L’« escape game » : véritable tendance entrepreneuriale

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     16/04/18    
escape game veritable tendance entrepreneuriale

Depuis plusieurs années, les escape games se multiplient partout en France et particulièrement, dans la Capitale. Le principe est simple : enfermer des joueurs au sein d’une salle qui doivent, pour en sortir, redoubler d’ingéniosité. Favorisant l’esprit d’équipe et d’entraide, ce type de jeux reste très apprécié des entreprises comme des particuliers. De quoi motiver plus d’une entreprise à se lancer dans le secteur.

Les escape games en France 

Trouvant son origine au Japon, le concept s’est développé dans le monde entier, avec des salles regroupant diverses thématiques. Métro, base militaire, sous-marin, navette spatiale, prison, pièces dans le noir... Pour une immersion totale et une expérience réaliste, les concepteurs misent sur des décors impressionnants, des effets spéciaux et des histoires délirantes. Toujours accompagné d’un game master, aucun risque, a priori, de rester enfermé ou de rester bloquer trop longtemps sur la même énigme. Autant d’éléments qui font que les amateurs se bousculent pour tous les tester, et ils ont le choix. En France, plus de 1 100 salles sont dédiées à ce concept. 

Ce nouveau type de divertissement, qui coûte à peine 30€ par personne, plaît au plus grand nombre et présente l’avantage de rassembler des amis en une seule et même équipe. Favorisant également la cohésion, il devient de plus en plus populaire auprès des entreprises. En résumé, il s’agit d’un moyen unique de s’amuser et de communiquer, tout en rapprochant les collaborateurs. 

Différents types d’escape games existent pour satisfaire l’ensemble des enquêteurs. Le format « enquête » se démarque. Il ne s’agit plus d’essayer de sortir d’une salle mais de mener à bien une mission. Une autre formule se popularise aussi, les escape games en réalité virtuelle. Pour vous embarquer dans des décors et histoires encore plus incroyables, ces derniers utilisent un casque de réalité virtuelle accompagné d’un ordinateur surpuissant et de capteurs, pour vous emmener dans un monde où vous pourrez résoudre des énigmes en collaboration avec le reste de votre équipe. Depuis quatre ans l’escape game ne cesse de se diversifier, de se métamorphoser et, en plus de tous les thèmes disponibles, il est apparu, dernièrement, un tout autre concept : le « laboratoire » d’escape games.

The Escape Lab’, un espace collaboratif

« The Escape Lab’ est un complexe d’escape games au cœur de Paris. Un lieu unique qui regroupe des escape rooms de créateurs indépendants et français », définit Clarisse Bougon, cofondatrice de The Escape Lab’. Pour intégrer l’espace collaboratif, les créateurs doivent proposer un projet innovant et différent des traditionnels escape games, déjà présents sur le marché parisisen. La dirigeante témoigne : « Nous souhaitions des escape rooms de qualité et des créateurs capables de mener à bien la création mais aussi les évolutions de leurs jeux et leurs animations grâce à leur propre équipe. » 

En plus de favoriser la création et la découverte de différents concepts, cette approche permet une offre variée pour toujours « se réinventer ». Côté pratique, les salles peuvent accueillir entre 2 et 10 joueurs. Une « Break Room » (une salle destinée à se défouler en cassant des assiettes, ndlr), une salle dans le noir, un escape game en réalité virtuelle mais aussi d'autres jeux un peu plus basiques se cachent dans les étages de The Escape Lab’. Toujours dans l’idée de varier les thématiques, un escape game dit « éphémère » a également vu le jour au sein du laboratoire. Le concept est simple : tous les deux mois, voire tous les mois, le thème associé à la salle change. Avec plus de 1 300 m² et des espaces encore disponibles, ce n’est, selon la cofondatrice, que le début…

Créée avec Matt Lemercier, fondateur de Wescape.fr, la plateforme de réservation d’escape games, The Escape Lab’ se place comme une plateforme participative. Elle se positionne ainsi comme un espace plus accessible pour les créateurs de jeux grâce à des locaux clé en main et aux normes, difficiles à obtenir au sein de la Capitale, d’après Clarisse Bougon. S’occupant entièrement de toute la partie communication et webmarketing ainsi que de l’accueil du public, l’espace collaboratif facilite d’autant plus l’accès aux créateurs, qui peuvent alors gérer leurs espaces à distance. Côté ciblage, le premier public de The Escape Lab’ demeure les entreprises. Contrairement aux escape games de la Capitale, il permet une plus grande capacité d’accueil : jusqu’à 100 personnes. Ces dernières peuvent en effet venir accompagnées de leurs équipes et faire plusieurs jeux en simultané. Plusieurs espaces privatisables sont également disponibles pour accueillir des séminaires ou des cocktails. 

Pionnière sur son marché, la structure cherche désormais à s’étendre à l’échelle nationale puis internationale en se focalisant sur des espaces de grandes envergures pour faire découvrir de nouvelles facettes de l’escape game, au même titre que le talent des créateurs français.

Donnez une note à cet article