Favoriser le bien-être de ses salariés, la clé d'une meilleure productivité ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     24/11/16    
favoriser bien etre salaries cle meilleure productivite

Maxime Gorki avait dit autrefois, « Quand le travail est un plaisir, la vie est belle ! Mais quand il vous est imposé, la vie est un esclavage ». Cette citation reflète bien les conditions de travail des salariés dans certaines entreprises. 

Le travail est devenu une obligation, un moyen comme tant d’autres de se conformer à un système de plus en plus capitaliste.  Quelles approches devraient donc adopter les employeurs ? Le bien-être au travail peut-il devenir un levier de performance ? Par quels moyens, les employeurs peuvent-ils instaurer cette atmosphère de bien-être au sein de leur entreprise ?

Le stress au travail : une problématique à solutionner

Le stress d’origine professionnelle peut nuire à la santé physique et mentale des salariés, pourtant très peu de managers et dirigeants y prêtent attention. Dotés d’esprit pragmatique, ils se focalisent souvent sur l’atteinte des objectifs de rentabilité et oublient de considérer que le stress engendre également des coûts. Le stress expose l’entreprise à deux grands risques. D'abord, le risque opérationnel. En effet, les troubles liés aux stress se répercutent directement sur l’exécution des projets, ce qui amoindrit la productivité. 

Par ailleurs, l’entreprise s’expose également à un risque économique. Elle subit une perte de capitaux, qui se traduit sous forme de coûts directs comme la perte de production en raison du manque de motivation et de l’absentéisme, ou de coûts indirects comme le coût de la rotation du personnel et de la dégradation de l’image de l’entreprise. Pour minimiser ces risques, les entreprises se doivent de mettre leur engagement dans des actions de préventions visant à réduire le stress au travail. Cela est d’autant plus nécessaire, car d’après une étude réalisée en 2007 par l’INRS et Arts et Métiers Paris Tech, le stress au travail aurait engendré un coût de 2 à 3 milliards d’euros. Même si l’étude prenait uniquement en compte la « situation de travail tendue » qui représente moins d’un tiers des situations de travail stressantes, elle reflète assez bien les risques pouvant être encourus par l’entreprise.

Toutes les entreprises devraient-elles démocratiser le bien-être au sein de leurs structures ?

Plusieurs entreprises ont d’ores et déjà passé ce cap et ont décidé de jouer la carte de la sérénité. Elles proposent à leurs salariés plusieurs séances de massages, de relaxation et de sports en tous genres (le géant de l’internet Google France offre à ses salariés des massages). Ces derniers ont même la possibilité de profiter de cet avantage en dehors de leur temps de travail. L’agence web Novius met à disposition de ses employés des espaces réservés à la sieste. Chez Manutan, spécialiste de la fourniture industrielle et du mobilier de bureau en BtoB, les salariés profitent d’une salle de fitness équipée de machines de musculation ainsi que deux salles de squash et d’un mur d’escalade mesurant 7,5 m. Il leur suffit simplement de s’abonner. Une entreprise composée de 1 000 salariés débourse près de 150 000 € hors coût de travaux d’installation, si elle veut pouvoir offrir une salle de sport à ses salariés, ce qui représente un coût mensuel de plus 10 € par salarié. L’abonnement pour la salle est de 150 € par an par salarié, cette démarche peut donc profiter à l’entreprise. 

Outre l’aspect financier, instaurer le bien-être au sein de l’entreprise peut également devenir un vrai levier de performance. En effet, pas moins de 95,7 % des salariés en sont convaincus, à en croire une étude sur le stress au travail, orchestrée en 2012, par les Editions Tissot et Sysman France. Un salarié moins stressé est plus dynamique et disposé à donner le meilleur de lui-même. Dans ce sens, le bien-être au travail impacte sur la productivité d’une entreprise !

L’aménagement des bureaux : un facteur important pour le bien-être des salariés

Un environnement de travail sain est synonyme de bien-être des salariés et donc de productivité. Etre dans un cadre chaleureux avec des bureaux bien équipés, organisés et où chaque moment de vie de l’entreprise est bien délimité, permet une meilleure concentration et favorise l’inspiration et la créativité. L’environnement de travail dont l’aménagement fait partie représente le deuxième critère de choix du salarié. En tant qu’entrepreneur ou dirigeant, l’enjeu est double : cela améliorera votre image en interne, mais aussi cela vous permettra d’accroître les performances de vos employés. Un employé qui évolue dans un bon cadre de travail comptera moins ses heures. D’ailleurs, de plus en plus de designers s'intéressent au mobilier de bureaux, preuve que la tendance est réelle ! 

Donnez une note à cet article