5 FinTech qui cartonnent

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     13/06/16    
fintech cartonnent

Les FinTech, ces start-up spécialisées dans le secteur de la finance, ont le vent en poupe depuis quelques années. Certaines d’entre elles sont ainsi parvenues à tirer leur épingle du jeu en bousculant les codes du système bancaire, au point de susciter de plus en plus l’intérêt des investisseurs. Quelles sont actuellement les cinq FinTech les plus performantes sur le marché ?

TransferWise

Fondée en 2010 par Taavet Hinrikus et Kristo Kaarmann, cette société britannique a connu un succès fulgurant en misant avant ses concurrents sur le système du peer-to-peer. Ce sens de l’innovation a permis à la start-up de se développer rapidement en proposant une plateforme performante pour le transfert d’argent à l’étranger, avec un argument massue : des frais pour les virements inférieurs de 90 % à ceux pratiqués dans les banques classiques ! L’entreprise fait aujourd’hui partie des « licornes », ces start-up valorisées au-delà du milliard de dollars sans être pour autant cotées en Bourse.

Morning (ex-Payname)

Cette start-up française connaît elle aussi une belle réussite dans le domaine bancaire. Créée à Toulouse par Eric Charpentier, la société ne cesse de croître avec des levées de fonds successives. La dernière, en septembre 2015, a permis de débloquer 5 millions d’euros grâce à de nouveaux partenaires comme la MAIF, qui serviront à accélérer son développement. Il s’agit à ce jour de la seule plateforme française permettant de réaliser l’ensemble de ses paiements. L’objectif est de faire de la start-up une véritable banque collaborative en ligne dans les trois ans.

Number 26

La jeune pousse berlinoise Number 26 s’est spécialisée dans le service bancaire pour smartphone. En développant ses activités dans la filière du low cost (gratuité pour les services de base, ouverture d’un compte via application mobile en moins de dix minutes), l’entreprise a enregistré 100000 clients dès sa première année d’existence. Succès en Allemagne mais aussi en Europe, la start-up entend encore se développer, forte de son partenariat avec l’organisme réputé Wirecard Bank AG qui assure la sécurité de toutes les transactions réalisées en ligne.

Funding Circle

Les FinTech ne se limitent pas aux services destinés aux particuliers. Les entreprises sont également concernées, comme le prouvent les services dédiés de la place de marché américaine Funding Circle. Depuis sa création par Andrew Mullinger, Samir Desai et James Meekings en 2010, la start-up a rencontré le succès en mettant en relation des bailleurs et des entrepreneurs en quête de crédits. Le projet est une réussite telle qu’il a permis à la société d’ouvrir un second siège social aux Etats-Unis en 2013. On estime que 10000 entreprises sont déjà passées par le site pour près d’un milliard de dollars prêtés.

Kantox

Dans le domaine des échanges en peer-to-peer pour les entreprises, la FinTech Kantox occupe également un rôle notable sur le marché européen. Fondée en 2011 à Londres par Philippe Gelis et Antonio Rami, cette start-up a adopté un positionnement original, en se spécialisant dès ses débuts dans les échanges de devises pour les PME uniquement. L’entreprise a connu un succès immédiat, et revendique aujourd’hui plus de deux milliards de dollars transférés via son service. En mai 2015, elle a réalisé une importante levée de fonds à hauteur de 17 millions d’euros.

Donnez une note à cet article