5 erreurs récurrentes des sites internet

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/10/17    
erreur

À l’heure actuelle, impossible de se passer d’un site internet attractif. Si vous vendez votre produit sur internet, votre site devra générer suffisamment de trafic pour vous permettre de réaliser des ventes. Si votre offre ne passe pas par le net, votre site devra tout de même permettre à vos prospects de trouver toutes les informations dont ils ont besoin et les rassurer par son caractère professionnel. Mais comment savoir si son site internet est vraiment optimal ? Voici une liste de 5 erreurs que l’on retrouve sur de nombreux sites internet et qui font fuir les internautes.

1. Un vocabulaire technique incompréhensible

Bien sûr, le visiteur de votre site doit sentir que vous savez de quoi vous parlez. Mais le jargon ou l’utilisation de mots que seuls les spécialistes peuvent connaître ne fera que vous nuire. Que votre offre s’adresse au grand public ou non, il faut que votre site internet soit parfaitement lisible et compréhensible par tout le monde. Prenez garde également à utiliser trop de mots anglais, que l’on croit passés dans le langage commun, mais qui ne sont pas compris de tous. Personne ne vous reprochera d’être accessible à tout le monde.

2. Un temps de chargement trop long

Ce point est réellement décisif et il est tout à fait possible que vous ne vous rendiez pas compte que votre site n’est pas suffisamment réactif. Lorsque vous allez sur votre site internet, ce n’est pas parce que le hasard (ou Google plutôt) vous y a conduit. Vous désirez atteindre une page, et il est donc naturel pour vous d’attendre quelques secondes pour vous y rendre. Sauf que l’attitude des autres visiteurs sera très différente. Après avoir fait une recherche sur Google, la personne ouvrira plusieurs onglets avec tous les sites susceptibles de l’intéresser. Elle éliminera ensuite les sites en fonction de leur apparence, leur contenu… et leur vitesse de chargement. Nous sommes dans le monde de l’immédiateté et les internautes habitués aux sites réactifs, ne veulent pas perdre une seconde et donc si le chargement de votre site s’avère trop long, ils cliqueront pour le quitter.

3. Une barre de navigation peu opérationnelle

Si votre barre de navigation n’est pas claire et que le visiteur ne sait pas comment se « déplacer » sur votre site, il ne bataillera pas pour y arriver. Il ira tout simplement voir ailleurs. La barre de navigation doit tout d’abord être visible, sur ce point pas la peine d’essayer d’être originale. Elle doit également être complète, et donc donner accès à la quasi-totalité du contenu de votre site. Enfin, elle doit être simple. Si elle est trop lourde, c’est probablement parce que vos rubriques ne sont pas pertinentes. Il vaut mieux faire des regroupements un peu plus larges plutôt que de multiplier les rubriques et sous-rubriques. C’est en quelque sorte un repère pour le visiteur, où qu’il aille sur le site, il a la barre de navigation pour l’aider à se repérer.

4. L'absence  de page FAQ

Les questions que se posent les visiteurs sont souvent les mêmes. D’où la nécessité d’une page regroupant les questions les plus récurrentes. Sans cette page, les visiteurs n’auront pas les réponses aux questions qu’ils se posent : soit ils quitteront le site, soit ils vous contacteront directement. Vous risquez alors de devoir répondre aux mêmes questions encore et encore. La décision de ne pas acheter se fait souvent à cause d’un manque d’information. Et comme les achats sont souvent des actes impulsifs sur internet, le client ne voudra pas perdre de temps à vous envoyer un mail puis attendre la réponse.

5. La présence de flash, un perturbateur


Il fut un temps où le flash était présent sur tous les sites internet. Désormais c’est plutôt à oublier. Sa présence dans le site ralentit sérieusement l’affichage des pages et risque de vous faire perdre de nombreux visiteurs. De plus, les appareils Apple ne le supportant pas, vos pages ne pourront être lues par les personnes utilisant un iPhone ou un iPad. Sans parler du fait que cela nuit aussi au référencement Google, qui constitue généralement la porte d’entrée principale des sites internet.

Donnez une note à cet article