Focus sur ... le marché des voitures connectées !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     14/03/16    
focus marche voitures conenctees

Malgré 74 millions de voitures connectées en circulation aujourd’hui, le marché de ces véhicules de dernière génération devrait quadrupler d’ici l’horizon 2020. Segment important et vital pour l’industrie automobile, les constructeurs du marché du véhicule connecté investissent massivement dans ces technologies du futur. Que représente alors ce marché dans l’économie et quels en sont les principaux acteurs ?

Un marché de l’automobile connectée en pleine croissance

Selon une étude du cabinet Strategy&, le marché mondial des voitures connectées devrait passer entre 2015 et 2020 de 31,87 à 115,2 milliards d’euros. La plus grande part des revenus de ce marché est alors représentée par le segment de la sécurité avec 12,18 milliards d’euros, devant celui consacré à la conduite avec 7,49 milliards d’euros. En 2020 ce sont alors respectivement 47,34 et 35,66 milliards d’euros qui seront atteints par l’industrie de l’automobile connectée. L’avenir de l’automobile tient ainsi largement à ces nouvelles technologies qui font la part belle à la domotique, la connectivité et les derniers systèmes de technologie sans fil NFC. Même si le big data semble pour l’instant écarté par les principaux constructeurs, les compagnies à l’instar de Valeo, Faurecia et les grandes firmes que sont Google et Apple sont à la pointe de la technologie.

Les innovations à la pointe des technologies

Le salon de l’automobile de Francfort a été au centre des préoccupations de la part des entreprises du high-tech et du numérique. Valeo a ainsi présenté son système Remote Clean4U qui se veut révolutionnaire. Cette technologie permet en effet d’activer le dégivrage à distance de sa voiture avec un système placé dans les essuie-glaces. Après son système de démarrage virtuel par smartphone, Valeo ne cesse d’innover pour proposer aux conducteurs des voitures connectées dotées de systèmes innovants. Mobius bouleverse par exemple la traditionnelle console de bord en élaborant un système de conduite qui intègre en temps réel les paramètres météorologiques. Au cœur de l’innovation automobile, la technologie sans fil NFC constitue sans nul doute le dispositif central de la voiture connectée. Les applications mobiles et les écrans embarqués permettent en effet de gérer de nombreux paramètres et de personnaliser automatiquement les réglages en fonction des préférences du conducteur.

Les alliances entre les constructeurs et les géants du numérique

Toujours à la pointe des avancées technologiques, Google et Apple sont les deux firmes qui peuvent développer le plus ce marché déjà lucratif de la voiture connectée. Maîtrisant dorénavant la partie logicielle et seuls capables d’investir massivement dans le big data et le R&D, les deux géants outre-Atlantique sont aussi amenés à gérer les données de maintenance qui permettront les futures applications personnalisables. Des habitudes de conduite aux préférences musicales en passant par l’état de santé du conducteur, les futures technologies embarquées promettent une connectivité encore plus importante. Une concurrence féroce et des alliances se nouent depuis quelques temps, avec l’annonce par Google de ses systèmes CarPlay et Google Auto Link embarqués dans la Sonata du constructeur Hyundai. Il semble alors que l’heure a sonné pour des rapprochements entre les géants d’Internet et les constructeurs automobiles. Ainsi Google qui voudrait imposer son système d’exploitation mobile Android a conclu un partenariat avec Audi, Honda, Hyundai et General Motors. La 4G sur le marché francophone représente également une opportunité intéressante pour les constructeurs, et Orange s’est allié avec Renault pour développer ce segment de marché.

Donnez une note à cet article