Entreprises 5 étapes pour vous réinventer au quotidien

Philippe Zourabichvili     19/10/15    
entreprises etapes pour vous reinventer quotidien

L'accélération technologique fulgurante se synchronise avec une profonde crise de civilisation, l'entreprise est face à un choix : résister ou se réinventer ? Personne ne peut désormais ignorer qu’elle, comme la société de manière générale, est entrée dans une ère disruptive.

Créer une marque puissante et la faire partager

A l’ère du Digitale vous devez développer une communication virale impliquant tous les acteurs (clients, fournisseurs, collaborateurs, leaders d'opinion). A ce titre, les premiers peuvent être vos collaborateurs qui utilisent les réseaux sociaux comme Linkedin et Twitter. De manière idéale, il vous faudra valider avec eux et avec leur accord la manière dont ils présentent votre entreprise et leur poste pour affirmer votre image de manière cohérente.

Se différencier et préciser son périmètre de valeurs

Ceci impose à l'entreprise une transparence et une authenticité nouvelle, mais aussi un alignement parfait de son projet d'entreprise (gouvernance, communication corporate, stratégie marketing, politique RH…). Aujourd’hui une entreprise n'est plus enfermée dans un modèle (industrie, distribution, services…). Elle doit dépasser le cadre de ses savoir-faire historiques et se centrer sur les usages de ses clients/consommateurs. Elle doit affirmer sa politique RH et rédiger de manière claire et différente ses besoins en personnel salariés et stagiaires.

S’inscrire dans un projet collectif et être à l’écoute de ses salariés

Les aspirations des collaborateurs évoluent : les salariés, comme les citoyens ou les consommateurs poursuivent une quête de sens qui questionne en profondeur l'Entreprise, son projet, son mode d'organisation, ses rituels de management.

4 thèmes sur lesquels les collaborateurs expriment des attentes fortes :

- S'investir pour une finalité : refusant le syndrome de "l'avoir" compulsif et de l'accumulation des résultats, les salariés veulent s'inscrire dans un projet collectif qui les dépasse, une cause à défendre, partager une vision du monde. 

- Construire des relations plus humaines : cherchant à s'extraire de la logique du "paraître", de la virtualisation relationnelle, les collaborateurs cherchent à adhérer à une communauté qui favorise des relations et comportements humains de qualité, un climat de confiance et où l’on sait accueillir et promouvoir la diversité des parcours, différentes personnalités et la richesse des idées.

- Être reconnus en tant que personnes : être attentif au respect que l'on manifeste pour la contribution individuelle et créative, l'équilibre de la vie personnelle et leur employabilité à long terme.

- Pouvoir ancrer dans le travail chaque personne et l’aider à se structurer par l'acte de travail. Face à la virtualisation de nombreuses tâches et des organisations il est de plus en plus difficile de comprendre concrètement la contribution de chacun à l'œuvre collective. Toute initiative visant à favoriser l'apprentissage d'un métier, à valoriser l'acquisition de compétences et à informer chaque collaborateur de sa contribution réelle favorise alors l'implication et l'engagement.

Répondre à sa responsabilité sociétale

Dans ce monde en perte de repères, l'entreprise est devenue un des principaux lieux de sociabilisation. Elle est perçue comme le recours privilégié pour tisser des liens, recréer du sens, favoriser certaines formes de réalisation personnelle, voire organiser la société.

Comme aime à le préciser Cyril Claviez Homberg Fondateur de l’Atelier en Bonne Compagnie et spécialisé dans la Stratégie de Marques « L'entreprise se conçoit trop souvent comme un espace prédateur où il faut accumuler le maximum de richesses dans un délai limité ; or, il faut penser l'entreprise comme un processus humain, un processus historique. Le dirigeant doit accompagner ce processus avec humilité et ne pas se prendre pour un demi-dieu »

Faire évoluer en permanence sa finalité

La « maison entreprise » suppose la recherche d'une finalité qui permet à chacune et chacun de se sentir l'élément constitutif de quelque chose qui le dépasse.

Pour cela il devient capital d’associer tous les collaborateurs à la recherche de nouvelles solutions (produits et/ou services), à de nouvelles organisations, à de nouveaux moyens de communication.

Il faudra savoir valoriser toute initiative et ne pas remettre en cause celles et ceux dont les idées ne sont pas cette fois ci retenues.

Donnez une note à cet article
Nos vidéos

À propos de l'auteur

philippe zourabichvili
Philippe Zourabichvili

Président Alteliance - Cabinet de Conseil en Stratégie – Organisation – Ressources Humaines