Finances pour non financiers

Guy de CIBON     15/05/13    
Finances pour non financiers

Le premier réflexe de bon nombre d'entreprises est de former le personnel comptable aux nouveautés fiscales et comptables mais aussi à de nouveaux outils (budgets, tableaux de bords...). Vouloir former ou perfectionner le service comptable est très bien, toutefois il est aussi indispensable de sensibiliser les autres membres de l'entreprise aux finances de votre entreprise.

Qui sensibiliser, à la finance pour les non financiers, au sein de l’entreprise

  • Tous les salariés de l’entreprise, cadres ou non cadres, participent à la vie de l’entreprise. Le fruit de leur travail va contribuer de manière directe ou indirecte au résultat et à la performance de l’entreprise. 
  • On peut citer entre autres les commerciaux de l’entreprise, le service achat, le secrétariat ou encore les cadres opérationnels non financiers.

Pourquoi sensibiliser les non financiers aux finances de l’entreprise

  • Les salariés entendent parler du résultat et du bilan de l’entreprise. Toutefois, ils ne savent pas généralement à quoi cela correspond précisément. Par ailleurs, trop souvent les services financiers de l’entreprise utilisent leur terminologie sans que le reste de l’entreprise puisse comprendre exactement ce que cela signifie.
  • Tous les acteurs de l’entreprise participent au résultat de l’entreprise, et donc les bonnes comme les mauvaises décisions peuvent avoir des impacts sur les comptes.

A titre d’exemples il est possible de citer :

  • Politique des achats

- Achat trop cher --> impacte le résultat et la trésorerie
- Négocier les délais de paiement des fournisseurs --> décalage du paiement
-  …

  • Politique commerciale

- Travailler avec des clients qui paient --> améliore la trésorerie de l’entreprise
- Négocier au mieux la marge ‘vendue’ aux clients --> effet positif sur le résultat et la trésorerie
- Négocier les délais de paiements --> se faire payer plus vite
-  Négocier les modes de paiements --> le traitement d’un chèque est plus onéreux qu’un prélèvement
- Rémunérer les commerciaux sur le chiffre d’affaire encaissé --> intéresser les commerciaux à la trésorerie de l’entreprise et pas seulement au chiffre d’affaires facturé
- …

  • Politique industrielle

- Investissements --> gains de productivité…
- Optimisation de l’outil de travail --> meilleure rentabilité
- Entretien et maintenance des machines --> fait durer le matériel plus longtemps
- Acheter trop de stock, acheter trop tôt, ou acheter trop tard
- Dépendance vis-à-vis d’un client --> risque financier
- Gérer les délais d’approvisionnement --> éviter les ruptures de stocks
- Gérer les stocks qui ne tournent pas ou les stocks morts --> manque à gagner pour l’entreprise
-  …

  • Politique financière

- Suivre les marges par client de très près, et régulièrement
- Reporting régulier, afin de connaître la performance de l’entreprise
- Suivre les comptes de près et notamment les encours clients (non payés)
- …

Comment identifier les besoins de formation des non financiers

A titre d’exemple, il est facile de poser ces questions à des non financiers puis d’observer leurs réponses :

- Que signifient les termes amortissement et dépréciation mais surtout à quoi cela sert-il ?
- Qu'est-ce que le besoin en fonds de roulement, quelle est sa signification et comment l’améliorer ?
- Qu'est-ce que le résultat net, à quoi correspond le résultat d'exploitation / financier et exceptionnel ?
- Que signifie le terme marge et à quoi correspond-il ?
- Etc.

Sensibiliser les non financiers à quoi

  • Sensibiliser veut dire expliquer aux non comptables ce qu'est un bilan, un compte de résultat. Cela sera aussi expliquer des termes tels que cash-flows, marge brute, marge commerciale... 
  • Sensibiliser signifie aussi expliquer aux non comptables l'intérêt d'une comptabilité correctement suivie, à jour, et l'importance de remonter aux comptables toutes les informations mineures ou majeures qui peuvent avoir un impact sur les comptes et donc la trésorerie de l'entreprise (exemple : client mauvais payeur, client mécontent, machine en panne, fournisseurs qui a des difficultés financières...)

Former les non comptables est donc nécessaire, pour ne pas dire indispensable à la bonne marche de l'entreprise, qu’il s’agisse de petites entreprises ou de grands groupes.