Faites aider vos salariés pour leurs achats immobiliers

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     12/05/11    

Vos salariés connaissent des difficultés pour acheter un logement

Le cours de l’immobilier est en hausse et vos salariés ont donc de plus en plus de mal à se lancer dans l’accession immobilière. Hausse des taux d’intérêt, disparition du crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt immobilier et du PASS-FONCIER, nouveau prêt à taux zéro renforcé... : des termes techniques derrière lesquels se cachent des réglementations bien spécifiques et qui semblent très complexes aux yeux de vos salariés.

Vous versez chaque année votre participation Action Logement…

La Participation des employeurs à « l’effort de construction » (PEEC) a été mise en place en 1953 et cherchait à résoudre la crise du logement de l’après-guerre. Elle est plus connue sous le nom de « 1 % Logement » ou « 1 % patronal ».
Obligatoire pour les entreprises privées non agricoles d’au moins 20 salariés, elle permet à tout salarié des entreprises privées de cette taille d’obtenir grâce à son employeur, un prêt pour acheter sa résidence principale ou déménager suite à une mobilité professionnelle auprès d’un organisme Action Logement.

En plus du prêt, informez vos salariés qu’ils peuvent bénéficier de conseils gratuits

Monter un dossier de financement pour acheter un logement est loin d’être la chose la plus simple à effectuer… Et la complexité des démarches rebute bien souvent les candidats à l’accession immobilière. Mais si vous dirigez une entreprise de plus de 10 salariés, vous devez savoir que, en plus du prêt, vous pouvez permettre à vos salariés de profiter de conseils gratuits.

Pour accompagner vos salariés dans leur projet de financement, la plupart des organismes dits « Comité Interprofessionnel du Logement » mettent en effet gratuitement à leur disposition de véritables experts pour les aider à montrer leur projet de financement.

Ils permettent ainsi à vos salariés de profiter des connaissances financières, techniques et juridiques de spécialistes pour gérer en toute sécurité les projets de financement de vos salariés.

Où le salarié peut-il trouver ces conseils ?

La plupart des organismes dit Comité Interprofessionnel du Logement (CIL), chargé de recueillir les fonds, d’en assurer la gestion et de conseiller les salariés, pratiquent ces conseils. Il existe une vingtaine de CIL regroupés au sein de l’UESL.

Le montant de cette cotisation

A l’origine, les entreprises qui étaient concernées par cette cotisation devaient verser 1 % de leur masse salariale au financement de la résidence principale des salariés. Désormais, ce sont les entreprises de plus de 20 salariés qui sont concernées par l’obligation.
L’expression « 1 % Logement » n’est plus valable : depuis 1992, le taux de participation est descendu à 0,45 % des rémunérations brutes versées au cours de l’année précédente.

Les opérations concernées par le prêt acquisition Action logement ?

• achat d’un terrain à bâtir
• achat ou construction d’un logement neuf
• acquisition dans logement ancien sans travaux.

Exemple : Les services de SOLENDI

Ainsi SOLENDI propose :
• de mettre à la disposition de vos salariés des experts,
• de les accompagner de manière personnalisée et adaptée,
• de rechercher des meilleurs prêts pour vos salariés,
• de leur donner des outils de simulations en ligne (étude de financement, simulation d’emprunt),
• un service totalement offert.

Interview de Dominique Medina, responsable intermédiation bancaire et immobilière

Comment se différencie SOLENDI des autres CIL ?
Solendi a su écouter les demandes des salariés des entreprises en créant en 1994 une cellule de conseil en financement qui leur est totalement dédiée. Pour preuve, au cours des deux dernières années, nous avons répondu à plus de 21 000 demandes de conseils pour accompagner des salariés dans le projet de toute leur vie : l’acquisition de leur résidence principale. Nous assurons l’interface entre notre service de prêts accessions, nos partenaires bancaires et le notaire, afin de leur simplifier les démarches administratives. Les salariés n’ont donc plus qu’un seul interlocuteur pour mettre en place leur projet et se sentent ainsi rassurés. De plus, cet accompagnement est totalement offert et s’inscrit dans la continuité des services mis à disposition des entreprises.

Pouvez-vous donner un exemple ?
Un couple de 42 ans avec 2 enfants souhaitait acquérir le logement qu’ils occupaient à Chennevieres (94) et dont le loyer était de 650 euros. Nous avons pu, grâce à notre partenaire bancaire, optimiser au mieux leur financement, en leur permettant de devenir propriétaire avec des échéances de 850 euros par mois, en y incluant le prêt accession. Cette famille a pu acquérir ce logement en respectant le délai imparti dans leur compromis de vente, et tout cela en ayant un interlocuteur unique.

Donnez une note à cet article