Ces entreprises qui ont conquis leurs salariés

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/11/17    
entreprises conquis salaries

Vos collaborateurs, aussi différents soient-ils, vont contribuer à la réussite de votre start-up. Leur bien-être se fera ressentir dans leur motivation et leur efficacité. Les firmes françaises (start-up comme grands groupes) l’ont bien compris et placent la satisfaction des salariés comme une priorité. Retour sur ces entreprises qui ont conquis leurs salariés.

Blablacar, la route vers le bonheur

La start-up française de co-voiturage, met en relation des conducteurs et des passagers qui veulent effectuer des trajets longues distances et courtes distances depuis peu. Créée en 2006 par Frédéric Mazzella, la plateforme s’est exportée dans 22 pays, pour devenir leader mondial de son secteur. Outre son fort succès, l’entreprise se démarque à travers les conditions de travail qu’elle propose à ses salariés. Son fonctionnement lui a permis de figurer, cette année, dans le top 10 du classement de l’institut Great Place to Work (qui répertorie les entreprises où il fait bon vivre). Cette place est due à un ensemble d’attentions qui font plaisir aux salariés. Une des plus prisées, le « Blabla Swap » : chaque salarié acquiert la possibilité de partir travailler, une semaine par an, dans un des bureaux BlaBlacar à l’étranger. La start-up met également en place un système de mentor qui permet à chaque nouvel employé d’être accompagné dans ses débuts, par un parrain, pour faciliter son intégration. Les moments de convivialité sont présents, avec chaque vendredi, la préparation d’un petit déjeuner collectif, de quoi rassembler les membres du groupe. BlaBlacar met un point d’honneur à favoriser la cohésion d’équipe « S’il fait aussi bon travailler chez BlaBlacar, c’est aussi car chacun est responsabilisé et est pleinement investi dans cette aventure collective. » déclare Laure Wagner, responsable de la culture d’entreprise.

Danone, des collaborateurs des plus responsables

Danone, l’entreprise française d’agroalimentaire, demeure également un des leaders mondiaux des produits laitiers frais. Le groupe a su se former, au fil des années, une image positive et populaire auprès de ses consommateurs. Leurs valeurs se centrent sur l’alimentation saine et sur une relation forte avec ses clients. Ce grand groupe a conquis une nouvelle fois ses employés en se plaçant, cette année, dans le top 10 du classement du site de recrutement Glassdoor (qui recense les meilleurs employeurs). Si l’entreprise acquiert cette place c’est en partie grâce à son management qui favorise la prise d’initiative. « Chez Danone, nous ne voulons pas de clones, mais de vrais entrepreneurs » confie Franck Riboud PDG de Danone, au site Capital. L’autonomie demeure un facteur motivant pour les salariés qui doivent toujours être en quête d’idées. Très responsabilisés, ils n’en restent pas moins des plus accompagnés. Les « danoners » ont accès à un réseau social interne, pour communiquer sur leurs questions professionnelles et créer leur communauté d’intérêt. Le but de l’entreprise ? Faciliter autant l’intégration des jeunes recrues que l’adaptation des « seniors » (pour l’apprentissage des nouvelles technologies). Les primes, quant à elles, ne sont pas liées aux réussites des missions, mais au progrès individuel, ce qui permet à chaque salarié d’être valorisé pour ce qu’il est. La directrice des ressources humaines possède une formule bien à elle « Mieux qu’un “great place to work”, nous voulons être un “great place to grow” ».

Crédit agricole, une banque des plus appréciées

Le réseau Français de banques coopératives et mutualistes fut fondé en 1885. 100 ans plus tard la voilà devenu une banque universelle. Celle-ci se démarque de ses concurrents, en étant une des rares présentes dans le classement du site de recrutement Glassdoor. Le PDG Philippe Brassacè eu le privilège d’être sacré meilleur de France. Le groupe l’a bien compris : pour conquérir les clients, il faut que les salariés le soient également. C’est pourquoi certaines pratiques mises en place demeurent très appréciées des collaborateurs, telles que le remboursement (allant jusqu'à 10000 €) des frais de notaire ainsi que des prêts à taux préférentiels pour leur faciliter le relogement, lorsqu’ils sont transférés sur d’autres sites. « Le but est d'éviter que certains d'entre eux ne soient tentés de quitter l'entreprise » déclare Pierre Deheunynck, directeur des ressources humaines sur le site du Parisien. Les avantages tels que les primes ou les jours de congé supplémentaires ne sont pas négligeables. Le groupe tient également à faciliter la conciliation entre vie professionnelle et privée des employés, à travers certains systèmes comme les crèches d’entreprise mises à leur disposition.

Décathlon, le sport comme motivation

Le groupe français de distribution d’articles de sport, a su exporter son modèle au sein de 28 pays. Fondé par Michel Leclercq en 1996, Décathlon a imposé ses valeurs dans son mode de management et se place au sein de quasiment tous les classements d’entreprises où il fait bon vivre, pour les salariés (notamment présent durant six années consécutives dans le classement de l’institut Great Place to Work). Une pérennité qui inspire beaucoup d’entreprises. Celle-ci est due en premier lieu au fait de recruter des collaborateurs passionnés par le sport. Impossible de travailler au sein de l’entreprise si ce n’est pas le cas. Les valeurs véhiculées par le sport se retrouvent au sein du travail, telles que la cohésion d’équipe et l’entraide. Décathlon relève qu’à 76% ses salariés partagent le fait « qu’ils peuvent compter sur l’aide des collègues et autres membres du personnel ». Une ambiance chaleureuse et conviviale ainsi que des relations de confiance, sont les clés du bien-être au travail de leurs salariés.

Donnez une note à cet article