Etude de marché : les notions

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     09/11/10    

Mon idée est géniale, je connais parfaitement mes produits, je sais à quel type de clientèle je m’adresse, alors je fonce ! Tête dans le guidon, on en oublie parfois que nos seules compétences ne sont pas le garant de la réussite de notre projet…

Une réussite est avant tout conditionnée par les autres. Et pour éviter l’échec, tout du moins réduire au maximum les risques, il faut prendre la peine de regarder autour de soi, d’analyser l’environnement qui nous entoure. Vous l’aurez compris, l’étude de marché est un facteur crucial pour la réussite du projet.

Le marché, justement, quel est-il ? Ce terme que l’on entend régulièrement et que l’on utilise aussi bien pour parler d’une place où l’on investit des milliards d’euros que d’une place où l’on achète ses légumes. Et bien, dans notre cas, ce marché constitue les débouchés économiques. Et c’est en étudiant ces débouchés que l’on va pouvoir tester la faisabilité commerciale d’un projet.

L’étude de marché doit intervenir en amont de la création, après avoir vérifié que ses propres contraintes et compétences personnelles étaient en cohérence avec son projet. Plus qu’un atout, l’étude de marché est un passage obligé. Elle va permettre de mieux cerner et connaître son futur environnement, afin de pouvoir prendre toutes les décisions adéquates. Lorsque l’on parle d’environnement, on aborde les 4 éléments suivants : la demande, l’offre, les fournisseurs et la règlementation. L’étude de marché consiste donc à étudier la demande (la clientèle potentielle), les concurrents, notamment à travers la veille concurrentielle, les entreprises fournissant les produits ou services permettant de concevoir les vôtres, les lois, normes et les directives existantes sur le marché.

Une étude est valable pour un seul projet, dans un endroit précis, à un moment donné. Concernant la réalisation d’une étude de marché, plusieurs solutions s’offrent à vous : prendre votre bâton de pèlerin et la réaliser, se faire aider par une structure de conseils en création d’entreprise (Chambre de commerce, boutique de gestion…), la confier à un cabinet d’études ou une junior-entreprise… Dans tous les cas, il vous est vivement conseillé d’en être l’acteur principal, tout en étant accompagné ou conseillé par des professionnels. La « sous-traiter » est toujours dangereux car vous seul connaissez parfaitement votre projet. Enfin, dernier conseil, gardez à l’esprit qu’une étude de marché nécessite plusieurs semaines, parfois plusieurs mois de travail.

L’étude de marché a pour but d’évaluer si l’opportunité de se lancer est bien réelle. C’est à partir de cette étape que l’on va pouvoir déterminer sa stratégie et sa politique de mix marketing, fixer des hypothèses de chiffre d’affaires et concevoir son prévisionnel financier sur 3 ans.