Les 7 façons d’éviter une erreur d’embauche

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/03/17    
embauche

L’embauche est souvent un sujet délicat pour les jeunes entreprises. Intégrer un nouvel employé dans une équipe peut avoir de lourdes conséquences sur vos objectifs et la santé de votre entreprise. C’est pour cela qu’il est primordial de bien choisir son nouveau collaborateur car une erreur d’embauche peut s’avérer fatale.

Engager un nouvel employé est une décision importante qui peut s’avérer longue et difficile (le tri des candidatures, les entretiens d’embauche à organiser, etc.). Un mauvais choix peut avoir de lourdes conséquences sur vos projets, votre entreprise, votre budget et votre énergie. Faire le bon choix est crucial pour les jeunes entreprises. Voici les 7 clés pour éviter une erreur d’embauche.

Quel candidat rechercher ?

Il existe plusieurs types de profils :

  1. 1)  Le candidat qui possède une relativement longue expérience dans le domaine.
  2. 2) Le candidat qui a postulé car il ferait n’importe quel travail .
  3. 3) Le candidat avec peu ou pas d’expérience mais qui considère ce poste comme une opportunité.

 Il est conseillé de privilégier la troisième catégorie car ce type de candidat est réputé pour être ouvert d’esprit, intéressant et malléable. La première catégorie possède déjà de mauvaises habitudes et la deuxième ne sera pas passionnée par le job. Les jeunes entrepreneurs savent qu’il est important de choisir des salariés qui vivent pour l’entreprise et qui sont prêts à casser les pratiques et les barrières traditionnelles.

Établissez les règles dès le début

Communiquez aux candidats dès le début les règles, les objectifs et la culture de l’entreprise. Expliquez leurs vos attentes et les missions du poste à pourvoir car les employés potentiels doivent s’identifier à vos valeurs, intégrer votre équipe sans transition.

Testez les candidats

Les grandes entreprises utilisent de nombreux examens de personnalités et de nombreuses questions pour tester leurs candidats. Il est fortement conseillé d’éviter les QCM et autres tests de personnalités quel que soit la taille de votre entreprise. Ce genre de pratique signifie la plupart du temps « nous ne savons pas comment recruter quelqu’un, passez cet examen s’il vous plait ». Concentrez vous sur les questions de bases qui révèlent tout ce que vous voudriez savoir. Les questions varient en fonction du poste que vous proposez.

 Par exemple :

  • Pourquoi voulez-vous travailler chez nous ?
  • Quelle est votre principale motivation ?
  • Avez-vous pratiqué un sport ou une activité en compétition ?

Triez les candidats avec un entretien téléphonique de 10 minutes

Cette pratique est idéale pour la recherche d’un commercial. Un appel téléphonique indique la plupart du temps les réelles capacités de vos candidats. Vous pouvez alors analyser leur comportement face à un appel mais également les évaluer avec une mise en situation. Un commercial doit par exemple être capable de donner envie de continuer une conversation téléphonique et proposer des arguments de vente efficaces.

Observez les candidats avant et pendant l’entretien.

La gestuelle est la plupart du temps un facteur révélateur de la personnalité d’un candidat. Bien entendu le stress et d’autres facteurs peuvent fausser l’interprétation du langage du corps. Néanmoins, vous pouvez trier la plupart des candidats grâce à cette pratique. Par exemple : si vous recherchez le meilleur candidat possible alors éliminez les personnes en retard ou qui arrivent avec quelque chose de superflu en mains tel un téléphone ou du café et privilégiez ceux possédant une poignée de main ferme et une démarche enthousiaste. Encore une fois soyez prudent avec l’interprétation des gestes de vos candidats.

Testez le candidat au travail

Il ne s’agit pas de période d’essai mais d’un examen concret. Le candidat doit être capable de prouver les compétences et les arguments énoncés durant l’entretien. Cette pratique est courante et choque parfois les candidats français. Vos objectifs et vos attentes doivent être atteints durant cette évaluation. Par exemple : Pour un poste en communication, le candidat peut réaliser en une demi-heure un communiqué de presse.

Laissez votre équipe donner son impression

Embaucher un employé, c’est intégrer un nouveau membre dans la « famille ». Confier à votre équipe l’analyse des tests que votre candidat potentiel a subi. S’il y a une appréhension ou un doute sur le travail de ce dernier alors il possible que le candidat s’adapte mal à l’entreprise. Effectivement, votre équipe sait le mieux ce qu’il faut pour travailler dans votre entreprise. L’avis de votre équipe peut être alors déterminant pour votre choix.

Donnez une note à cet article