9 erreurs de stratégie des entrepreneurs

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     23/02/17    
idees recues creation entreprise strategie

Je vais réussir en faisant moins cher. 

Le low-cost a le vent en poupe si l’on prend le temps de regarder les différentes actualités économiques à ce sujet. De toute évidence et dans de nombreux secteurs, les entreprises qui proposent une offre, bien moins chère que celle des concurrents présents sur le même segment, rencontrent parfois un franc succès. Mais là encore, il faut être prudent : les bas prix ne sont pas nécessairement une condition indispensable à la réussite. Bien des entreprises qui ont construit leur concept sur les coûts bas et sur le modèle du low-cost ont fait faillite à trop vouloir rechercher le prix le plus bas et le plus intéressant pour le client. Attention à ne pas trop diminuer vos marges et prenez en compte que dans bien des domaines, un prix bas signifie mauvaise qualité. Un prix bas n’est pas nécessairement gage de sécurité et de satisfaction pour le client.

Je dois conquérir le monde tout de suite. 

A l’instar d’entreprises françaises (souvent de grands groupes) qui connaissent un réel engouement économique à l’étranger depuis quelques années déjà comme « Michelin », « Carrefour », « LVMH », « Total », ou encore « PSA », vous rêvez vous aussi de conquérir le monde. Même si votre produit ou concept a fait ses preuves dans l’hexagone, rien ne dit qu’il s’exportera avec le même succès. Ne négligez pas les barrières naturelles qui se dresseront devant vous ; les différences culturelles et sociales inhérentes à chaque pays, tout comme les facteurs économiques qui diffèrent là aussi, comparés au marché français. Si vous parvenez à trouver des marchés étrangers « demandeurs », pourrez-vous suivre au niveau des capacités de production pour satisfaire cette demande ? Autant de difficultés et d’obstacles qui risquent de modérer votre envie de conquérir le monde. Mais s’il existe des opportunités au niveau mondial, vous pouvez toujours tenter de les saisir et de voir où elles vous mèneront.

Seuls les grands groupes peuvent innover. 

L’innovation technologique possède une importance majeure dans le monde de l’entreprise. L’avènement du numérique fait partie des impératifs à prendre en compte lors de la création d’un business. Les entrepreneurs se disent parfois que seuls les grands groupes ont accès à cette innovation car ils disposent des moyens financiers pour la mettre en œuvre. Idée reçue là encore car les PME et TPE peuvent aussi profiter de l’innovation technologique à moindres coûts. Les start-up profitent de leur créativité et de leur imagination pour développer des concepts innovants sans avoir à débourser des sommes astronomiques en R&D. En adoptant une stratégie marketing judicieuse les plus petites entreprises ont ainsi accès à cette innovation qui est gage de compétitivité, comme de nombreuses start-up récompensées à la French Tech du Consumer Electronic Show 2016 comme le lauréat Hydrao avec sa douche connectée.

Avec internet, je peux tout faire. 

Avec l’avènement d’Internet et des technologies numériques, le tout connecté possède de nombreux avantages mais aussi un certain nombre d’inconvénients. Le succès de certains jeunes Youtubeurs comme Squeezie, Norman fait des Vidéos ou Andy Raconte illustre certaines idées reçues sur le Web. Si créer une entreprise à partir de rien reste toujours possible sur Internet, en revanche très peu d’entre elles arrivent à tirer leur épingle du jeu sur la durée. Encore faut-il connaître précisément l’utilité d’un tel outil et savoir l’exploiter avant de monter un business plan viable. L’exemple des start-up illustre parfaitement cette démonstration car leur utilisation des technologies numériques n’est qu’un moyen de faire leur promotion et d’asseoir leur notoriété plutôt que l’axe majeur de leur stratégie. 

Créer son entreprise c’est difficile. 

