Comment se faire accepter comme manager après une reprise ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     08/05/18    
faire accepter manager reprise

Quelques méthodes simples peuvent vous aider à effectuer la transition managériale en douceur et vous imposer en tant que nouveau patron aux yeux de vos salariés. Quelques règles de base qui fonctionnent si elles sont accompagnées de la meilleure technique de motivation qui existe : l'écoute.

Tout d'abord, pour avoir des troupes gonflées et motivées, concentrez-vous sur votre propre motivation. Vous êtes la locomotive de la société, vos salariés en sont les wagons. Si vous êtes accaparé par le doute, celui-ci se propagera vite. Votre enthousiasme, votre foi en leurs capacités seront aussi communicatifs que vos énervements ou votre impatience. à vous de choisir...

Ensuite, vous ne pouvez pas tout bien faire. Dé-Lé-Guez ! Votre travail est de coordonner, d'organiser, de fixer les objectifs, mais pas de tout réaliser par vous-même ! N'oubliez pas que, chaque fois que vous faites le travail d'un autre, vous ne faites pas celui pour lequel vous vous rétribuez ! En déléguant, vous vous appuyez sur deux formidables outils de management : la formation (quoi de plus formateur que de se confronter à la réalité ?) et la motivation (être jugé capable, et découvrir qu'on peut effectivement accomplir une mission, en se dépassant si nécessaire, est plus qu'encourageant).

Vos collaborateurs réalisent leur job de façon exemplaire ? Félicitez-les. N'attendez pas la réunion annuelle pour le faire. Dès que l'un d'entre eux s'est surpassé, valorisez-le. Du pouce levé au courrier officiel, en passant par le mail général ou la prime exceptionnelle. Cherchez les opportunités pour lancer des messages positifs. Si vous réalisez des entretiens d'évaluation de vos salariés par exemple, commencez toujours par les éléments qui vous permettent de les féliciter. La reconnaissance est la clef du management.

Enfin, car le carton jaune ou rouge est aussi un outil de management, n'hésitez pas à sanctionner les dérives par rapport à vos instructions. Cela renforcera l'image d'équité que vous cherchez à obtenir et donnera plus de poids à vos encouragements. Si vous êtes un patron juste, et donc respectable, vous permettrez à ceux qui ne suivent pas les règles du jeu de changer et de se plier à vos principes. Faites attention à ne pas mettre en cause les individus, puisque vous ne sanctionnerez que des comportements. La forme doit être adaptée aux circonstances : du mail de mise en garde à l'avertissement, de la mise à pied au licenciement. En évitant les remontrances publiques, et les attaques personnelles, bien sûr.

Écoute attentive, auto motivation, délégation, félicitation et sanction… à vous de jouer ! Et rappelez-vous qu'au bout du compte, la première tâche d'un manager n'est pas la motivation, mais la suppression des obstacles !

Donnez une note à cet article