Exister sur les moteurs de recherche

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     02/09/17    
exister moteurs recherche

Avoir un site internet, c’est bien, avoir un site internet référencé correctement, c’est mieux. Qu’est-ce que le référencement et comment l’améliorer ? 

Si créer son site internet reste à la portée de tous, l’enjeu réel réside dans le référencement. Ce terme désigne l’ensemble des techniques permettant d’améliorer la visibilité d’un site web sur un moteur de recherche. Le nombre de sites existants ne cesse d’augmenter. Au 31 décembre 2013, il existait plus de 2 700 000 noms de domaine se terminant en .fr ! Le défi semble donc de remonter dans les classements afin que les internautes accèdent à votre site et non à un autre. Mais quelles sont les bases d’un référencement réussi ? 

La qualité du contenu avant tout 

L’audience dépend d’abord de la qualité de votre contenu. Les internautes décideront de revenir ou de rester sur votre site selon qu’ils seront captivés ou non par ce qu'il propose. Ils n’hésiteront pas à partager un texte qu’ils trouvent intéressant ou drôle. Le temps passé sur votre site fait également partie des critères pris en compte par les moteurs de recherche pour vous classer. Il apparaît donc primordial d’éditer un contenu suffisamment long, complet et intéressant pour que votre internaute soit amené à y passer le plus de temps possible. Mais ce n’est pas tout. Pour qu’un contenu soit jugé de qualité par les moteurs de recherche, il doit contenir les mots-clés qui seront tapés par les internautes lors de leur recherche. Ainsi, si vous éditez un contenu sur le référencement, il peut être utile d’insérer « optimiser son référencement » dans votre article. Il ne s’agit surtout pas de répéter des mots-clés qui n’ont aucun sens car, à l’inverse, vous pourriez être sanctionné par les moteurs de recherche dont les robots d’indexation savent repérer les listes de mots réalisées uniquement dans le but d’être référencées. N’oubliez pas également que vous ferez fuir les internautes par ce type de procédé. Mais le contenu ne se résume pas uniquement à ce qui est écrit. N’oubliez pas que les images et la qualité visuelle contribuent à augmenter le nombre de clics, le temps passé sur votre site ainsi que le nombre de pages consultées. 

La création de liens 

Les liens demeurent un facteur influençant considérablement sur le positionnement d’un site internet. Plus vous posséderez de liens de sites de qualité qui pointent vers le vôtre, plus vous aurez de chances de remonter dans les classements. De nombreuses entreprises ont ainsi mis en place des politiques de partenariats qui incluent des demandes d’échange de liens avec d’autres plateformes. Concernant votre contenu, vous pouvez privilégier la qualité ou la quantité, sachant que plus le site s’avère puissant, plus vous aurez de chances de remonter dans les classements. Pour connaître la puissance d’un site, vous pouvez vous référer à son « Page Rank » qui est l’indice de confiance donné par Google. Cet indice prend la forme d’une note comprise entre 0 et 10. Plus celle-ci est élevée et plus votre site est populaire, ce qui augmente de fait votre référencement. Vous pouvez également penser aux annuaires spécialisés ou généralistes afin de vous faire référencer à l’intérieur. Attention à la stratégie quantitative qui peut se révéler contre-productive et entraîner une baisse de votre Page Rank.

Mots-clés : optimiser sa « longue-traîne »

Google met à disposition des éditeurs de sites Web des outils statistiques très pratiques qui vous permettent d’affiner votre contenu et d’optimiser le référencement de votre site internet. Si se baser sur les mots les plus tapés peut s’avérer une solution, il faut bien constater que c’est également là que la compétition sera la plus féroce. Pour vous démarquer, l’idéal reste donc de sélectionner des mots-clés qui ne soient pas trop généraux et ainsi éviter la concurrence avec des millions d’autres sites. Plus le mot-clé sera unique et spécifique, plus vous pourrez vous différencier et attirer les internautes qui recherchent un contenu ou un produit/service précis. On parle alors de travailler sur la « longue traîne » de référencement et des combinaisons de mots-clés qui attirent les visiteurs sur votre site Internet. Les demandes étant plus spécifiques, vous aurez également affaire à des internautes plus « qualifiés ». À l’inverse, on parle de « tête de traîne » pour des mots-clés très utilisés. Attention toutefois à ne pas commettre l’erreur de placer des mots-clés très populaires n’ayant aucun rapport avec votre contenu, dans l’unique but d’appâter l’internaute. Cette attitude le fera plutôt fuir. Prenez également en compte que la requête moyenne d’un internaute comprend 4 mots, jonglez donc sur plusieurs mots-clés. 

Optimiser son site pour les moteurs de recherche

Google reste en France le moteur de recherche le plus utilisé, très loin devant les autres tels que Bing ou Yahoo. Il est donc conseillé de se baser sur les règles du géant américain pour améliorer votre référencement. Il vous faut ainsi éviter certains formats qui ne peuvent être lus par les moteurs de recherche. Si la vidéo attire, elle ne peut être lue par les robots de Google et il vous faudra donc penser à rajouter quelques éléments de description pour que les moteurs de recherche puissent repérer que son contenu est relatif au sujet. Prenez bien en compte que Google ne lit pas -pour le moment- les images et que vous devrez donc en soigner le descriptif.

Balises, Titres et méta description

Chaque page que vous créez possède une balise « title » (balise-titre, ndlr) que vous pouvez renseigner. Il s’agit de l’un des 200 critères les plus importants pris en compte par l’algorithme de Google. Il vous faudra donc bien la remplir et la soigner car cela représente le titre de votre page qui apparaîtra dans les résultats des recherches. La méta description représente une phrase de 160 caractères maximum qui sera également présente dans les résultats. Elle doit donc être vendeuse et inciter l’internaute à cliquer sur votre lien pour en savoir plus. Si cette dernière n’est pas renseignée, Google affichera deux lignes au hasard dans le contenu de votre page et celles-ci ne seront souvent pas les plus intéressantes. 

Faire un site « propre » et optimiser les temps de chargement 

Si les moteurs de recherche s’intéressent à la qualité de votre contenu, les robots n’aiment pas lorsqu’il existe de trop nombreuses erreurs dans votre code. Prenez donc le temps de bien concevoir votre site et sa structure pour la rendre facilement lisible et veillez à bien fermer vos balises si vous utilisez le HTML pour votre site. De la même manière, les robots apprécient que les pages se chargent vite et que l’interface soit ergonomique. Optimisez donc votre site pour permettre aux robots d’y passer plus rapidement. 

Les sites non optimisés mobile seront sanctionnés

Google s’adapte aux nouveaux modes de consommation du web. Alors que l’utilisation du mobile pour naviguer sur Internet augmente, le géant américain va modifier son algorithme de pertinence des pages web. Les entreprises qui ont su développer un site adapté aux mobiles en plus de leur site Internet verront leur classement monter dans les résultats du moteur de recherche. En revanche, celles qui n’en disposent pas ou qui en possèdent un mal configuré, seront sanctionnées. Affaire à suivre !

Donnez une note à cet article