L’entrepreneuriat social, en quelques mots ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     22/03/19    
entrepreneuriat social quelques mots

Les entreprises sont au cœur de la vie des citoyens. Elles ont un rôle important à assumer au sein de la société et ont l’opportunité d’éveiller les consciences et d’influencer pour que chacun adopte de nouveaux comportements.

L’entrepreneuriat sociétal consiste à créer une activité économique en liant les valeurs du Développement Durable aux entreprises c’est-à-dire à la Responsabilité Sociétale des Entreprises. L’objectif est de créer une entreprise dont les produits et/ou les services répondent à des besoins sociaux et/ou environnementaux en créant de la valeur ajoutée et des emplois, non délocalisables.

Pour la 7e année consécutive, OpinionWay a mené pour Ashoka une enquête inédite sur la perception de l’entrepreneuriat social en France. Cette enquête dévoile la perception des entrepreneures (48%) et entrepreneurs sociaux (52%) et du grand public quant à la capacité des entreprises sociales à répondre aux problèmes sociétaux.

Il ressort de cette étude que le lien entre inventer de nouveaux modèles économiques, réconcilier impact social et rentabilité économique conduit les acteurs de l’entrepreneuriat social à innover dans leurs modèles économiques pour qu’ils deviennent crédibles et porteurs d’espoir dans l’avenir. Ce Baromètre met en exergue l’importance pour les structures de l’économie sociale et solidaire d’impliquer l’ensemble des acteurs pour créer un modèle qui s’avèrera fructueux dans l’avenir.

Les enjeux climatiques au cœur des préoccupations

Pour la première fois depuis 2010, le changement climatique arrive en tête des préoccupations. En effet, 70% des entrepreneurs sociaux et 38% du grand public identifient le climat comme étant un défi majeur duquel s’occuper en priorité. Trois ans après la COP 21, ces chiffres témoignent d’une prise de conscience réelle de l’urgence des enjeux climatiques.

Or, derrière le défi de la COP 21 pour contenir le réchauffement global de la planète, se pose la question essentielle de revoir les manières d’exploiter les matières premières, de produire, de transformer, de consommer, de travailler et de redistribuer. Il est donc indispensable  de créer des innovations en faveur du développement durable qui permettent de résoudre ce défi.

Les entrepreneurs sont concernés par les grandes préoccupations autour de la question du climat car il s’agit d’un enjeu majeur d’un avenir proche , la lutte contre le réchauffement climatique passe par une prise de conscience au niveau des entreprises dont les activités sont polluantes. Adopter une transparence dans le domaine de l’écologie devient pour les entreprises une quasi-nécessité, l’impact des activités humaines sur l’environnement ne pouvant plus être sous-estimé. Aujourd’hui, les entreprises qui concourent à limiter les émissions de carbone et à favoriser la biodiversité sont à même d’influer positivement sur les habitudes des consommateurs, et de participer à une prise de conscience qui sera bénéfique pour tous.

L’entrepreneuriat et le défi

Les entrepreneurs peuvent aider à inculquer à la jeunesse le goût de la création, de la prise de risques et de l’investissement personnel. La culture entrepreneuriale peut dans sa mission d’éducation enseigner aux étudiants la responsabilisation, la confiance en leurs idées et l’abnégation pour mener à bien un projet. Intégrée aux programmes d’enseignement, l’entreprise pourrait ainsi devenir vecteur de justice sociale et d’économie équitable.

L’entreprise sociale est aujourd’hui un modèle d’organisation qui a le vent en poupe, et répond aux nouvelles problématiques nées de la crise financière. Les entrepreneurs qui mettent au centre de leur projet l’utilité collective, la gouvernance participative et une ambition affirmée de progrès plus que de profit peuvent être considérés comme des précurseurs d’une économie solidaire à même de rendre la société meilleure. Par leur approche pratique des problèmes et les solutions proposées sur le terrain, les chefs d’entreprises semblent donc susceptibles non seulement d’éveiller les consciences, mais aussi de forger les bases de la société de demain.

Donnez une note à cet article