Être enfant et entreprendre, c’est possible !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     24/03/18    
etre enfant entreprendre possible

Entreprendre n’est pas réservé aux adultes ! Eh oui des enfants font la une des réseaux sociaux car ils conçoivent des concepts innovants et créent leur entreprise. Ils commencent de plus en plus tôt, parfois sensibilisés dès l’école primaire. Même s’ils ne possèdent pas encore le bagage complet du parfait entrepreneur, des écoles et des centres d’activités leur mettent un pied dans l’entreprenariat.

Stimuler l’intelligence créatrice des enfants

L’entreprenariat en quelques années occupe une place prépondérante car il représente un enjeu majeur. Les adultes tentent alors d’inculquer ces valeurs aux enfants dès le plus jeune âge. Pour leur permettre d’apprendre le monde de l'entreprenariat, des écoles prévoient des programmes d’initiation ou des activités pour développer des projets. Dans cette perspective Magic Makers, une entreprise dédiée aux enfants a conçu des activités pour apprendre à coder aux jeunes. De 6 à 15 ans, ils peuvent apprendre les concepts du code et développer eux-mêmes leurs projets. Il n’est pas question d’en faire des grands développeurs, l’intérêt est de les familiariser avec la pratique et la tenue d’un projet. Ces qualités permettront aux enfants d’être plus à l’aise avec la création et l’élaboration d'une activité. Déjà un grand pas dans un monde d’adultes.

Dans cette même ambition, Philippe Hayat et le Club Horizon ont fondé ensemble la mission 100 000 entrepreneurs. C’est une association qui consiste à transmettre l’entreprenariat aux jeunes. Pour cela des enseignants et des entrepreneurs collaborent pour permettre des interventions de la part des dirigeants. Ils tentent de sensibiliser des jeunes de 13 à 25 ans pour leur faire découvrir le monde de l’entreprenariat et ce que cela implique. Grâce à cette action, c’est déjà plus de 400 000 jeunes sensibilisés. Au cœur de ces interventions, les jeunes des quartiers « sensibles » sont favorisés, 35% des interventions ont eu lieu dans ces zones pour créer du rêve et des opportunités. Ces actions se dévoilent aussi au féminin, lors de la semaine de l’entreprenariat féminin, des femmes entrepreneures se sont déplacées pour des interventions. Les enfants sont d’autant plus sensibilisés pour éviter les idées sexistes et pour que les jeunes filles osent aussi se lancer.

Comment concrétiser l’envie d’entreprendre pour un enfant ?

Pour continuer la sensibilisation et le développement d’idées entrepreneuriales, des jeux existent pour les enfants. C’est le cas du jeu « Entreprendre, c’est possible », il consiste à donner aux élèves d’une classe une situation comme un voyage. Les enfants se répartissent par groupes pour concevoir le voyage parfait et ensuite pouvoir convaincre le professeur de l’intérêt du voyage. Des contraintes et des obligations sont mises en place pour que ce soit similaire à la création d’entreprise. Tous les aspects comme le budget, l’organisation, les arguments commerciaux doivent être réfléchis par les élèves. Pour sensibiliser les élèves et donner l’envie d’entreprendre à leur échelle, plusieurs jeux existent. La révolution des minis entrepreneurs n’est pas loin.

Pour aller plus loin dans le concept de l’entreprenariat pour les enfants, le concours « Osez entreprendre » en Suisse propose des idées innovantes à 15 enfants de 8 à 13 ans. Ils doivent faire face à toutes les tâches de l’entreprise avec la réalisation d’un business model, la réflexion pour le nom d’entreprise, la recherche des produits et la mise en place d’un marketing. Ces enfants sont entièrement plongés dans le monde de l’entreprenariat pendant plusieurs jours. Grâce à leur création, ils peuvent obtenir un prix de la part du jury. Ces nouvelles pratiques sont une initiation à la création d'entreprise et au développement de projets. Dans l'ensemble, le concept semble pertinent puisque le futur sera d'autant plus composé d'entrepreneurs. Ces programmes correspondent donc aux attentes des enfants qui ressentent le besoin de créer et aux adultes qui veulent les préparer à l’avenir.

Les Kidspreneurs célèbres

Isabella Rose Taylor

Jeune fille américaine de 16 ans, elle a commencé son activité à 12 ans. Considérée comme un génie, elle a terminé le secondaire à 11 ans et s’est lancée dans des études de marketing de mode. Elle peint depuis l’âge de 3 ans et fait du design depuis ses 8 ans. Grâce à ses qualités, elle a lancé sa collection de vêtements qui a connu un réel engouement il y a quelques années au point de pouvoir participer à la Fashion Week de New-York. Interviewée par des magazines du monde entier, elle a désormais développé sa marque et son site internet pour distribuer sa collection.

Asia Newson

Cette jeune fille a commencé les affaires très tôt. Au début, elle concevait des bougies avec son père à l’âge de 5 ans, elle finit par vouloir en faire son activité. À ses 11 ans, elle dirigeait déjà son entreprise d’une main de fer. Pour faire perdurer son activité, elle allait jusqu’à vendre ses bougies 10 fois plus cher que le prix de fabrication. Elle rencontre alors un entrepreneur qui l’aidera dans le développement de son business. Depuis, son activité perdure grâce à son site web. En 2017, elle a réalisé un chiffre d’affaires de près de 70 000 dollars. Déjà une grande victoire pour cette adolescente.

Ryan avec Ryan ToysReview

Comme beaucoup de jeunes entrepreneurs, Ryan est youtubeur. Ce petit garçon américain a seulement 7 ans et possède déjà une fortune considérable pour son âge. Très enthousiaste, l’enfant poste régulièrement des vidéos de lui en train de déballer des jouets. La popularité de sa chaîne Youtube lui a permis de gagner plus de 11 millions de dollars grâce à la publicité en 2017. À seulement 7 ans, Ryan se fait aider par sa maman qui se consacre entièrement à la carrière de son fils. Être enfant et entrepreneur, c’est parfois gagner sa vie avant même d’être majeur.

Donnez une note à cet article