Entrepreneur et santé : un conflit au cœur des débats

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    18/07/14    0
Entrepreneur et sante : un conflit au coeur des debats

Tout au long de l’aventure entrepreneuriale, la santé d’un dirigeant peut être mise à rude épreuve. Qu’ils en soient conscients ou non, bon nombre d’entrepreneurs sous estiment les risques qu’ils prennent envers leur santé. A contrario, prendre soin de sa santé peut conduire à la réussite.

« Mieux vaut prévenir que guérir »

D’après certaines études, les salariés ne sont pas les seuls à subir les conséquences des Risques Psychosociaux (RPS). Créer et développer une entreprise demande un investissement de soi considérable, autant dire qu’il faut savoir tenir le choc. La résistance est une capacité dont il ne faut pas abuser. Et cela, votre santé est là pour vous le rappeler. 

Un entrepreneur est généralement confronté à de nombreuses difficultés et supporte sur ses épaules une charge de responsabilité conséquente. Plus que n’importe quel membre de l’entreprise, il a le devoir d’y faire face et de les surmonter pour le bon fonctionnement de l’entreprise.

Une étude concernant la Santé et l’Itinéraire Professionnel (SIP) est publiée par la DARES (Direction de l’Animation de la Recherche, des Etudes et des Statistiques). Le constat révèle que de nombreux entrepreneurs ne parviennent pas à concilier leur vie professionnelle et leur vie personnelle. 

Le statut d’entrepreneur serait d’ailleurs la cause d’un certain nombre de ruptures ou divorces. Il est également source d’un certain détachement de la vie sociale. Voir ses amis n’est pas toujours choses aisée, cela demande de leur accorder un peu de temps, temps qui est ainsi soustrait à la gestion de votre entreprise. Qui plus est, quand bien même vous auriez le temps, c’est la fatigue qui vient prendre le dessus pour vous rappeler que les bras de Morphée n’attendent que vous.

Par comparaison avec les effets négatifs subis par les salariés, ceux qui concernent les entrepreneurs sont similaires (stress, fatigue, angoisse, insomnies, problèmes de santé, troubles du sommeil, de la vigilance, de l’attention, troubles émotionnels, voire même digestifs). Les conséquences s’évaluent donc autant sur la santé physique que sur la santé psychologique.

Un bon entrepreneur ne doit pas laisser transparaître sa mauvaise humeur si elle n’est pas directement liée à la faute d’un salarié ou collaborateur concerné. D’ailleurs, ce principe s’applique autant à un dirigeant qu’à un salarié. Dissimuler ses émotions, simuler une bonne humeur, n’est pas toujours chose facile. Vous vous devez pourtant d’y veiller et d’appliquer ce concept. Tout garder pour soi n’est pas forcément bon d’un point de vue psychologique. Cela peut vite devenir pesant et induire un impact sur votre équilibre professionnel. Le fait de dissimuler, voire de simuler des émotions peut engendrer une augmentation du stress, ou encore des dépressions. Une accumulation traduite par un épuisement professionnel ne met pas à l’abri d’un burn-out.

De manière générale, il est constaté que le stress des entrepreneurs se voit souvent lié à l’incertitude du chiffre d’affaires devant être réalisé, au mieux dépassé, ainsi qu’à la surcharge de travail.

D’après certaines études, on remarque que les entrepreneurs pratiquent moins d’exercice physique que les salariés, le plus souvent « par faute de temps ». Ils se montrent plus en proie à l’obésité et aux maladies cardio-vasculaire. Mal de dos, reflux gastrique et hypertension artérielle sont également au menu.

Sensibiliser les entrepreneurs

Rares sont les personnes qui ont conscience de l’impact de leur engagement en qualité de dirigeant sur leur santé. 

« J’ai trop de travail, je n’ai pas le temps d’être malade ». Combien de fois n’a-t-on pas déjà entendu, ou plutôt prononcé cette phrase … Il faut savoir que votre santé, votre bien être, fait partie intégrante du capital de votre entreprise. La performance globale de votre entreprise dépend aussi de votre état de santé, de votre état d’esprit, de votre état psychologique.

Sensibiliser les entrepreneurs et les pouvoirs publics a pour but d’inciter les entrepreneurs à prendre soin de leur santé. Il est d’ailleurs possible de diagnostiquer votre niveau d’exposition aux Risques Psychosociaux. Il vous est également permis de vous faire accompagner par un professionnel afin d’améliorer votre qualité de vie entrepreneuriale et, de manière sereine, le développement de votre activité. 

Des actions de sensibilisation ne suffisent toutefois pas à réduire de façon efficace les troubles provoqués par les Risques Psychosociaux. En cela, il est judicieux voire même nécessaire d’investir dans des actions spécifiques comme la mise en place de formations ou d’accompagnements individuels. L’objectif principal étant de parvenir à maintenir un certain équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Cela passe d’abord par un équilibre psychologique et social sur votre lieu de travail.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
14 novembre 2014 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
0 commentaire

Pas de commentaire encore !

Vous pouvez être le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié