Faut-il embaucher un stagiaire en CDI à la fin de son stage ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     30/03/18    
faut embaucher stagiaire cdi fin stage

Ah le stagiaire parfait, toutes les entreprises en rêvent, quand il est là, on aimerait bien ne plus le lâcher. Poursuivre sur un CDI après un stage se fait assez régulièrement pour les étudiants en dernière année d’études. Bien entendu le stagiaire à son mot à dire, mais ça peut-être une solution intéressante pour l’entreprise et pour le stagiaire. 

Ce qu’il faut savoir légalement

Embaucher un stagiaire à la fin de son stage implique de connaître les réglementations pour son contrat de travail. La loi possède des dispositions particulières seulement si l’embauche a eu lieu dans les 3 mois qui suivent le stage. Sinon le stagiaire devient seulement un salarié "normal". Dans l’imaginaire collectif, la poursuite d’un stage sur un CDI n’engage pas de réglementations et pourtant des éléments nécessitent d’être retranscrits, surtout en ce qui concerne la période d’essai. Il bénéficie en effet d’une réduction de celle-ci, selon des critères bien spécifiques. La réduction s’applique seulement de moitié, si le stagiaire n’est pas embauché pour le même poste, sauf selon des dispositions conventionnelles ou collectives. Par ailleurs, s’il pratique les mêmes tâches que lors de son stage, il bénéficie d’une réduction intégrale de la période d’essai. Si le stagiaire par exemple a effectué un stage de 4 mois, et qu’il poursuit sur un CDI pour le même poste, les 4 mois seront déduits intégralement de la période d’essai fixée par le contrat de travail. 

Bien entendu, une fois devenu salarié, l’ancien stagiaire bénéficie des mêmes droits que ses collaborateurs mais en matière d’ancienneté, la période de stage effectuée est prise en compte. Son statut de salarié est reconnu lors de la signature du contrat à durée indéterminée mais il a déjà de l’ancienneté par rapport à un premier emploi dans l’entreprise. S’il s’avère utile de connaître les réglementations avant de se lancer mais il vaut mieux tout d’abord se poser les bonnes questions et réfléchir à la situation. 

Que faire avant de prendre la décision ? 

- Évaluer ses qualités de travail 

Si les salariés sont la plupart du temps recrutés à la suite d’un entretien, la situation de votre stagiaire/futur salarié est bien différente. Certes, il a eu un entretien mais l’objectif était concentré sur son stage alors que cette embauche a d’autres objectifs. Dans l’ensemble, son expérience dans l’entreprise a beaucoup plus de valeurs qu’un entretien de motivation. Avant votre décision renseignez-vous tout de même sur son assiduité, son ambition et ce que pense son tuteur de son travail. Avec ces éléments, vous serez d’autant plus rassuré sur sa qualité à bien travailler. 

- Savoir s'il est bien intégré 

Dans un second temps, après s’être renseigné sur ses qualités de travail, il est important de comprendre son implication et ses relations avec le reste de l’équipe. Il peut être accepté au sein du groupe en tant que stagiaire, mais peut avoir des difficultés à s’intégrer par la suite en tant que membre à part entière d’une équipe. Pour éviter cela, pourquoi pas se renseigner auprès de ses collaborateurs pour savoir ce qu’ils pensent de son intégration et s’ils pourraient le voir en tant que salarié. Tentez tout de même de rester neutre et de ne pas trop éveiller la curiosité des salariés sur le sujet. Mais avant d’embaucher un stagiaire, il est toujours préférable de savoir s'il est bien intégré, autant pour lui que pour vos salariés. 

- Est-il professionnel ?

Faire évoluer un stagiaire vers un poste en CDI engendre automatiquement plus de responsabilités et pour cela, il faut s’assurer qu’il est professionnel. Le principal est donc de regarder comment il s’est comporté tout au long de son stage. Pour cela, n’hésitez pas à l’observer pour voir s’il passe du temps uniquement avec d’autres stagiaires, s’il prend son poste au sérieux, bref, voir s’il a les qualités d’un salarié en général. Même s’il s’intègre bien, le principal est de savoir s’il est suffisamment mature pour le poste que vous souhaitez lui donner. 

- Quel poste lui donner à la fin de son stage ?

Une fois la personnalité de votre stagiaire cernée, il est nécessaire de déterminer le poste que vous envisagez pour lui. Faut-il qu’il garde le même poste avec les mêmes responsabilités dans un premier temps ou lui donner plus de responsabilités ? La question reste complexe, puisque pour vous, il n’est pas utile d’embaucher un stagiaire en CDI s’il y a encore des tâches qu’il ne peut pas maîtriser. Si vous souhaitez vraiment le garder, faites-lui confiance. La meilleure option, c’est qu’il garde le même poste mais avec davantage de responsabilités. Si auparavant par exemple, il n’était pas en contact avec les clients, vous pourriez lui faire confiance pour quelques-uns. 

- Avoir un entretien explicite 

Bien entendu, la dernière étape consiste à parler directement avec le stagiaire. Une fois la réflexion faite, vous aurez tous les éléments pour savoir quoi faire. Au sein d’une conversation, évoquez votre satisfaction et vos attentes. Le principal est qu’il soit vraiment à l’aise pour que la franchise soit de mise. Ensemble vous pourrez évoquer les possibilités d’évolution dans son futur poste, les avantages d’être salarié, mais aussi les petits éléments qui peuvent le chiffonner au quotidien. Si c’est la perle rare des stagiaires, il serait tout de même dommage de la perdre, tentez de trouver des propositions intéressantes ensemble pour qu’il vienne travailler chez vous. Et surtout n’oubliez pas de demander quelles sont ses intentions à court et long terme car il a peut-être en tête de faire le tour du monde d’ici peu. 

Donnez une note à cet article