Qu’est-ce qu’un entrepreneur visionnaire ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    08/05/17    0
Qu est ce qu un entrepreneur visionnaire ?

Tous les entrepreneurs sont par nature des visionnaires. De leur idée est né un projet qui s’est ensuite construit et structuré, pour devenir un jour une entreprise florissante. Néanmoins, on dénombre également des cas d’échecs dans la belle aventure que doit être l’entrepreneuriat, issus parfois d’une mauvaise vision. Qu’entend-on par entrepreneur visionnaire ? Comment cette notion se matérialise-t-elle ? En quoi est-elle fondamentale pour tous les dirigeants ? Explications.

Tour d’horizon de la vision d’entrepreneur

Outre le concept, la vision s’apprécie en termes d’imagination. C’est par les aptitudes à rêver, et un peu de courage et de volonté, que l’entrepreneur fait en sorte que son idée devienne une réalité. On parle dans le cas présent de prédisposition naturelle des individus, de talent inné en matière de créativité.

Si elle est repose sur la subjectivité, la propension à voir plus loin dans l’avenir, au-delà du présent, est également une compétence qui peut s’acquérir, et ce notamment avec de l’expérience. C’est un exercice auquel les dirigeants et les directions de moyennes et grandes entreprises se confrontent régulièrement. Cette vision se matérialise par une veille régulière, et des réunions posées, où chacun échange sur les opportunités possibles, bien souvent avec plusieurs décennies d’avance. Cette notion est fondamentale et nécessite de prendre le temps de la réflexion pour permettre aux grands groupes de continuer sans cesse de se renouveler et d’innover. Bien-sûr, la vision d’entrepreneur s’applique également aux plus petites structures, mais souvent à une moindre échelle et à plus court terme. 

C’est donc bien la vision, dans sa forme innée, qui permet aux entrepreneurs de devenir de grands hommes. Certes moins nombreux aujourd’hui car notre monde est de plus en plus structuré, et qu’il laisse peut-être aussi moins de place financièrement aux petits pour se concrétiser, un des derniers grands exemples cités en référence est Steeve Jobs, qui participa à la création du premier Macintosh et fonda par la suite l’incontournable société Apple.

La vision seule ne suffit pas

Cette capacité à voir plus loin est donc primordiale, mais elle n’est néanmoins pas suffisante pour faire un entrepreneur visionnaire.

Toujours en citant l’exemple de Steeve Jobs, celui-ci a fait face à de nombreux échecs avant de réussir. Quand bien même il quitta Apple suite à des désaccords avec la direction, il sut rebondir en fondant l’entreprise Next et fut à l’initiative des studios d’animation Pixar. Outre son imagination en constante ébullition, il a donc fait preuve de confiance, de courage, de persévérance et d’obstination pour atteindre son but. On parle dans ce cadre de « l’entrepreneur artisan », c’est-à dire celui qui est capable de mettre en œuvre son idée et de lui donner vie. Il est également important de préciser que les diplômes ne font pas forcément un entrepreneur visionnaire, Steeve Jobs n’ayant pour son cas pas abouti ses études universitaires faute de finances suffisantes.

Enfin, l’entrepreneur visionnaire a pour sûr des talents de gestionnaire. Il ne se lance pas dans l’inconnu sans avoir pris certaines dispositions. Il définit bien au préalable ses objectifs, planifie et organise ses actions de sorte à faire aboutir son idée tout en maîtrisant au maximum les risques. Cette notion est très importante, et elle est souvent la conséquence de nombreux échecs d’entrepreneurs qui négligent de prendre le temps nécessaire à la réflexion. En effet, ils survolent la définition de leurs cibles, leurs concurrents, leurs moyens, la construction étoffée de leur étude de marché ou de leur business plan, ou encore l’organisation et la gestion de l’entreprise dans son quotidien.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
25 août 2014 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires