Ces entreprises qui ont bien su gérer les attentats

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     02/12/15    
entreprises bien su gerer attentats

Les attentats parisiens du 13 novembre ont constitué un choc pour la population, qui a bien évidemment impacté aussi les entreprises. Dans cette situation de crise, certaines ont su adopter un comportement exemplaire afin de parler d’une seule voix et faciliter le retour au travail de leurs employés. Quelles sont donc les entreprises qui sont parvenues à gérer de la meilleure des manières cette situation ?

Microsoft

Le géant américain de l’informatique a parfaitement su réagir aux évènements tragiques survenus à Paris. Le PDG du groupe, Satya Nadella, s’est d’abord fendu d’un message de condoléances sur les réseaux sociaux. L’entreprise a ensuite encouragé le télétravail pour ses salariés, tout en organisant une minute de silence dans ses locaux. Dans les jours qui ont suivi, les appels vers la France ou depuis la France ont également été rendus gratuits sur Skype. Enfin, les campagnes de publicité ont été suspendues pendant les trois journées de deuil national alors qu’un nouveau produit devait être lancé, la tablette Surface Pro 4.

CGI

Comptant près de 10000 employés en France, l’entreprise CGI, spécialisée dans les services du numérique, a su elle aussi s’adapter au mieux à la situation. Dès le week-end, le groupe a contacté par SMS ses salariés parisiens pour s’enquérir de leur état de santé, et a mis en place une cellule d’écoute psychologique disponible 24 heures sur 24. Le lundi, la direction a fait parvenir à chaque employé français du groupe un mail de soutien et proposé des initiatives d’aide témoignant de l’implication de l’entreprise.

L’Oréal

Frappé par la perte d’un collaborateur occupant le poste de digital project manager, le groupe L’Oréal a mis en place plusieurs dispositifs pour soutenir ses salariés et veiller à leur sécurité. Une cellule de crise a été instaurée très tôt pour prendre en charge les employés et l’ensemble des voyages d’affaires à destination de la France ont été annulés jusqu’au 23 novembre. Enfin, le groupe a renforcé la sécurité de ses différents sites tant en France que dans le monde.

Bouygues Telecom

Le groupe Bouygues Telecom a lui aussi pris la mesure de ces évènements en décidant de suspendre les principales manifestations prévues dans les jours suivants les attentats. L’entreprise a donc annulé nombre de réunions en interne, et notamment un rassemblement devant regrouper jusqu’à 600 managers de la société. Dans le même temps, un évènement prévu de longue date autour d’une expérimentation technique sur la 4G à Disneyland a été reporté sine die. Prises dans l’urgence, ces mesures peuvent être considérées comme pertinentes au vu du caractère exceptionnel de la situation.

SNCF

La SNCF a fait quant à elle part d’une attitude tout aussi adaptée. L’entreprise a préféré annuler sa nouvelle campagne publicitaire, qui devait mettre à l’honneur l’identité française du groupe. Pour les entreprises, la suspension des différentes campagnes promotionnelles prévues est un signe positif, qui démontre à la fois leur sens des priorités et leur respect de l’émotion suscitée au sein de l’opinion publique. Le niveau de sécurité des sites a de plus été relevé, comme l’ont fait d’autres entreprises françaises travaillant dans des secteurs potentiellement à risques comme Areva et Total.

Donnez une note à cet article