.FR, .COM, .NET... quelle extension pour votre site internet ?

AMEN     23/10/17    
extension site internet

Quand on lance un projet web ou même que l'on crée une société, se pose tôt ou tard la question du nom de domaine ainsi que de son extension. Doit-on privilégier le .fr ou le.com ? Quelle est la valeur des autres extensions classiques ? Doit-on prendre toutes les extensions possibles afin de balayer Internet ou de défendre à l'avance son nom ? Reprenons tout d'abord quelques généralités sur les noms de domaine avant de donner quelques pistes pour le choix d'une extension de domaine.

Quelques chiffres sur les extensions de noms de domaine

Les noms de domaine en .com sont de loin les plus nombreux dans le monde: près de 130 millions de noms de domaine en .com alors que la seconde extension en nombre, le .tk n'en compte que 33 millions et le .cn20 millions.Le .fr ne dénombre qu'un peu plus de 3 millions de noms de domaines.
Les extensions classiques comme .com .net, .biz sont appelées extensions génériques ou GTLD tandis que les extensions nationales sont les ccTLD.

Les prix des extensions de noms de domaine

Les prix des extensions classiques sont inférieurs à 20 euros. Les extensions spécifiques comme le .paris ou autres ont un prix plus élevé en général bien qu’il y ait souvent des promotions pour la première année de réservation. En effet, quand on parle de "coût", on parle du prix de la réservation pendant un an ou plusieurs années car, concrètement, on n'achète pas un nom de domaine mais on le réserve pour une période plus ou moins longue.

Auprès de qui acheter un nom de domaine

Un nom de domaine se réserve auprès d'un bureau d’enregistrement de noms de domaine tels qu’AMEN, aussi appelé "registrar", qui est relié lui aux organismes internationaux qui gèrent les noms de domaines selon leurs extensions (Afnicpour le .FR, Verisign pour le .COM, etc).Attention car certaines extensions ont des restrictions d'enregistrement (présence locale, langue du site interne, secteur d’activité de l’entreprise, etc)et ne sont donc pas disponibles pour tout le monde.

Caractéristiques des différentes extensions

L’extension .com a une dimension internationale et est de loin la plus populaire de toutes. 

C’est d’ailleurs sa popularité qui fait qu’il est parfois difficile de pouvoir réserver le nom de domaine que l’on souhaite en .com et qu’il faut parfois le « racheter » à quelqu’un qui l’a déjà réservé.

L’extension .fr donne une certaine proximité avec le public français. 

L’organisme de contrôle du .fr, l’AFNIC a des règles et principes simples qui font du .fr une extension incontournable pour les entreprises qui visent une audience française. Choisir une extension en .fr serait même facteur d’amélioration de son référencement auprès des moteurs de recherche.

L’extension .net signifie network. 

Créée à la base pour représenter les activités liées à internet, cette extension a souvent la faveur de ceux qui n’arrivent pas à récupérer le .com, déjà pris ou de ceux qui veulent créer un second site ou un intranet.

L’extension .org signifie quant à lui « organisation ». 

Elle est souvent utilisée pour les associations ou activités non 

L’extension .info (pour information)va de pair avec les sites spécialisés dans l’information. 

Les autres extensions relatives à des pays comme le .ch pour la Suisse, .eu pour l’Europe, .be pour la Belgique, .de pour l’Allemagne, .es pour l’Espagne sont, à l’instar du .fr, idéales pour créer une proximité avec l’audience « locale », à condition bien sûr que le site soit dans la langue du pays. Ces extensions sont intéressantes notamment quand on a une boutique en ligne qui a vocation à se développer sur ces zones.

Les nouvelles extensions (.paris, .xyz, .boutique, .online, .immo, etc.) ont fait leurs premières apparitions il y a 4 ans et seront au nombre de 2000. 

Elles permettent aujourd’hui à une entreprise de trouver une alternative aux extensions traditionnelles, impulser un nouveau type de communication sur la toile, trouver l’extension qui correspond parfaitement à son secteur ou périmètre d’activité, voire de tenter d’avoir un impact positif sur le référencement de son site.

L’extension comme moyen de défense et d’atteinte à une marque

A moins de correspondre exactement à une marque enregistrée, installée et connue, et ceci dans une extension gérée dans un cadre très légal (comme le .fr), personne n'a de droit à l'avance sur un nom de domaine. La règle du "premier arrivé, premier servi" prévaut.

Le système libéral qui prévaut dans la réservation des noms de domaine a donné naissance à des formes de piratage comme le cybersquatting et le domainsquatting. Concrètement, des gens enregistrent des noms de domaine correspondant à des noms de sociétés ou proches de ceux-ci, afin de tenter de les revendre aux "ayant droits" ou de détourner du trafic internet.L'une des méthodes les plus utilisées pour faire du cybersquatting est d'enregistrer le nom d'une société ayant par exemple un site en .com avec une autre extension.

Il résulte de ceci que la protection d'une marque passe souvent par l'enregistrement d'un même nom mais avec différentes extensions : .com, .net, .org, .biz, ainsi que celles des pays où l'on est présent ou où l'on va se développer.

En conclusion, les extensions d’un nom de domaine ne sont pas à considérer comme un détail. Leur choix doit être une partie réelle de la stratégie marketing internet d’une société, avec une vision à moyen et long terme du développement de celle-ci non seulement sur le web mondial mais sur les marchés locaux.

Nos tools !

Nom de domaine en Promo
Nom de domaine en Promo

Votre nom de domaine inclut déjà 1 adresse email personnalisée, antivirus et antispam, gestion des DNS, et plus !

CLIQUEZ ICI
Donnez une note à cet article