L’évolution de la société : les choses à savoir

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     07/12/15    
evolution societe choses savoir

Dans une société en mutation, le manque de temps reste l’un des phénomènes les plus ressentis par les particuliers et les professionnels. Afin d’arriver à concilier au mieux la vie personnelle avec la vie professionnelle, de plus en plus personnes font appel aux Services à la Personne. Pourquoi ?

La société évolue et la population vieillit. L’allongement de la durée de vie lié à une meilleure accessibilité aux soins et une meilleure qualité de vie, entraine de nouvelles problématiques. S’il ne faut pas s’imaginer que toutes les personnes âgées sont dans la dépendance, il faut bien constater qu’en 10 ans la population âgée de plus de 65 ans a augmenté de plus de 3,5 points alors que les personnes de moins de 20 ans connaissent une baisse de 1,7 points.

L’augmentation du nombre de familles monoparentales, le rallongement des trajets entre le domicile et le travail, créent de véritables défis pour gérer un emploi du temps. Avec des amplitudes horaires de plus en plus larges, le stress influe sur la qualité du travail. Résultat : 59 % des salariés déclarent rencontrer des difficultés à trouver un équilibre entre leur vie privée et leur vie professionnelle (Source : Baromètre « Stress, conditions de travail et qualité de vie au travail » - CFE-CGC / OpinionWay – Septemnre 2012)

Les Services à la Personne représentent la solution la plus prisée pour gérer le quotidien et concilier vie professionnelle et personnelle. Les services mis à disposition ont considérablement augmenté et vont des services à la famille (garde d’enfants, aide aux devoirs, cours particuliers) aux services aux personnes dépendantes qui proposent l’aide à la mobilité, garde-malade, transports et accompagnement des personnes handicapées ou âgées. D’autres services ont vu le jour et touchent aux tâches de la vie courante comme le ménage, le bricolage, le jardinage ou la livraison de repas.

Un secteur en pleine croissance

On comptait 1,99 million de particuliers employeurs en décembre 2014 et le nombre de personnes faisant appel aux Services à la Personne, s’est considérablement accru. Il représente un secteur de plus en plus dynamique et comptabilisait en 2013, 1,4 million de professionnels, 33 100 organismes dédiés à ces services. Selon une étude de TNS Sofres, ce chiffre devrait encore augmenter et atteindre 25 % des ménages français en 2015 à la place des 15 % évalué au premier trimestre 2014.

Une simplification en cours

Des solutions, telles que les Chèques Domicile du groupe Up, financées par l’activité professionnelle jusqu’à 100 %, renforcent l’accès aux Services à la Personne. Leurs avantages se sont considérablement accrus. Désormais accessibles aussi bien aux chefs d’entreprise qu’aux gérants non-salariés et aux professions libérales, elles permettent de bénéficier d’une exonération totale sur les charges sociales et fiscales pouvant atteindre 1830 euros par an et par bénéficiaire. Les Chèques Domicile CESU, disponibles également sous forme dématérialisée, facilitent la vie. Selon un baromètre de satisfaction client, 9 clients sur 10 recommanderaient les Chèques Domicile. 90 % se disent satisfaits par la gestion des CESU papiers et 87 % par la gestion des e-CESU. Alors pourquoi hésiter ?

Télécharger gratuitement l’infographie « Services à la personne, la situation en France »

pub

Donnez une note à cet article