Entrepreneur et politique : compatible ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    01/07/14    0
Entrepreneur et politique : compatible ?

Etre entrepreneur implique de nombreuses responsabilités. Alors, jouer, en plus de cela, un rôle prenant dans le monde de la politique n’est pas chose facile. Et surtout, peut se montrer lourd de conséquences.

Un entrepreneur qui fait de la politique doit savoir aussi bien manier les sciences économiques que les sciences politiques. Il n’est d’ailleurs pas si rare qu’un entrepreneur décide de se lancer dans la politique.

Le pouvoir de l’entrepreneuriat

La majorité des mouvements réalisés proviennent d’entrepreneurs. Des petites décisions ont le pouvoir de provoquer un impact considérable à leur échelle et de changer les choses. Créativité industrielle et innovation en sont des exemples phares. Ces actions sont autant d’opportunités qui s’offrent aux entrepreneurs, et ainsi au monde qui les entourent. En saisir plusieurs, les tester, les mettre en œuvre, continuer à les développer, telle est la clé du succès. L’entrepreneuriat met en effet l’accent sur l’idée de création ou de développement d’entreprises. C’est l’aboutissement de projets.

La rentrée en jeu d’une dimension politique

De manière générale, la politique renvoie à notre société, son organisation et ainsi son développement. Pour être plus précis, la politique réfère à la constitution, c’est-à-dire à la structure mais aussi au fonctionnement de la société. La politique se traduit en termes d’actions et a trait au domaine du collectif.

S’attacher à une certaine dimension politique et en être acteur quand on est entrepreneur, engage un champ d’actions plus large. Cela peut faire référence à l’émergence et l’organisation de l’action collective, ou encore promouvoir des solutions pour des problèmes donnés. 

Le lien majeur entre l’entrepreneuriat et la politique repose sur la visée économique.

L’alliance entre entrepreneuriat et politique prône des intérêts collectifs ainsi que la constitution des groupes d’action. De cela découle la notion d’entrepreneur politique. Les acteurs font de ce concept un calcul rationnel basé sur une logique coûts/bénéfices. Pour ce faire, il faut constituer un groupe. La constitution de ce groupe dépend de l’entrepreneur politique. Ce dernier est représenté comme une personne supportant tous les coûts liés substantiels qui se présentent comme nécessaires à l’organisation d’un groupe. On peut noter certaines fois, une motivation d’ordre idéologique.

Pour assumer son rôle, l’entrepreneur politique se doit de détenir des qualités d’expertise ainsi qu’une certaine légitimité. Il doit également posséder des qualités de négociateur et de communication afin de promouvoir correctement ses solutions.

Parti pris

Un entrepreneur qui fait de la politique engage certainement ses positions puisqu’il est généralement contraint de choisir un parti. Et ce, même de manière indirecte, c’est-à-dire en sans afficher clairement son parti mais en œuvrant à diverses actions et missions spécifiques. En appuyant certaines décisions, et surtout, en les appliquant et en mettant en œuvre des projets, ce même entrepreneur prend parti. 

Il ne faut pas oublier que vous êtes dirigeant d’une entreprise. Vos salariés n’ont pas forcément les mêmes opinions politiques que les vôtres. Gardez à l’esprit que pour maintenir la cohésion au sein de votre équipe il est préférable d’afficher une image neutre face à l’ensemble des membres de votre entreprise. Cela passe aussi bien par vos salariés que par vos collaborateurs. Certains d’entre eux pourraient en effet se révéler d’un autre parti que le vôtre, avoir des idées différentes, et ne pas adhérer à vos idées politiques. Ces différences de points de vue peuvent impacter vos relations dirigeant/collaborateurs et induire une moins bonne image qu’ils auront de vous. Cela pourrait même aller jusqu’à créer des désaccords et des tensions.

Vos opinions politiques, si elles sont dévoilées et affichent clairement vos positions par votre discours ou vos actes, peuvent même aller jusqu’à engendrer des conséquences directement sur l’image de votre entreprise. Notamment pour les personnes dont les opinions politiques sont en contradictions avec les vôtres. La perception qu’ils auront de votre entreprise se verra ainsi fortement influencée et vous risquez de perdre certains consommateurs voire clients potentiels. Ils pourraient en effet avoir une image négative de votre entreprise car gérée par un entrepreneur aux opinions politiques différentes des leurs. Ils seront moins enclins à acheter vos produits et/ou services. Des débats d’ordre politique pourraient être lancés et les conséquences, considérables sur votre activité.

Certes, il peut s’avérer que vos idées aient l’effet inverse sur vos collaborateurs qui verront en vos opinions les leurs, ce qui créera des liens avec eux. De même pour vos consommateurs et vos clients potentiels, s’il s’avère qu’ils détiennent une idéologie politique semblable à la vôtre, l’image qu’ils auront de votre entreprise ne sera que meilleure. Indirectement, votre société sera prise comme un modèle, comme un exemple à suivre. De manière probablement inconsciente, ils ne seront que plus favorables à l’achat de vos produits et/ou services.  

C’est à double tranchant. Un pari plus que risqué.

La politique … environnementale

Toujours aussi tendance cette année, la politique environnementale animée par l’écologie semble être un choix judicieux. Un moyen de rassembler de nombreuses personnes à votre cause, d’adopter une politique saine et de renvoyer une image de vous favorable, et ainsi une bonne image de votre entreprise.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
25 août 2014 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
0 commentaire

Pas de commentaire encore !

Vous pouvez être le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié