8 étapes pour créer son logo d’entreprise

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     18/05/18    
etapes creer logo entreprise

La création du logo ou son changement représente toujours une décision délicate pour le dirigeant ou l’entrepreneur. Souvent considéré comme le moyen de s’affirmer pour la marque et son identité, il représente une étape déterminante pour son créateur. Alors, pour mener à bien cette opération, suivez le guide !

1 - Le logo n’est pas qu’un simple dessin

Le logo n’est pas qu’un symbole à faire d’un coup de crayon ou de logiciel graphique. Avant tout, il est porteur de sens. C’est pourquoi il reste essentiel de déterminer les valeurs que vous souhaitez qu’il véhicule. Pour obtenir le logo qui sera votre ambassadeur, il vous faut donc commencer par un travail introspectif : quelles sont les valeurs que doit incarner votre logo ? Comment imaginez-vous le développement de votre entreprise à court terme comme à moyen terme ? Quelles sont les convictions qui vous animent ? Quel est le principal apport de votre produit/service pour celui qui l’utilise ? Pour ainsi dire, quel message souhaitez-vous faire passer ? Ainsi, sa forme ou encore les couleurs utilisées pourraient s’en trouver affectées. Prenez-le temps de bien identifier les valeurs phares que porte votre entreprise afin qu’elles se retrouvent dans votre logo, au même titre que toutes connotations négatives qui ne permettent pas d’arborer un logo et vous voudraient une campagne de dénigrement.

2 - Ne cherchez pas à copier ou à faire tendance

Vous pouvez être tenté de copier ou de vous inspirer d’un logo qui fait l’unanimité en espérant profiter de la notoriété de marque d’une autre entreprise. Se démarquer se révèle néanmoins une meilleure stratégie et vos valeurs ne doivent jamais constituer des éléments qui ne font pas partie de votre ADN. Elles doivent, au contraire, servir à vous distinguer afin que votre marque devienne rapidement reconnaissable de vos clients ou prospects par son originalité. Sachez que les internautes sont devenus fort perspicaces et qu’ils décèlent rapidement les failles d’une communication sans envergure.

Certes, vous pouvez être tenté de surfer sur les nouvelles tendances mais rappelez-vous bien qu’elles sont éphémères. Évitez donc d’opter pour un logo trop temporel, qui perdrait de son efficacité dans le temps. Cherchez, avant tout, à ce qu’il inscrive votre entreprise et son activité dans la pérennité.

En résumé, le logo doit être un « phare » pour l'entreprise car il permet de l’identifier de manière immédiate grâce à ses formes, ses couleurs et son caractère particulier.
Le logo « phare » peut même s'ancrer dans l'inconscient d'une population.

3 - La simplicité avant tout

On ne le dira jamais assez mais un logo efficace reste un logo qui s’installe dans la mémoire de l’ensemble de la population (ou du moins votre cible). Pour ce faire, il doit permettre d’identifier votre entreprise et son activité d’un simple coup d’œil ? Les marques les plus connues disposent, bien souvent, d’un logo lisible et facilement identifiable.

4 - Prendre en compte que le logo n’est pas éternel

Il est commun de penser que le logo est figé et qu’il n’évoluera pas dans le temps. En réalité, tous les logos (ou presque) ont subi des opérations de « lifting » afin de les adapter aux nouvelles tendances. Même ceux les plus connus subissent cette cure de jeunesse et font l’objet d’une refonte tous les trois ou quatre ans en moyenne. Même s’il n’est pas éternel, vous devrez prendre en considération le fait qu’il restera le socle et qu’il ne doit donc pas se révéler trop temporel. Ainsi, les logos de PSA ou de Renault, pour ne citer qu’eux, ont évolué. Si l’évolution peut parfois paraître anodine, comme dans le cas de PSA où le lion couché est devenu un lion debout, ce changement reste porteur de sens pour la marque.

5 - Il doit pouvoir s’adapter à tous les supports

Votre logo est destiné à être implanté sur l’ensemble de vos supports et parfois même, sur ceux de vos partenaires : plaquettes, en-tête de lettre, sites internet, panneaux publicitaires, affiches, cartes de visite… Autant de supports que de tailles différentes. À titre d’illustration, si votre logo s’avère parfait en en-tête, il peut rapidement se révéler illisible au milieu d’une affiche en bas de page. Étant donné la diversité des supports, n’oubliez pas que le format vectoriel demeure à privilégier pour éviter toute perte de qualité. Ainsi, gardez à l’esprit l’aspect multi-supports.

6 - Penser international

Il s’agit peut-être d’une évidence mais si vous projetez de vous implanter à l’international, il vous faudra penser votre logo de sorte à ce qu’il puisse franchir les barrières culturelles. De nombreuses images et mots ont des significations différentes suivant les pays. Pour éviter de vous retrouver à devoir créer un nouveau logo dès que vous envisagerez l’international, pensez immédiatement à la signification de votre nom d’entreprise et logo dans les autres pays. Les chrysanthèmes, par exemple, font partie des fleurs favorites des Japonais mais en ce qui concerne la France, elles restent liées à la mort.

7 - Choisir les bonnes couleurs

La majorité des logos sont pensés en monochrome ou avec plusieurs couleurs, mais toujours avec une dominante. Les couleurs détiennent des significations qu’il vous faudra prendre en compte afin de transmettre la bonne émotion. Si, par exemple, en Asie, le rouge est de bon augure, a contrario, le jaune lié au deuil est à éviter.

8 - Monter un cahier des charges

Réaliser un cahier des charges pertinent constitue un travail en amont qui demande une analyse très précise et des échanges approfondis sur la stratégie de l'entreprise. Celui-ci vous permettra, entre autres, de transmettre votre demande à des prestataires et d’obtenir des propositions d’excellente qualité.

Pour créer un logo, des plateformes comme kobOne vous permettent de demander des devis gratuitement en moins de 12 h avec une mise en relation gratuite, sans inscription, ni intermédiaire

Donnez une note à cet article