Réputée, parfois pour sa lenteur administrative, ses contraintes légales et ses nombreuses obligations à respecter avant de créer une entreprise, la France a souvent mauvaise réputation à l’étranger. Le World Economic Forum classe même au 126e rang mondial sur 144 pays l’hexagone en matière de complexité administrative. Seulement, l’aspect administratif de la création d’une entreprise, c’est beaucoup simplifié depuis 10 ans. Emblématique de cet allègement administratif, la création en 2009 du statut de l’auto-entrepreneur a boosté les créations annuelles d’entreprises. L’INSEE en recensait 331 736 en 2008, elles furent de 580 193 en 2009 et ont été de 525 091 en 2015 ! Ce statut permet de créer son entreprise en quelques clics. Créer sa boîte n’a rien de très compliqué, le premier obstacle est certainement  psychologique ! Il vous appartient de vous convaincre de vos capacités à réussir !

Nous allons rapidement créer 10 emplois. 

Soyons clairs, les chiffres de l’APCE (Agence Pour la Création d’Entreprise) contredisent totalement cet espoir. Seuls 10 % des entreprises emploient de salariés à leur démarrage et le nombre de ces derniers est en moyenne de deux ! Une embauche est un investissement important pour l’entrepreneur et elle ne doit s’effectuer que dans le cadre d’un plan de développement conforté par les réalisations déjà obtenues. Sachez définir le poste à honorer : les missions à remplir, les responsabilités directes et transverses, les évolutions possibles et pour finir son intitulé précis. Le développement de l’entreprise induit l’embauche qui lorsqu’elle est réussie nourrit elle-même celui-ci. Un cercle vertueux à rechercher mais à ne surtout pas forcer aux risques de déstabiliser l’édifice. Soyez patient et avancez étape par étape, tout vient à point à qui sait attendre. 

Mes salariés vont être à fond. 

Le chef d’entreprise doit être un leader qui se donne à fond et qui donne l’exemple à ses employés. Il est le premier à croire en la réalisation des objectifs de sa boîte. Avant d’embaucher un salarié, il doit être certain de son importance dans le démarrage et l’exécution de ses activités. En jouant correctement votre rôle de leader, vous aurez plus de facilité à responsabiliser les salariés. Si un salarié remarque que son patron s’investit, il aura davantage tendance à lui emboîter le pas. Cependant, il reste rare qu’il fasse plus que vous pour votre boîte. Il demeure certain que vous aurez plus de chance de les voir investis si vous pensez à eux, en créant par exemple un bon cadre de travail ou en motivant vos salariés en leur concédant certains avantages. Ainsi, ils auront du plaisir à donner le meilleur d’eux-mêmes. 

Je vais perdre face à un grand groupe. 

La peur d’être dans l’ombre du leader du marché vous empêchera de déployer tout votre potentiel pour réussir. Si vous êtes décidé à entreprendre, vous devez prendre des risques et assumer vos échecs. Ce n’est pas parce qu’une grande entreprise est dans le même secteur que vous que vous ne pouvez pas avoir votre part du marché. Le plus important, c’est de faire la différence en tenant compte par exemple des réalités de votre localité. Visez d’abord les consommateurs les plus proches et mettez un accent particulier sur l’avantage qu’ils ont à vous préférer. Ce n’est pas parce que le groupe Auchan s’est installé dans votre localité que vous allez abandonner votre projet de création d’une épicerie au coin de votre rue. Misez sur la fraîcheur de vos produits, la proximité et le rapport qualité/prix. 

Je dois ouvrir une boutique avec pignon sur rue. 

L’emplacement à son importance lorsque les services ou les biens proposés intéressent le plus grand nombre. Si vous offrez un excellent rapport qualité/prix, votre client fera des kilomètres pour vous retrouver et payer votre produit. Que vous soyez bien installé à proximité d’une grande voie ou dans une ruelle, sachez que votre client s’intéresse d’abord à ce que vous proposez comme prestations ou produits. Dans certains secteurs comme celui de la mode et du prêt-à-porter, une boutique avec pignon sur rue peut faire la différence, mais si vous ne convainquez pas vos clients de la qualité de vos produits et des tarifs raisonnables, ils seront tentés d’aller voir ailleurs. Avant d’opter pour un emplacement plus visible et plus accessible, mais cher, organisez-vous correctement pour proposer des prestations d’excellente qualité. Ainsi, vous séduirez votre clientèle. N’hésitez pas à demander l’avis des clients afin de leur proposer si possible des prestations sur mesure. 

Donnez une note à cet article