textile. Le premier semestre 2014 enregistrait d’ailleurs quelques 2,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur ce secteur. 

Des événements et des sportifs qui dynamisent le secteur. 

Chaussures, textile, vélos, équipements et matériels sportifs constituent un marché aussi divers que varié, sensible aux performances des plus grands sportifs et des événements les plus médiatisés. Selon les experts du secteur NPD Group Europe, la seule Coupe du Monde de football réalise tous les 4 ans 1 point de croissance du marché avec la vente de maillots. Les acteurs les plus emblématiques du secteur à l’instar de Décathlon, Go Sport, Intersport, Sport 2000 et Foot Locker réalisent à eux-seuls plus de 80 % du chiffre d’affaires du marché sportif. Si les hommes représentent près de la moitié des ventes, les femmes sont 31 % à acheter des articles de sport et les enfants 19 %. Les 18-24 ans privilégient les marques, d’où le succès notable des enseignes réputées comme Nike, Adidas ou New Balance avec leur fort effet mode. Le panier moyen d’achat est ainsi de 115 € pour les hommes et de 67 € pour les femmes.

Les principaux acteurs du marché sportif. 

Leader français de la vente d’articles et d’équipements sportifs, Décathlon reste un poids lourd du secteur international avec plus de 70 000 salariés et un réseau présent dans 28 pays. Réalisant en effet les 2/3 de son chiffre d’affaires hors du territoire national, la multinationale a vu son chiffre d’affaires progresser de 13 % à 9,1 milliards d’euros hors France. Précurseur de la concentration du secteur avec un important réseau de plus de 800 magasins dans le monde, Décathlon représente le troisième acteur du marché sportif mondial. Intersport, leader mondial sur le marché du sport, compte près de 6 500 enseignes réparties dans 63 pays. Grâce à un chiffre d’affaires de 9,9 milliards d’euros, le groupe helvétique se place en deuxième position sur le marché français avec 12 % de parts de marché et 1,05 milliard d’euros de chiffre d’affaires, contre 31 % de parts de marché pour son concurrent Décathlon. Largement distancé, Go Sport enregistre 9 % de parts de marché. Les franchises spécialisées tirent malgré tout leur épingle du jeu, notamment les marques Aigle, Karanta, Fitness Boutique et Cyclable. Avec des chiffres d’affaires sur 2 ans compris entre 250 000 et 450 000 €, celles-ci profitent de l’embellie du marché sportif pour des droits d’entrée minimes de 15 000 à 25 000 €.

Réseaux sociaux et jeux vidéo : de forts prescripteurs. 

Conscient des enjeux majeurs du marché sportif, le géant Facebook devrait lancer prochainement une plateforme entièrement dédiée au sport avec son Facebook Sports Stadium. Fort d’une audience de plus de 650 millions de férus de sport, le réseau social numéro un devrait encourager notablement la communication et la publicité des principales marques de sportswear, d’où le succès notable de différents modèles « lifestyle » comme les ZX Flux d’Adidas, les Roshe Run de Nike ou encore les U420 de New Balance. En vogue depuis quelques années, l’audience du e-sport se développe aussi considérablement. à l’occasion des Grand Finals 2016 de World of Tanks, PayPal et Wargaming ont ainsi dévoilé les derniers chiffres du marché du e-sport en France et en Europe. 300 millions de dollars de chiffre d’affaires dont 22 millions en France ont été réalisés sur le continent européen, soit une croissance annuelle de près de 10 %. Niche sportive spécifique mais néanmoins extrêmement rentable, l’e-sport lie jeux vidéo et sportswear grâce au succès notable des plus grandes licences sportives comme Fifa et NBA2K. Grâce à une audience de plus de 1,4 million de visiteurs uniques chaque jour, l’e-sport pourrait insuffler une forte croissance au marché ces prochaines années pour atteindre plus de 390 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2018. 

Donnez une note à cet article
d Vidéo
25 août 2014 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires