Comment éviter la discrimination à l’embauche ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     21/06/18    
eviter discrimination embauche

En mai 2018, le président de la République annonçait la mise en place de testings contre les discriminations à l’embauche dans 120 entreprises valorisées en bourse. Lors d’un entretien, les qualités et les compétences professionnelles nécessitent d’être étudiées sans y intégrer les caractéristiques personnelles. En entreprise lors de la recherche d’un collaborateur, il arrive que la discrimination sans que l’on s’en rende compte s’insinue sournoisement. Les entreprises dotées d’un politique RSE se doivent être particulièrement vigilantes au moment de la sélection des candidatures, Alors comment recruter sans discriminer ?

Ce que dit la loi

La loi française édicte le principe d’égalité des chances qui constitue un point fondamental à appliquer. Lors du recrutement d’un nouveau salarié, les candidats sélectionnés doivent avoir les mêmes chances et les mêmes opportunités selon les mêmes critères d’obtenir le poste proposé. Ainsi, la loi précise dans l'article L. 1132-1 du Code du travail qu’aucun recruteur ne peut écarter un candidat d'une embauche en raison de son sexe, son orientation sexuelle, ses mœurs, son âge, son identité, son adresse, sa situation familiale… La décision de rejeter une candidature ou non, reste tout de même le choix du recruteur. Cependant, il nécessite d’être justifié pour des raisons précises et professionnelles. En fonction des postes proposés et des exigences, des différences de traitement pourront être envisagées, mais elles sont considérées comme légales à partir du moment où elles se justifient en raison des compétences, qualifications et besoins inhérents au poste.

Faire de preuve de neutralité

Les petites structures ne possèdent pas de service de ressources humaines, et sans le vouloir, elles peuvent engendrer une discrimination concernant les candidats. Pour éviter de se retrouver aux prud’hommes à cause d’une discrimination involontaire, il est préférable d’utiliser des outils de recrutement. Dans un premier temps, L’annonce d’offre d’emploi doit correspondre exactement d’un point de vue professionnel au profil recherché. Elle ne doit pas préciser le sexe ou l’âge, mais uniquement les compétences, l'expérience souhaitée ainsi que les exigences et les contraintes particulières liées au poste proposé. Une telle fiche permettra de récolter des candidatures aux profils variés et de faire preuve de neutralité. Un recruteur souhaite toujours se convaincre de sa transparence et de son impartialité, mais le recrutement peut engendrer inconsciemment un jugement non justifié sur une personne. Pour ne pas tomber dans le piège de la discrimination, anonymiser les CV s'avère être la solution idéale.

Anonymiser les CV

Le CV comporte de nombreux éléments sur une personne comme son nom, son âge, son sexe, sa nationalité, son adresse ainsi que son adresse-mail. Pour ne pas tenter d’émettre de jugement injustifié, il s’avère préférable de demander à une personne extérieure au recrutement d’anonymiser tous les CV avant de commencer à les étudier comme le principe qui est appliqué lors des examens avec les copies anonymées. En somme, toutes les informations sans liens avec le poste doivent être cachées afin de procéder à un tri des CV de manière totalement objective. Il s’agit d’analyser les curriculums en se focalisant uniquement sur les compétences évoquées dans la fiche de poste. Aux yeux des recruteurs, cette pratique peut sembler déshumanisante mais elle permet l'égalité des chances. Le tri et les notes attribuées à chaque CV permettront de sélectionner des personnes pour l’entretien d’embauche. Avec cette technique, aucun caractère discriminant ne peut être pris en compte dans la première sélection.

L’égalité des chances en entretien

En entretien, la rencontre avec les candidats peut très vite en revanche laisser le recruteur en proie à ses conceptions personnelles. Il s’agit alors de se détacher au maximum de ses pensées subjectives. L’égalité des chances nécessite d’être respectée et pour ce faire, les questions, les tests et l’attitude à adopter doivent rester les mêmes pour tous les candidats. Il existe différentes techniques pour s'assurer d'être objectif, mais la meilleure option consiste tout de même à préparer des questions au préalable qui éviteront les dérives. Avec un « formulaire » conçu spécialement pour les entretiens, vous aurez l’assurance d’être neutre envers tous les candidats. Même si les compétences professionnelles priment, il s’avère tout de même essentiel de se renseigner sur la personnalité de chacun. Les candidats correspondent plus ou moins à un poste, mais la personnalité joue un rôle au sein de l’entreprise, c’est pourquoi, il est important de se renseigner sur cet aspect. Certains postes requièrent un certain nombre de qualités comme pour un poste d’accueil ou pour les personnes qui partagent un open space.

Les sanctions en cas de discrimination à l’embauche

La discrimination lors de la sélection des candidatures ou simplement durant un entretien d’embauche est sanctionnée par la loi. En matière de droit civil, les décisions prises en entreprise sous couvert de discrimination sont considérées comme nulles. Dans ce cas, une personne licenciée pour un critère discriminant se voit automatiquement réintégrée et son licenciement ne peut être pris en compte. Par la suite, des dommages et intérêts devront être versés par l’employeur au salarié. En matière de droit pénal, la discrimination à l’embauche peut être sanctionnée d’une amende de 45 000 euros et/ou 3 ans d’emprisonnement.

Recruter représente une tâche complexe, particulièrement pour les petites structures sans personnel habilité. Un entrepreneur construit sone entreprise à travers un projet, il n’a pas toujours acquis les compétences des ressources humaines. Même avec la meilleure des volontés, la subjectivité peut intervenir dans le choix d’un futur salarié en raison de son sexe, de son origine, de son orientation sexuelle, de ses croyances, etc. Il s’agit alors de faire face à ce problème avec des solutions neutres comme l’anonymisation des CV. Pour ne pas tomber dans des jugements discriminants, des formations ou même des sensibilisations peuvent permettre d’éviter ce comportement et donner à l’entrepreneur des aptitudes à recruter qui lui faciliteront la tâche.

Donnez une note à cet article