Comment entreprendre dans le luxe ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     19/05/18    
entreprendre luxe

Le marché du luxe représente environ 270 milliards d’euros partout dans le monde. Il commence à se démarquer en dehors de l’Europe mais le vieux continent reste le précurseur dans ce domaine malgré la concurrence des marchés asiatiques. En pleine expansion, le secteur attire de nombreux entrepreneurs qui souhaitent s’y déployer mais développer une entreprise « haut de gamme » représente un challenge.

Un secteur très exigeant

Choisir de développer un projet dans le monde du luxe se révèle porteur particulièrement en France. Réputé pour ses plus grands couturiers comme Yves Saint Laurent ou encore Christian Dior, les marques de luxe ont sans conteste désormais un rayonnement à l’international. Elles arrivent à attirer les clients par leur rareté, leur excellence, leur style et leur créativité qui ne cesse de susciter l’admiration. Ces éléments expliquent généralement les prix pratiqués qui sont exorbitants pour les personnes lambda. Les acheteurs recherchent un savoir-faire et une excellence permettant de montrer leur appartenance à une catégorie sociale dont les moyens financiers sont très élevés. Ces prix aident à réaliser des marges substantielles pour développer tous les aspects essentiels inhérents au luxe. Une marque haut de gamme sans le marketing et la communication adaptée aura du mal à s’imposer véritablement dans ce domaine car les clients souhaitent pouvoir profiter de la renommée d’une entreprise de luxe pour redorer leur propre renommée. En jouant sur le savoir-faire, la qualité et l’aspect luxueux d’une marque, il est possible de conquérir le cœur des consommateurs qui sont parfois blasés et qui aiment montrer leur originalité en élisant une nouvelle marque.  Certains pays sont friands des marques françaises, il est donc possible pour un jeune entrepreneur créatif de briller dans ce monde fermé.

Développer une stratégie pertinente

Lancer une entreprise dans le luxe peut paraître une évidence en France et pourtant le secteur du luxe n’est pas à la portée de n’importe quel entrepreneur. Vouloir se développer dans le luxe demande une véritable stratégie car les clients de ce secteur sont fort exigeants et les géants du secteur rendent difficile l’accès à ce marché dont ils gardent soigneusement l’entrée. Leur réputation est assurée et ils savent garder leur clientèle car ils ont une véritable expérience dans le secteur et savent mettre en scène leurs clients et ils ont plus d’un tour dans leur sac pour les lier à leur marque. En tant que novice, se faire une place demande de la persévérance et un projet solidement établi qui répond aux exigences des consommateurs aux porte-monnaie bien remplis. Face aux géants du luxe, se faire connaître demande une stratégie imparable en matière de marketing et de communication et une trésorerie qui permette de faire face aux investissements indispensables à la création.

Se lancer dans le luxe, un coût conséquent

Les entreprises du luxe se focalisent essentiellement sur une réputation d’expertise, d’originalité et un critère d’excellence. Créer son entreprise dans ce domaine nécessite de passer par les mêmes étapes que lors de toute création comme déposer son nom à l’INPI, réaliser une étude de marché visée ou encore faire des tests de production. Pour réussir à faire sa place, les entreprises ont parfois besoin de beaucoup d’argent. Installer une boutique avec des produits de luxe, ne peut pas se faire dans n’importe quel quartier. Le luxe vise automatiquement une sphère très aisée de la population nécessitant de se trouver dans des endroits chics. Trouver des locaux dans ces quartiers nécessite des sommes conséquentes, même en location. Entreprendre dans le luxe ne constitue pas une étape infranchissable mais cela engendre souvent des coûts que tous les entrepreneurs ne peuvent pas se permettre. Pour contourner cette difficulté, des entrepreneurs préfèrent envisager de travailler dans un premier temps avec les marques de luxe plutôt que de se lancer seuls. Les collaborations et les contacts peuvent facilement avoir plus d’impact sur un marché dirigé par les grands noms et un jour leur laisser l’opportunité de créer leur marque.

Des solutions pour réussir à s’imposer

Pour aider les créateurs d’entreprises de ce secteur à se lancer, Thomas Mesmin a lancé French Luxe, l’équivalent du label French Tech pour ce secteur. Les entrepreneurs peuvent alors se faire accompagner pour développer leur projet. La plupart des grandes maisons se constituent souvent d’un duo créateur et commercial. Ce modèle est un moyen judicieux pour réussir à s'implanter parmi les plus grands. Se distinguer dans ce secteur demande beaucoup de temps, selon Thomas Mesmin, il faut envisager au moins 10 ans avant que la marque de luxe ne soit reconnue comme telle. Durant tout ce temps les entrepreneurs ont l’occasion de travailler avec des grandes maisons et de développer leur notoriété. La crédibilité et la visibilité sont des points indissociables du luxe, et forger une réputation, cela demande du temps.

Bien que le luxe semble presque inaccessible de par ses coûts et la complexité du marché, le digital et le numérique commence à démocratiser la création d’entreprise dans ce secteur. Les grandes marques ne ressentent pas le besoin de se démarquer sur internet, leur réputation continue de perdurer et la communication passe très peu par les réseaux sociaux et Internet. Certaines start-up du secteur n’hésitent pas à profiter des nouvelles technologies pour elles tracer et ouvrir un nouveau chemin sur leur e-reputation.

Entreprendre dans le luxe ne s’avère pas être mission impossible car rien n’est impossible à celle ou celui qui veut réussir ! Alors serez-vous le suivant ?

Donnez une note à cet article