Après Facebook, Twitter est aussi victime d'une faille de désinformation

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    10/09/15    0
facebook twitter victime faille desinformation lecons tirer

La contrefaçon se niche décidément partout, même là où on ne l'attend pas. Après Facebook, c'est Twitter, le plus concis et le plus synthétique des réseaux sociaux, qui en est lui aussi victime. Avec un peu de connaissances en HTML, il est désormais possible de créer de « faux tweets », c’est-à-dire de modifier le texte, la date et le nombre de retweets et de favoris d’un message. Explications.

Les différents types de faux tweets

On peut distinguer deux grands types de faux tweets. Le premier s'apparente clairement à de l'usurpation d'identité. Il s'agit de s'approprier le login et les accès d'un vrai compte twitter existant, de s'y infiltrer, et de publier des tweets comme si l'on était l'auteur et le possesseur habituel. À l'opposé de cette utilisation frauduleuse, il existe aussi le « tweet-fake ». Le message posté ressemble à un tweet, il en possède les codes, la typographie, les éléments habituels, mais il n'a jamais été publié sur Twitter ! Voici comment reconnaître et traiter à leur juste niveau tous ces vrais faux tweets.

L'usurpation de compte twitter, dans quel but ?

Écrire de vrais tweets en se faisant passer pour quelqu'un d'autre, mais aussi répondre aux messages des vrais followers de celui qu'on usurpe et qui ne se doutent de rien, suivre d'autres comptes, se désabonner de certains, médire et diffamer ... tout est possible, avec les dégâts que l'on imagine. Et pour ceux qui n'ont pas les capacités techniques ou l'âme d'un pirate, il reste le moyen le plus simple : créer tout bêtement un compte twitter en indiquant le nom d'un autre. Il suffit pour cela d'une adresse mail, et Twitter ne demande pas de justificatif d'identité. Le temps que le véritable détenteur de l'identité usurpée s'aperçoive de la chose, bien des messages gênants auront pu être diffusés. Des célébrités font souvent l'objet de ces vrais-faux comptes twitter... En tant que chef d’entreprise, il convient donc d’être vigilant, et de surveiller régulièrement les publications de votre compte professionnel, car si l’identité de votre boîte est usurpée, cela peut engendrer des conséquences néfastes en matière d’e-réputation.

Comment reconnaître un faux tweet ?

Contrairement aux tweets usurpés qui apparaissent réellement sur Twitter, un faux tweet ne sera jamais visible sur Twitter, ou l'un des clients twitter comme tweetdeck ou autre, et pour cause : il n'existe pas réellement ! Démasquer ces tweets-fake reste relativement aisé, puisqu'il suffit d'aller sur le véritable site Twitter, et d'afficher les tweets du compte que l'on recherche. Si le tweet a été créé de toutes pièces depuis une autre application (par exemple l'application Lemmetweetthatforyou), alors il n'existera pas dans Twitter. Mais encore faut-il avoir un doute et penser à aller vérifier l'authenticité d'un tweet ! Pensez qu’avec internet, entre usurpation et photomontage, rien ne doit être pris pour argent comptant ! Soyez vigilants.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
8 juin 2015 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
0 commentaire

Pas de commentaire encore !

Vous pouvez être le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié