Les entreprises et leurs achats responsables 

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     29/03/18    
entreprises achats responsables 

Dans une volonté de politique RSE, les entreprises se focalisent sur les moyens d’optimiser leurs actions environnementales et sociétales. Au sein de celles-ci, l’amélioration passe évidemment par les achats réalisés et les prestations demandées pour l’entreprise. Pour développer une politique RSE, il faut pratiquer des achats responsables et ce mouvement devient un enjeu majeur dans toutes les entreprises. L’environnement et le social préoccupent tout le monde désormais ! 

En quoi consiste les achats responsables ? 

Les achats responsables ont commencé à se populariser dans le courant des années 2000. Les entreprises et les directions des achats en font une priorité désormais, pour tenter d’améliorer leur impact sur l’environnement et le social. Une telle pratique se développe, par exemple, au sein des entreprises à travers l’achat de papier recyclé, plus écologique ou encore une mise en relation avec des fournisseurs qui se placent dans une politique RSE. 

La norme des achats responsables a été décrétée par l’AFNOR sous le n°NFX 50-135. Dans le domaine des achats, il s’agit d’une déclinaison de la norme ISO 26000. Elle permet aux entreprises de disposer de recommandations pour comprendre quels sont les enjeux et ce qu'il faut mettre en place. Le but est d’informer et d’aider les entreprises à pratiquer des achats responsables plus simplement et en diffusant toutes les normes à connaître pour perpétuer une politique RSE. 

La mise en place de cette politique 

Pour connaître la volonté des entreprises à réaliser des achats responsables, le « Baromètre des Achats Responsables – OpinionWay pour l’ObsAR » a interrogé une base représentative de 269 responsables d’achats. 78 sont issus d’organisations publiques (collectivités, ministères, fonction publique hospitalière, …), 185 d’entreprises du secteur privé (Industrie, Commerce et Services) et 6 de différentes organisations (association, syndicats etc…). Si une pratique RSE commence à s’installer véritablement au sein des entreprises, c’est en partie grâce à une bonne connaissance des achats responsables. Les directeurs des achats se renseignent sur les réglementations, les référentiels et les bonnes pratiques à adopter pour réaliser des choix responsables. Sur l’échantillon total, ils sont 85% à considérer avoir une bonne connaissance du sujet. 

Si les directeurs d’achats sont à l’affut des informations c’est qu'ils considèrent qu’avoir une politique RSE devient une importance dans notre société. Car finalement, la Responsabilité sociale ou sociétale des entreprises préoccupe les consommateurs qui souhaitent acheter ou consommer de manière éthique. Les achats pour l’entreprise engendrent forcément un impact sur le consommateur, que ce soit en lien direct ou indirect. C’est pourquoi 4 entreprises sur 10 font une priorité de ces achats au sein de leur organisation. 

Non seulement, elles privilégient l’environnement et le social au sein de leurs achats mais cela passe inévitablement aussi auprès des fournisseurs. Ils sont généralement le lien direct entre le produit et l’entreprise ou entre celle-ci et le consommateur. Les directions font donc le choix de passer par des fournisseurs avec une bonne performance RSE, pour garantir leur politique interne mais aussi les attentes de leurs clients. La mise en place d’achats responsables passe par une bonne connaissance des performances RSE des fournisseurs, mais seulement 48% déclarent connaître la politique sociale de leurs fournisseurs et 36% qui en font partie sont des organisations publiques. Même si les achats responsables sont une préoccupation pertinente dans les entreprises, elles sont encore peu à être concernées par les achats de leurs interlocuteurs quotidiens qui a pourtant directement un impact sur la leur. 

Une préoccupation de l’environnement et du social 

Comme les achats responsables font directement partie d’une politique RSE, les entreprises s’impliquent dans ce sujet pour diverses raisons. Elles se fixent automatiquement des objectifs à viser sur le point de vue environnemental et social d’une bonne RSE. Les principaux objectifs des entreprises sont donc :

  • Réduire les consommations (y compris énergétiques) : 37
  • Acheter des produits éco-conçus : 18%
  • Repenser autrement les process/les impacts sur les matières premières et le choix des produits : 16%
  • Allonger le temps d'utilisation ou la durée de vie des produits : 13%
  • Recycler : 12%
  • Réutiliser et réparer (deuxième vie) : 4%

Que ce soit les entreprises ou les citoyens, les préoccupations en matière d’environnement sont sensiblement les mêmes, ce qui attire automatiquement les consommateurs. Tous ces éléments sont réalisables en entreprise grâce à des fournisseurs qui respectent l'environnement ou bien par des achats de produits éco-responsables. Il suffit parfois de repenser son fonctionnement avec d’autres prestataires ou partenaires pour réduire l’impact sur l’environnement. 

En ce qui concerne les enjeux sociaux, les entreprises s’intéressent à trois sujets principaux selon le baromètre d’OpinionWay. Car finalement les achats responsables doivent aussi concerner le social. Les objets, les prestations des entreprises doivent respecter les droits de l’homme, faciliter l’emploi aux personnes marginales et employer d’autant plus local. Ce sont les préoccupations majeures des directeurs d’achats. 

Une politique RSE en entreprise ne se fait pas uniquement sur des gestes éco-responsables ou des pratiques sociales, les achats et les prestations sont aussi au cœur du sujet. Acheter plus responsable participe automatiquement à un meilleur respect des conditions d’une RSE. Cependant, des problèmes pour la mise en place sont récurrents dans les organisations. 45% estiment avoir un manque d’indicateurs de mesure, 33 % déclarent avoir des contraintes budgétaires et des objectifs contradictoires ou encore un manque d’expertise interne. Pour garantir des achats responsables dans votre entreprise, il vaut mieux informer et développer une connaissance du sujet de votre direction des achats. Et pour l’aspect financier, ils ont parfois un coût plus élevé, mais ils se définissent comme durables. 

Donnez une note à cet article