Ces entreprises primées au concours French IoT de La Poste

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     05/07/18    
entreprises primees concours french iot poste

Pour sa quatrième édition, le concours French IoT organisé par La Poste et consacré aux services connectés, a honoré quinze entreprises. Cet événement placé sous le signe de l'innovation rassemble des acteurs régionaux, des grandes entreprises et une communauté de start-up, afin de promouvoir des solutions IoT 100 % françaises. D'abord sélectionnées par des partenaires de différentes régions, les start-up ont été primées par un jury, sous la conduite de Philippe Dorge, composé d'experts et techniciens du digital appartenant au groupe La Poste. Les lauréats profiteront de six mois d'accompagnement visant à développer leur projet ainsi que d'une visibilité lors du CES Las Vegas 2019. Voici les principaux vainqueurs.

5,2 millions d’objets connectés ont été acquis dans l’Hexagone l’an dernier, selon une étude de l’institut Gfk (Gesellschaft für Konsumforschung, institut d'études de marché et d'audit allemand, ndlr). Le secteur de l'internet des objets ou IoT (pour « Internet of Things », ndlr) n’en finit plus de s’agrandir. Il concerne tous les outils, voitures, édifices et éléments reliés à un réseau internet à travers une puce électronique, un capteur ou une connectivité réseau. Ces derniers peuvent alors communiquer entre eux mais aussi collecter et transmettre des données. Pour mettre en valeur ce domaine, le concours French IoT de la Poste a mis en lumière différentes entreprises dans la catégorie « Santé », « Smart city et Mobilité » et « Services de proximité ».

Codesna et Cottos Médical, récompensées dans la catégorie « Santé »

Six start-up ont été honorées dans la catégorie « Santé ». Créée en 2014 par Vasile Zoicas, la société niçoise Codesna a développé une solution connectée permettant d’évaluer le risque de stress chronique ou instantané ainsi que la qualité du sommeil. Cette évaluation se fait en enregistrant la variabilité de la fréquence cardiaque de l'individu pendant deux minutes. Un capteur Bluetooth intégré à deux pinces placées sur chaque poignet, envoie des signaux en temps réel sur une tablette. Des algorithmes vont permettre de prévenir le risque de « burn-out » et mesurer le bien-être physiologique du patient. L'objet est destiné aux professionnels de la santé, aux coachs sportifs, aux entreprises et à leurs salariés. L'entreprise a effectué, fin 2017, une première levée de fonds de 140 000 euros et souhaite effectuer un nouveau tour de table d’ici la fin de l'année pour récolter 400 000 euros. Quant à la société de Michel Porhel et Michel Audoin, Cottos Médical, elle a inventé Cycléo, le vélo d’appartement connecté adapté aux personnes âgées. Grâce à la réalité virtuelle, le senior s’évade, effectue une activité physique et retrouve le plaisir d'une promenade à vélo. Il peut sélectionner le lieu de sa balade, en campagne ou en bord de mer, et le niveau de difficulté. Le produit est destiné aux établissements d’accueil des personnes âgées comme les EHPAD ou les EHPA. Les autres vainqueurs sont : l'entreprise Lifeina et sa Lifeinabox, plus petit réfrigérateur au monde conçu pour maintenir les médicaments à température optimale ainsi que la firme lyonnaise SameSame et son application mobile dédiée à la réadaptation des patients atteints de troubles du langage. Enfin, la société Posos, qui a inventé la première intelligence artificielle capable de répondre aux questions sur les médicaments, et la start-up Kiméa et sa solution Moovency, qui permet d’évaluer les risques de troubles musculo-squelettiques.

Lancey Energy Storage et Streetco, célébrées dans le genre « Smart city et Mobilité »

Cinq entreprises ont été élues dans la catégorie « Smart city et Mobilité ». Lancée en 2017 par deux étudiants, Arthur Alba et Cyril Koslowski, la start-up Streetco propose une application GPS mobile collaborative permettant aux personnes à mobilité réduite de se déplacer en toute tranquillité. Elle fait appel à la participation de tous ses membres pour cartographier les obstacles de la voirie que peuvent affronter les personnes handicapées : par exemple, des trottoirs inadaptés ou des travaux. Ces informations donnent droit à des récompenses comme des places de cinéma et des produits cosmétiques. Quant à l'entreprise Lancey Energy Storage de Raphaël Meyer, Gilles Moreau, Hervé Ory et Pierre Schefler, elle a développé en 2016, un radiateur électrique intelligent doté d’une batterie, capable de se charger en heures creuses quand le prix de l'électricité est au plus bas. L'objet adapte la température de chaque pièce en fonction du moment de la journée. Pour les créateurs, leur équipement permettrait de réduire la facture d’électricité d'au moins 50 %. Il est, actuellement, testé par des bailleurs sociaux, mais n'est pas encore disponible pour les particuliers. Les autres gagnants sont : Axibio et son équipement connecté de compactage et de séparation des biodéchets, Drust et sa plateforme d'intelligence automobile permettant d’adopter une conduite plus économe et moins polluante, ainsi que Cortexia et son système de computer vision optimisant le nettoyage de la voirie dans les villes.

Clevy et Makidoo, distinguées dans le palmarès « Services de proximité »

Quatre sociétés ont été récompensées dans la catégorie « Services de proximité ». Fondée en mai 2017 par Salim Jernite, la start-up Clevy a inventé une plateforme de création de chatbots dédiée aux salariés. Le but est de faciliter l'accès aux informations et de répondre rapidement aux questions fréquentes des collaborateurs dans de multiples domaines comme les ressources humaines ou les centres d'assistance. Les renseignements étant souvent éparpillés dans différents services et pas toujours transmis en direct. Quant à la société vendéenne Dream and Achieve de Sophie et Julien Comte, elle a créé en 2016 Makidoo, une application mobile de tournage vidéo guidé et de montage automatisé. Le programme s'adresse en priorité aux entreprises pour réaliser aisément des films de promotion ou des clips événementiels. L'utilisateur détermine un script et le logiciel l'aide sur les images et les interviews à effectuer sur son Smartphone. Par le biais d'un algorithme, une vidéo d'une minute sera alors montée en 45 secondes avec un générique et de la musique. Plusieurs abonnements sont proposés : le prix est de 49 euros par mois, mais peut monter jusqu’à 99 euros pour une formule premium. Depuis sa création, une soixantaine de sociétés utilisent l'application. Les autres lauréates sont : Luseed et sa borne interactive de pronostics sportifs permettant d'aider les marques à engager leurs audiences lors d’évènements, ainsi que Moffi et sa plateforme de location d'espaces de travail instantané.

Le marché mondial de l'IoT s’avère en pleine expansion. Sa croissance annuelle devrait avoisiner les 20 % entre 2015 et 2020, selon l’enquête annuelle du cabinet BCG (The Boston Consulting Group, entreprise internationale de conseil en stratégie, ndlr). Et le secteur devrait quasiment tripler d'ici deux ans pour atteindre 1 700 milliards de dollars, soit 1 525 milliards d'euros, selon IDC (International Data Corp, agence d'études spécialisée dans les marchés des technologies de l’information et des télécommunications, ndlr).

Donnez une note à cet article