Entre entrepreneur et créativité : comment rester vif d’esprit ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     06/05/18    
entrepreneur creativite rester vif esprit

Il arrive parfois de perdre son esprit créatif à force d’être obnubilé par vos différentes tâches opérationnelles. Une fois que votre entreprise fonctionne plutôt bien, votre rôle de dirigeant prend souvent le contrôle de votre esprit au point que vous n’avez plus de nouvelles idées et que vous ne prenez même plus le temps d’y réfléchir. Pas de panique, ce type de comportement reste courant quand les affaires se multiplient. Il suffit de trouver des solutions pour que la créativité revienne au galop.

Faire une différence entre le rôle d’entrepreneur et son rôle de créatif

Le manque de créativité arrive régulièrement avec le surmenage. Que ce soit au début de votre entreprise ou bien plus tard, les affaires vous préoccupent tellement que votre inventivité ne demeure plus au rendez-vous. Pour ne pas entrer dans une routine, il est temps de vous prendre en main. Votre rôle d’entrepreneur nécessite d’être pris à cœur, mais décrocher vous fera le plus grand bien. Il s’agit de vous préserver, premièrement du point de vue de votre santé, mais aussi pour votre esprit. Accordez-vous des moments, quelques minutes suffiront par jour ou un créneau horaire, où votre étiquette de dirigeant reste au placard. Elles seront nécessaires pour réfléchir et vous détendre. Si les idées ne vous viennent pas, ne paniquez pas. Il s’agit de vous focaliser sur ce que vous aimeriez entreprendre dans le futur. Avec un peu de repos et de méditation sur certains sujets, les idées fuseront à nouveau. A défaut, entamez une petite marche à l’extérieur en laissant vagabonder votre esprit.

Ne pas avoir peur de l’échec et avoir confiance en soi

Lorsque le manque de créativité se fait ressentir, il arrive que la culpabilité prenne le dessus et que la confiance en soi ne soit plus au rendez-vous. Ne vous flagellez pas, vos facultés ne peuvent pas disparaître mais seulement s’éclipser quelque temps. Un sentiment de faute ne vous aidera certainement pas à avancer. Concentrez-vous tout d’abord sur le chemin déjà parcouru. Il suffit de faire un travail sur soi, en se posant les bonnes questions sur la peur de l’échec. L’angoisse de la  page blanche arrive même aux plus grands, l’inventivité reviendra si vous croyez en vous et en vos réalisations. En étant entrepreneur, vous avez bien réussi à créer jusqu'ici, ce qui prouve que vos capacités existent bel et bien.

Communiquer avec son entourage pour des avis diversifiés

Le syndrome de la page blanche peut aussi passer par des idées qui vous paraissent peu pertinentes selon vous. Avant de tout jeter à la poubelle parce qu’elles ne possèdent aucun intérêt selon vous, présentez-les à des proches. Laissez-les donner leurs avis et vous accompagner dans vos réalisations. Bien que ce geste puisse vous sembler sans utilité, il vous aidera à confronter vos idées et à obtenir d’autres idées qui vous mèneront peut-être à une nouvelle idée. Votre inventivité semblera parfois farfelue ou pas suffisamment en accord avec votre entreprise mais n’ayez pas honte. Votre entourage participe aussi à vos créations en faisant preuve d’honnêteté au quotidien.

Savoir s’accordez des moments de calme

Le statut d’entrepreneur demande de longues heures de travail, vous laissant parfois peu de temps pour souffler. Un esprit préoccupé par trop d’éléments s’avère rarement inventif. Pour répondre à cette problématique, mieux vaut penser à soi en prenant du bon temps. Trouver des moments de calme relève parfois de l’impossible, mais n’hésitez pas à vous forcer une fois de temps en temps, quitte à déléguer auprès de vos collaborateurs. Les moments de repos vous aideront à retrouver votre inventivité. Si vous culpabilisez au sujet de votre entreprise, dites-vous qu’il s’agit d’une tâche nécessaire et qu’elle sera utile pour l’avenir. Laissez-vous respirer un week-end à la campagne ou le temps d’une après-midi dans un parc. Si la moindre idée surgit, pensez à la noter sur un carnet, vous débrieferez plus tard.

Pratiquer des activités au quotidien pour décompresser

Depuis que vous êtes entrepreneur, vous avez totalement occulté vos activités personnelles. Prendre soin de soi, reste relativement compliqué, mais n’oubliez pas que vos activités passées ont contribué à la création de votre entreprise. Il peut s’agir d’activités sportives, ludiques, créatives qui pourront vous aider à bannir la page blanche. Si vous n’êtes plus enthousiaste à l’idée de vous replonger dans ces activités rien ne vous empêche d’en trouver d’autres. Elles stimulent une réflexion différente de celle de votre quotidien du chef d’entreprise. Une fois relaxé, vous serez plus serein pour vous pencher sur de nouveaux projets avec un œil neuf.

Comprendre son rythme et le respecter

Le syndrome de la page blanche génère souvent de l’inquiétude particulièrement dans des secteurs où la créativité reste le mot d’ordre. Il arrive que vous soyez très perturbé mais rien ne sert de paniquer. Vous forcer pour retrouver votre esprit inventif, risquerait de donner lieu à des idées peu pertinentes. Le chemin sera parfois long, mais faites à votre rythme sans vous laisser envahir par la pression. La réflexion et le temps vous aideront face à cette situation angoissante.


Un manque de créativité peut être une source d’inquiétude pour un entrepreneur. Une activité demande souvent de se réinventer. Pour que les idées fusent et pour réussir à développer un concept qui correspond à l’entreprise et à son dirigeant, déstressez et restez à l’affût des idées qui pourraient bien surgir d’un moment à l’autre ! Il arrive que de nouveaux concepts, de nouveaux projets surgissent un peu n’importe quand, alors n’hésitez pas à vous promener avec un carnet. Vous pourriez bien être surpris par vos capacités. Et n’oubliez pas, le temps reste votre meilleur conseiller.

Donnez une note à cet article