5 entrepreneurs qui n'ont pas le bac !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     21/10/16    
entrepreneurs pas bac

Avoir son bac semble aujourd’hui être la condition minimale pour réussir sa carrière dans l’entreprenariat. Mais de grands entrepreneurs français sont la preuve que le diplôme n’est pas indispensable pour bâtir un empire commercial. Talent inné ou apprentissage sur le tas, quelques hommes d’affaire français ont su faire de leur entreprise des leaders de leur secteur en quittant les bancs de l’école sans bac en poche. Quels sont les entrepreneurs qui ont le mieux réussi sans le bac ? En voici 5.

Gérard Mulliez

Né en 1931, Gérard Mulliez est issu d’une famille d’entrepreneur, son père étant le fondateur de l’entreprise Phildar. Après avoir échoué à l’examen du baccalauréat, il travaille au sein de l’usine Phildar dès l’âge de 18 ans. Il s’y blesse à la main et commence à gravir les échelons grâce à son travail acharné. A l’âge de 30 ans, l’autodidacte ouvre à Roubaix le premier magasin Auchan. Preuve de sa réussite, le fondateur du groupe Auchan se place aujourd’hui au rang de 3ème fortune française et de 1ère fortune professionnelle de France. 

Yves Rocher

Né en 1930, Yves Rocher, fondateur du groupe portant son nom, est lui aussi un entrepreneur autodidacte. Il a fondé sa compagnie sans être titulaire du bac, après avoir été contraint par le décès de son père à quitter l’école à seulement 14 ans. Alors qu’il se consacre à aider sa mère dans le commerce familial, il fabrique en parallèle, de façon artisanale, une pommade homéostatique qu’il vend directement aux utilisateurs par le biais de petites annonces. En 1959, il crée alors son entreprise de produits cosmétiques qui connaît aujourd’hui encore un immense succès. 

François Pinault

François Pinault est né en 1936. Après avoir abandonné les études 2 ans avant de passer son baccalauréat, il rachète la scierie du père de son épouse. Il crée ensuite, en 1963, le groupe de distribution Pinault. Avec son groupe, il rachète de grandes enseignes, notamment Le Printemps et La Redoute qui fusionnent au sein du groupe, alors renommé Kering. Il continue le développement de sa société par l’acquisition de La Fnac, du magazine Le Point ou encore de la marque Gucci. Kering est aujourd’hui un leader de l’habillement au niveau mondial. 

Serge Papin

Serge Papin, né en 1955, est le PDG du groupe Système U depuis 2005. Renvoyé d’un pensionnat de prêtres en classe de 3ème, il suit une année d’études de comptabilité puis abandonne pour passer un BEP Commerce qu’il obtient. Il débute sa carrière en intégrant la centrale Unico de l’Ouest (ancien Super U). Il y gravit les échelons jusqu’à créer le service communication de Système U Ouest. Serge Papin prend, plus tard, la direction d’un magasin Super U à Chatonnay, qu’il décide ensuite de racheter. Il entame alors son ascension jusqu’à son poste actuel de directeur général du groupe Système U. 

Jean-Claude Decaux

Né en 1937, Jean-Claude Decaux est le fondateur du groupe industriel JCDecaux. Autodidacte, l’entrepreneur fonde sa société en 1955, sans avoir le bac. Celle-ci est d’abord spécialisée dans l’affichage. La société ne rencontrant pas un grand succès, l’industriel se spécialise alors dans le mobilier urbain. Il invente, notamment, en 1964, l’Abribus financé par la publicité puis crée plus tard les panneaux d’informations lumineux. Le groupe JCDecaux est aujourd’hui le leader mondial dans le domaine du mobilier urbain, du vélo en libre-service et de la publicité aéroportuaire.

Donnez une note à cet article